5 bonnes résolutions santé pour la nouvelle année

En ce début d’année, c’est l’occasion d’adopter des résolutions santé qui vous seront bénéfiques toute l’année.

Peut-être que pour vous l'année 2019 n'a pas été facile, alors oublions 2019 et en ce 1er janvier 2020, notons toutes les bonnes résolutions indispensables à prendre pour partir (ou re-partir) sur de bonnes bases.

meilleures résolutions santé pour la nouvelle année


Alors voici mes 5 bonnes résolutions santé pour cette nouvelle année :






1. Découvrir une nouvelle manière de m'alimenter


Aujourd'hui vous savez que j'ai réussi à guérir. Ce qui signifie que je peux à nouveau (quasi) tout manger sans aucune douleur. Gluten, gâteaux, pain, fromage, pâtisseries, sandwich, fast food, ...


Bref, la porte ouverte à toute la malbouffe possible.


Si vous êtes actuellement dans la situation que j'ai été pendant ces 4 dernières années, c'est-à-dire à quasiment rien pouvoir manger sans vous tordre de douleurs, votre première réaction en lisant ma situation sera peut-être de vous dire :

"Oh là là la chance qu'elle a de pouvoir manger tout cela !"

C'est vrai, d'un côté c'est une chance, car il y a 4 ans pouvoir remanger ne serait-ce qu'une fois un micro bout de pain était mon rêve absolu. C'est vrai car il y a 4 ans je devais m'ingurgiter carottes cuites/blanc de poulet matin, midi et soir et que j'aurai tué père et mère pour pouvoir manger autre chose que cela sans me tordre de douleurs des heures dans mon lit ensuite.

Mais re-tolérer à nouveau tous ces aliments, c'est aussi la porte ouverte à ses anciens travers, à ses anciens débordements, à ses anciennes "no-limit", à son ancienne alimentation faite de malbouffe.

Or c'est bien mon passé, ma mauvaise alimentation, mes travers, mes crises de bouffe qui m'ont amené à côtoyer ensuite la colopathie fonctionnelle, les brûlures d'estomac, le candida albican, le SIBO, le leaky gut, l'inflammation massive de tout le corps, et les intolérances alimentaires en masse.

Alors, en ce début de nouvelle année, une seule bonne résolution à poser noir sur blanc :
OUI, tu peux manger dorénavant ce que tu souhaites, sans être pliée de douleurs ensuite.
Mais NON, ton corps s'est réparé, tu as galéré des années pour le guérir, alors ce n'est pas pour recommencer à lui faire du mal et jouer avec le feu. Car non, je n'ai plus jamais envie de réintoxiquer mon corps, je n'ai plus jamais envie de l'inflammer, je n'ai plus jamais envie de reconnaitre les années d'horreur et de douleurs avec les intestins et l'estomac qui se tordent dans tous les sens.

J'ai guéri. Ce n'est pas pour prendre un quelconque risque de rechute.

Donc résolution numéro 1 de cette nouvelle année : la meilleure manière de dire merci à son corps et de lui faire du bien chaque jour est de s'alimenter avec des aliments sains. Pour moi, pour mes filles, pour mon corps.

Je vous avoue que j'ai déjà devancé l'année 2020 sur cette bonne résolution puisque cela fait déjà 2 mois que je me suis mise à la cuisine et à faire des plats et desserts maison.

Et je ne pensais jamais dire cela un jour mais je prends un réel plaisir à me mettre au fourneau. Manger des plats succulents et dont je sais de A jusqu'à Z de quoi il est composé, quel régal que ce soit pour mes papilles et mon corps : les 2 me disent merci ! Donc je continue sur cette lancée et  cette année 2020 sera l'année de plaisir alimentaire mais sans additifs, conservateurs chimiques : se faire du bien en cuisinant soi même !





2. Se mettre (re-mettre) au sport



Depuis la naissance de ma 2eme fille, j'ai totalement arrêté la pratique de toute activité sportive.

Or le sport permet de se reconnecter à soi-même, à son corps, à se sentir mieux dans son corps mais aussi dans sa tête.
Je ne dis pas de pratiquer une activité physique intensive, mais rien que 30 minutes de sport chaque semaine, ce serait déjà un bon début.

En plus, c'est comme pour tout : une fois qu'on a développé cette habitude de se consacrer 30 minutes à une petite séance de sport, vous verrez les bienfaits, et aurez alors envie de vous faire du bien, de ne plus manger de la "merde", de faire du bien à votre corps.

De plus, pour ceux qui ont des douleurs aux intestins (spasmes) ou souffrent de gaz/ballonnements chroniques, le sport permet d'évacuer plus facilement les gaz et donc soulage les douleurs. Essayez : rien que de marcher dehors, vous sentirez un soulagement dans vos douleurs.








3. Arrêter de focaliser sur les points négatifs


Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais l'être humain a toujours tendance à se focaliser sur les points négatifs. Quitte à en oublier les points positifs, ou les prendre pour acquis.

Je vous donne un exemple concret : depuis 5 mois que ma 2ème fille est née, je suis malheureusement très très fatiguée. Clairement je suis de base une personne ayant besoin de 8h de sommeil la nuit pour être en forme, mais là avec mes 2 filles autant vous dire que 6h de sommeil est un grand grand luxe. Et ce manque de sommeil se fait évidemment ressentir en journée. 
Et évidemment en temps qu'être humain qui se respecte, je râle et regrette mes belles nuits de sommeil du passé. En oubliant la base des bases : j'ai 2 filles merveilleuses, mon bonheur ultime.

Alors que sont des heures de sommeil à côté de ce bonheur ? Rien. Nada. Que dalle.

Alors voilà comment on oublie les fondements et on se focalise sur les points négatifs en oubliant le positif.
Et ceci est valable pour tout : 
  • Vous vous battez pour guérir mais aujourd'hui vous avez des douleurs et avez envie d'abandonner ? Mais quoi, vous croyiez que la guérison allait vous arriver d'un coup de baguette magique, allez hop j'ai décidé de guérir alors c'est de suite en 3 secondes que ça doit se produire et je n'attendrai pas plus ? Non, non. La guérison est un chemin, une fois que le bon chemin pour guérir a été trouvé et a commencé, vous allez constater chaque mois une avancée, mais en attendant il faudra persévérer, s'accrocher, pour atteindre pas à pas le 90% puis 80% puis 70%... jusqu'au 0% de douleur.
Tenez un journal quotidien de vos douleurs, pour vous rendre réellement compte de l'évolution de vos douleurs chaque mois, rien de mieux pour voir le positif : Suivre son état et ses douleurs : le journal à écrire pour guérir.

Idem, si dans votre vie de façon générale vous rencontrez des problèmes, pensez aux points positifs, à vos objectifs de vie, à vos réussites. Cela permet de relativiser et surtout donner la force nécessaire pour surmonter les mauvaises passes.







4. Arrêter de courir vers la perfection


C'est mon gros problème personnel : je suis une éternelle insatisfaite de ma personne. Toujours en quête de perfection. Toujours à attendre de lire dans le regard des autres la satisfaction. Or malheureusement nous vivons dans un monde d'égoïsme, et ma sensibilité, ma gentillesse sur la main, peu de gens sont assez gentil pour la recevoir les bras ouverts, et aujourd'hui la majorité des gens vous claquent la porte dessus, prennent ce qu'ils ont envie de prendre et qui les arrangent et sans même un "merci". Je dis souvent à mes filles que je suis "maman ours", que leur papa c'est "papa ours" et qu'elles sont mes "bébé ours" : car nous sommes très très (trop ?) gentils par nature, et on se fait souvent "bouffer" par les autres.

La gentillesse, avoir le coeur sur la main sont des qualités ; mais les autres en abusent de trop. Et c'est là qu'il faut instaurer une barrière.

Car paradoxalement, cela peut rendre malheureux : donner sans rien recevoir. Attendre des "merci" d'autrui. Non Non. 

Il faut que j'apprenne à dire enfin non.







5. Choisir d'être soi-même


Acceptez ses limites, et surtout aimez-vous tel que vous êtes.

Tant pis si vous avez quelques bourrelets en trop ou si votre intérieur n’est pas parfaitement rangé.
Ou bien si on vous fait des remarques parce que vous suivez tel ou tel régime alimentaire de guérison (combien de remarque j'ai eu pendant mes années de guérison : "mais pourquoi tu ne manges pas de gluten ? Tu suis la nouvelle mode du "sans-gluten" ? Mais pourquoi tu ne manges pas ce plat ? Tu fais attention à ta ligne ?").

Et moi j'avais juste envie de hurler à ces gens, à toutes ces personnes :

"Si je le pouvais je boufferai tout ce gâteau en entier ! Sauf que je veux guérir ! Sauf que si je mange rien qu'un micro-bout de ce plat je vais passer ensuite 1 semaine entière clouée aux WC et au lit de douleurs !"

 Sauf que les autres eux ce ne sont pas eux qui souffrent, alors ils s'en fichent...

Cette année, c’est décidé, on arrêtera d'écouter les remarques des autres, on sait ce qu'on fait, le pourquoi, les raisons et on s'en fout des autres.

Qui vous dit que vous ne vous sentirez pas mieux dans votre peau en faisant la sourde oreille sur les remarques des autres ? Et surtout ne perdez pas de temps (et de salive) à vous justifier, vous n'avez pas à vous justifier de quoi que ce soit. Vous avez pris les bonnes décisions, vous le savez alors le reste ne compte pas.

Je vais vous raconter une anecdote à ce sujet : savez-vous que les mêmes personnes qui pendant mes années de guérison n'ont pas arrêté de me faire des remarques sur mon régime alimentaire, aujourd'hui me félicitent de ma guérison et de m'en être sortie avec force et poigne

Si j'avais écouté à l'époque ces personnes, aujourd'hui je serais encore malade, remplie de douleurs et spasmes chaque jour, dans mon lit à pleurer sur ma maladie et mon triste sort.

Alors clairement : on n'écoute que soi. Et on accepte ses choix car on sait ce qui est bon pour soi et ce qui ne l'est pas. Boule quies sur tous les commentaires désobligeants des gens.

Et si vous avez besoin de vider votre sac ou d'une oreille attentive et compréhensive, je suis là pour vous lire et écouter.





Alors nouvelle année, nouvelle résolution. 
Je vous ai exposé les miennes : quelles sont les vôtres ? Vos résolutions pour cette nouvelle année qui commence ?




Nota bene : pour vous abonner à mon blog et recevoir un email à chaque nouvelle publication, c'est gratuit, il suffit de s'inscrire ici : S'abonner à la newsletter de mon blog.
Au plaisir de vous lire.



PARTAGEZ CET ARTICLE

Auteur:

Malade depuis 4 années de colopathie fonctionnelle, SIBO, candidose, brûlures d'estomac, reflux, je m'en suis moi-même sortie. Je vous fais partager sur ce blog tous les moyens qui m'ont permis de m'en sortir.

N'oubliez pas de vous abonner à ce blog : Abonnement au blog Guérir ses Intestins, ainsi que sur mes réseaux sociaux : Ma page Facebook / Ma page Twitter / Ma page Google+ / Ma page Pinterest / Ma page Instagram

Post Précédent
Post Suivant
Anonyme
1 janvier 2020 à 19:29

Bonjour, j'ai découvert votre blog il y a seulement 1 semaine. Cela faisait 2 ans et demie que je suivais un régime que je changeais souvent par manque d'information et de résultats, et trop souvent je me suis retrouvé découragée car même en me privant, en cherchant toutes les informations possible je n'arrivais pas à trouvé exactement ce qui soulagerais mon corps.
J'en suis à l'étape ou je ne mange quasiment que des carottes et du blanc de poulet pour ne pas souffrir. Mais après avoir lu tous vos article et appris énormément de chose, ou mieux compris certaines j'ai beaucoup d'espoir pour guérir.
Et cette article me donne encore plus envie de persévérer, je vous remercie de toute l'énergie que vous avez mis et que vous mettez pour nous partager votre histoire qui nous est à tous très utile !

J'aimerai vous posez une question par rapport à la L-glutamine, j'aimerai en acheter mais le lien que vous aviez mis sur l'article n'existe plus et je crois qu'il ne font plus de pot de 500g, j'aimerai acheter celle ci : https://www.amazon.fr/L-Glutamine-poudre-croissance-musculaire-r%C3%A9n%C3%A9g%C3%A9ration/dp/B079ZYX26M/ref=pd_sbs_121_1/259-6299967-4740212?_encoding=UTF8&pd_rd_i=B079ZYX26M&pd_rd_r=be06070c-a066-4a1e-aace-350e5aa65e69&pd_rd_w=eUpBC&pd_rd_wg=UBqJC&pf_rd_p=a9f5d7c2-08ef-42e9-9709-9c2a12683b28&pf_rd_r=2XC38JFNFW0RP3FEG6WE&psc=1&refRID=2XC38JFNFW0RP3FEG6WE#customerReviews

Est ce que la composition vous parait bien ?

Merci pour votre temps, et je vous souhaite une très belle année 2020 !

Répondre
avatar
Anna
1 janvier 2020 à 22:40

Je te souhaite tout le meilleur pour cette année tu l'as amplement mérité. Ca fait beaucoup de bien de te lire avec un esprit si positif. Je te suis a 200% dans ce si joli billet.
J'ai pris une sacrée résolution pour 2020, celle de guérir, des même maux que les tiens. Je sais que ce parcours sera semé d'embuche mais je suis prête à tout affronter.
Si je peux me permettre il me reste une interrogation pour commencer le long parcours qui m'attends. Si je comprends bien tu as supprimé tout ce qui faisait réagir ton corps dans un premier temps et ensuite tu as réintroduis? Comment as tu su ce qui ne passait pas (pas évident quand nous sommes en inflammation)? Quel est le moment opportun pour faire une réintroduction? Peux tu m'indiquer ce que tu as introduits au fil du temps? Je te remercie par avance pour ta réponse qui j'en suis sure m'aidera à boucler mon programme de restauration intérieur de mon corps :-)

Répondre
avatar