Attention à certains produits bio contaminés : comparatif complet

Alors que le bio se multiplie dans les rayons, que l'on pense faire le bon choix en achetant du bio, les analyses récentes de 60 Millions de Consommateur (étude datant d'avril 2018) montrent que certaines marques et certains produits bio contiennent des traces de substances indésirables...


attention à certains produits bio contaminés (pesticides)



Alors attention, tous les produits bio ne se valent donc pas :


Quels sont les produits bio analysés ?






60 Millions a analysé 7 familles de produits bio d’épicerie qui font partis des produits les plus importés :
  • Le riz, 
  • Le café, 
  • Le chocolat, 
  • Le quinoa, 
  • Le sucre de canne, 
  • L’huile d’olive 
  • Le miel.

Pour chacun de ces produits étudiés, il a été recherché et analysé plusieurs centaines de substances indésirables, tels que les pesticides, plastifiants, solvants, résidus vétérinaires et autres contaminants.

Et que ressort-il de ces analyses ? Que bio ne veut pas forcément dire "clean"...

Le détail ci-dessous de l'étude :






Des traces de pesticides dans le chocolat, miel, quinoa et riz

Le chocolat, comme le miel, le quinoa ou le riz, même en version bio n’échappent malheureusement pas aux pesticides. Des résidus apparaissent dans quatre références.

Voici ci-dessous des copies d'écran du comparatif et notation données par l'étude de 60 millions de consommateur :



Etude du chocolat noir bio

Etude comparative du chocolat bio
Etude comparative du chocolat bio

Le chocolat le moins bien noté : chocolat noir Côte d’or Bio.
Le chocolat le mieux noté : chocolat noir Alter Eco.



Etude du miel bio

Etude comparative du miel bio
Etude comparative du miel bio

Le miel le moins bien noté : miel d'acacia La Vie Claire.



Etude du quinoa et du riz bio

Etude comparative des quinoa et riz bio
Etude comparative des quinoa et riz bio


Le quinoa le moins bien noté : le quinoa français Rochefort.

Les riz les moins bien notés : le riz basmati Taureau Ailé et le riz Basmati bio de Monoprix, pour leurs teneurs en pesticides insatisfaisantes.






Des plastifiants et phtalates dans les huiles d’olive


Les résultats ne sont pas bons concernant la famille des huiles d’olive : cinq produits contiennent des résidus de pesticides et six des plastifiants, notamment des phtalates, reconnus comme perturbateurs endocriniens :


Etude comparative des huiles d'olive bio
Etude comparative des huiles d'olive bio


L'huile d'olive la moins bien notée : huile d'olive Marque-Repère Bio Village (E.Leclerc).






Café et sucre de canne : presque zéro pesticide


Je terminerai mon post par le plus positif : l'étude sur le café et le sucre de canne, avec des résultats globalement bons. Les cafés, qu’ils soient du Mexique, d’Éthiopie ou d’Indonésie, se révèlent tous exempts de pesticides :

Etude comparative des cafés moulus bio
Etude comparative des cafés moulus bio



Etude comparative des sucres de canne bio
Etude comparative des sucres de canne bio






Conclusion : étude et comparatif des produits bio


Je vous invite tous à acheter le dernier numéro 536 du magazine 60 millions de consommateurs d'avril 2018 : vous y retrouverez cette enquête "Le Bio pas toujours propre" dans son intégralité, dans ce numéro :


Le bio pas toujours propre, étude de 60 millions de consommateurs Avril 2018
Le bio pas toujours propre, étude de 60 millions de consommateurs Avril 2018




En espérant que ce post vous aidera à y voir plus clair pour vos futurs choix pour le bien de votre santé :)


PARTAGEZ CET ARTICLE

Auteur:

Malade depuis 4 années de colopathie fonctionnelle, SIBO, candidose, brûlures d'estomac, reflux, je m'en suis moi-même sortie. Je vous fais partager sur ce blog tous les moyens qui m'ont permis de m'en sortir.

N'oubliez pas de vous abonner à ce blog : Abonnement au blog Guérir ses Intestins, ainsi que sur mes réseaux sociaux : Ma page Facebook / Ma page Twitter / Ma page Google+ / Ma page Pinterest / Ma page Instagram

Post Précédent
Post Suivant
Anonyme
23 mars 2018 à 22:36

Salut, je ne sais pas si tu verra ce message ni même si tu y répondra.
On m'a diagnostiqué une maladie de crohn. Mais quelques mois avant à partir d'une coproculture, c"était un nombre assé élevé de c. albican.

Je suis un traitement pour le candida mais pas encore pour crohn. Je suis un mixe entre le régime cétogène et anti candida. J'aimerais savoir si je refais une copro et qu elle est clean. Cela veut dire quoi? Que c'est uniquement mon crohn ou alors que le candida est juste moins présent?

J'ai vu aussi que commencer un trait de crohn quand on a une infection fongique, c'est très mauvais. Un avis? Merci. Pourrais tu me mettre ton mail lié au blog pour m'aider un peu?

Répondre
avatar
Isa
25 mars 2018 à 15:46

Bonjour, oui je réponds toujours à tous les messages qu'on me laisse ^^
La copruculture met en évidence la présence du candida albican.
Et c'est une coloscopie qui met en évidence la maladie de Crohn.
Ce sont donc bien deux choses différentes.

Répondre
avatar
Anonyme
25 mars 2018 à 22:28

Salut, oui bien sûr. Mais on m'a trouvé du candida 1 mois peut-être avant mon crohn. J'ai eu un traitement de synthèse + naturel et j'aimerais savoir, si je refais 2-3 copro et qu'elles sont cleans, j'en ai plus de candida ? ou il est + ou - planqué ?

Car un traitement de crohn avec quelque chose à la base, ce n'est pas très bon.

Bisou

Répondre
avatar
Isa
1 avril 2018 à 16:10

Pas forcément, car les coprocultures ne détectent que le candida ayant un niveau assez élevé : donc si tes coprocultures futures sont clean cela signifiera :
- soit que tu n'as plus de candida
- soit qu'il a énormément diminué

Répondre
avatar
11 mai 2018 à 10:37

Bonjour Isa et merci pour ton partage sur ce sujet. Je souhaite avoir un avis sur les produits de la marque «superdiet»
Merci !

Répondre
avatar