Etes-vous atteint par le candida albican?

Bonjour tous et toutes,

Le 4 février, soit dans 3 jours, cela fera pile 3 mois que j'ai débuté mon régime alimentaire (AIP+pauvre en FODMAP+pauvre en histamine).

Je pensais fêter ces 3 mois, 3 mois de re-vie, 3 mois de mieux être, 3 mois de diminution des douleurs.

Mais malheureusement, j'ai une mauvaise nouvelle à vous annoncer.
Le candida albican est de retour.


Je m'en étais débarassée et il est revenu.
Et je vais vous expliquer pourquoi, et comment savoir si vous avez aussi le candida :




LES HORMONES ET LE CANDIDA ALBICAN


Il y a 10 jours, je vous ai appris que j'avais pris un traitement hormonal (suite à mes consultations en PMA à l'hôpital pour avoir un bébé).

C'était le 20 janvier.
J'ai arrêté de suite de les prendre, car je n'ai pas du tout toléré.
Mais en plus de cela j'ai été très malade, pendant au moins 1 semaine.
Mais vraiment TRES TRES MALADE : maux d'estomac, maux d'intestins, comme je n'avais pas eu depuis très longtemps.

Je pensais rapidement retrouvé mes marques, que cela allait passer, que c'était question de quelques jours, que mon corps avait eu mal avec les hormones mais qu'il allait remonter la pente.

Mais malheureusement ce n'est absolument pas le cas.
Je souffre à nouveau de maux dont je ne souffrais plus depuis 3 mois.
Et surtout je constate une chose : depuis cette prise des hormones, je refais des crises de sucre de malade. Chose que je ne faisais plus du tout. J'ai un appel de sucre de mon corps, et cet appel je l'avais eu dans le passé, et c'était le candida albican. Mais j'avais réussi à m'en débarasser, et là BOUM revenu : foutu hormones !!

La semaine dernière, dans le doute, j'ai refait un examen des selles : et le verdict vient de me tomber dessus ce midi, je suis allée chercher les résultats, retour du candida !!!! Invasion +++++ !

Youpi, c'est la joie ! vive les hormones chimiques qui m'ont tout repété !!!!!

Maintenant je comprends mieux pourquoi c'est la fête aux dattes, aux bananes, aux marrons, aux patates douces, au sucre, je me lève le matin je rêve de sucre, je me couche le soir, je rêve de sucre.
Et pourtant en 1 semaine là j'ai pris 5 kilos (oui oui, quand je crise de sucre, mon corps m'en réclame pas qu'à moitié !!!).






Tout cela pour vous dire que les hormones chimiques, j'ai vraiment fait une connerie (désolée du terme, mais il n'y en a pas d'autre pour le coup....), mais que comme je vous l'ai expliqué dans un post précédent, les mêmes causes produisent les mêmes effets : Trouver la cause de : votre colon irrité/SIBO/candidose/brûlures d'estomac.



Les hormones chimiques m'avaient détruit une fois...
Ils devaient à nouveau me détruire...





PULSIONS DE SUCRE : CANDIDA ALBICAN


Pour ceux qui ont des pulsions de sucre, comme moi j'ai présentement, vous avez certainement une invasion de candida albican : ces mauvaises bactéries qui se nourissent de sucre.

D'où votre sur-envie de sucre, car elles ne veulent pas mourir, mais au contraire se multiplier, faire plein de bébé dans votre organisme !!!





TOUS LES SYMPTOMES D'UNE CANDIDOSE


Malheureusement, les pulsions de sucre ne sont pas le seul symptôme que donne une candidose.

Voici une liste de tous les symptômes d'une candidose :



(je vous mets en rouge les symptômes que je n'avais plus et que j'ai à nouveau, depuis la prise des hormones)


  • Récurrents maux de tête / migraines,
  • Les douleurs articulaires et musculaires,
  • Problèmes d'oreille, de thyroïde,
  • Nez qui coule constamment comme pour une allergie,
  • Problèmes respiratoires, asthme, bronchite,
  • Troubles du comportement alimentaire, alcoolisme, boulimie, grosses envies de choses sucrées (chocolat, gâteaux...), de graisses saturées (charcuterie, fromages...) et de boissons alcoolisées,
  • Bouche pratiquement constamment pâteuse,
  • Mal-être général, des troubles du comportement, dépressions, anxiété, fatigue chronique,
  • Trouble de l'humeur, irritation, inquiétude, agressivité, insatisfaction,
  • Intense envie de dormir, une fatigue progressive et inexpliquée avec sommeil médiocre et récupération insuffisante, difficulté d'endormissement,
  • Trouble la concentration (mémoire, volonté en baisse),
  • Ballonnements abdominaux, colites, intestinales avec gaz, démangeaisons anales, diarrhée, constipation,
  • Problèmes de peau, éruptions cutanées, démangeaisons, eczéma, séborrhée, psoriasis, acné, champignons aux ongles, aux pieds,
  • Problèmes gynécologiques, champignons vaginaux répétitifs (pertes blanches et démangeaisons, mycoses), inflammations glandulaires (glandes Bartholin) kystes et endométriose; cystite et infections rénales



Je vous ai mis la liste complète.

Si vous avez plus de 3 de ces symptômes, vous pouvez suspecter la présence de candida albican dans vos intestins.




Alors, dans ce cas, que devez-vous faire?

Comment déceler le candida albican? Comme savoir si vous êtes atteint du candida/d'une candidose?


=> 2 choix s'offrent à vous, mais personnellement je vous conseille de cumuler les 2.





EXAMEN 1 :  L'ANALYSE DES SELLES (coproculture)


Vous devez demander à votre médecin de vous prescrire une coproculture.

La coproculture est une analyse des selles qui permet la recherche du candida dans les selles.

Il est fort possible que la 1ère coproculture que vous ferez ne décèle pas de candida, dans ce cas là il faut en refaire une ou 2 autres, espacées chacune de 15 jours.

Si aucune des 3 coprucultures ne montrent la présence de candida albican, c'est alors soit que vous n'avez pas le candida, soit qu'il n'est pas assez important pour que la coproculture le mette en évidence.
Car il faut une très grosse quantité de candida pour que la coproculture le décèle.



Si jamais vous avez beaucoup de symptômes de candidose, mais que la coproculture ne vous décèle rien d'anormal, pas de panique, il vous reste un deuxième examen à pouvoir effectuer, pour mettre en évidence votre candidose.

Il s'agit du test de la salive :





EXAMEN 2 :  LE TEST DE LA SALIVE


Vous devez effectuer ce test à jeun le matin en vous levant.




Donc :
  1. vous vous levez
  2. vous vous rincez la bouche en mettant un peu d'eau
  3. vous recrachez l'eau
  4. ensuite vous mettez de l'eau dans un verre transparent (le verre doit être transparent pour que vous puissiez ensuite voir les filaments qui tombent ou pas)
  5. vous crachez à plusieurs reprises dans votre verre
  6. et vous attendez et regardez ce qui se passe.



Si des filaments de salive tombent vers le bas dans votre verre rempli d'eau : vous avez le candida.
Si aucun filament de votre salive ne tombe : pas de candida.

Pour vous montrer par image, j'ai moi-même fait le test du candida, et voici la photo que j'ai prise pour vous montrer :

candida
Test de la salive et candida


candida albican
Test de la salive et candida





Envie de pleurer en regardant ces images, parce qu'il y a 1 mois j'avais refait le test et je n'avais plus de candida albican !! 

Vive les médicaments chimiques et les hormones....

Tout à recommencer,
tout à refaire,
remonter la pente à nouveau.

(ça fait du bien de se lâcher, croyez-moi).
D'ailleurs, tous ceux qui en ont marre, et qui ont envie de hurler et de se lâcher, allez-y, ce post en commentaire vous est ouvert.

Et pour finir : j'ai réussi à remonter la pente;
je la remonterai à nouveau.

Je remonte en selle, et dans quelques semaines je vous annonce que je vais mieux :
EN MODE GUERRIERE
LA GUERRE EST DECLANCHEE
ISA : 1
LE CANDIDA : 0



Je terminerai ce post en vous précisant qu'il ne s'agit absolument pas de tuer totalement le candida.
Mais diminuer sa présence : car ce qui déclenche nos douleurs est que le candida (les mauvaises bactéries) est en surnombre par rapport aux bonnes bactéries.

La clé : rétablir la balance et que les bonnes bactéries redeviennent PLUS NOMBREUSES que les mauvaises.







PARTAGEZ CET ARTICLE

Auteur:

Malade depuis 4 années de colopathie fonctionnelle, SIBO, candidose, brûlures d'estomac, reflux, je m'en suis moi-même sortie. Je vous fais partager sur ce blog tous les moyens qui m'ont permis de m'en sortir.

N'oubliez pas de vous abonner à ce blog : Abonnement au blog Guérir ses Intestins, ainsi que sur mes réseaux sociaux : Ma page Facebook / Ma page Twitter / Ma page Google+ / Ma page Pinterest / Ma page Instagram

Post Précédent
Post Suivant
2 février 2016 à 07:47

Courage Isa, vous êtes une battante vous l'avez montré, c'est pas ce candida qui va vous avoir :)
Chez moi aussi, le candida couplé au sibo et "stomacbo" ne me pardonne aucun écart et pour lutter contre les appels au sucre je pratique l'auto-hypnose et ça fonctionne assez bien.

Répondre
avatar
Kelly
2 février 2016 à 08:56

Le candida ne s'éradique pas en quelques mois malheureusement, d'où le fait que certains préconisent de suivre le régime durant au minimum deux années, et cela comprend l'hygiène de vie au alentour et médicaments. Tu es bien trop fragile, en 3 mois le candida a pu diminuer et revenir en force très facilement, les bonnes bactéries n'étant pas suffisamment présente et surtout solide. Je te souhaite pleins de courage, si tu as réussi à l'éradiquer une fois tu arriveras une deuxième j'en suis certaine, tu es plus forte que tu ne le penses !! Je crois en toi !

Répondre
avatar
2 février 2016 à 09:46

Courage Isa, et alors quel est ton plan pour réduire les "rages de sucre" ? Blue parle d'auto-hypnose (je vais essayer du coup), quelles sont tes techniques ?

Répondre
avatar
2 février 2016 à 10:31

OUI, c'est terrible, ces hormones chimiques... Faites gaffe aussi, les filles, au moment de la ménopause. Moi j'ai pris un THS pendant 3 mois, et j'ai vite arrêté ! Je vous assure qu'il vaut mieux supporter ces quelques malaises de la ménopause avec patience et en cherchant des solutions naturelles...
Mais tu n'en es pas là, Isa, et pour avoir un bébé, il faudra réfléchir autrement, c'est sûr... Courage à toi dans cette bataille pour ta santé, et celles de tous ceux que tu coache..

Répondre
avatar
Isa
2 février 2016 à 10:48

Merci blue !
L'auto-hypnose: cela consiste en quoi exactement?

Répondre
avatar
Isa
2 février 2016 à 10:52

Non, je sais parfaitement que je ne l'avais pas éradiquer, mais j'avais réussi fortement à le diminuer et le mettre en mode silence, car tous les symptômes du candida que j'ai mis en rouge dans ce post, je n'en avais plus aucun, et là je les ai tous à nouveau à un niveau très élevé.

Avec les hormones, il a trouvé un moyen de revenir en mode puissance là.

Répondre
avatar
Isa
2 février 2016 à 10:55

Je repars à taton pour le vaincre à nouveau, j'ai réussi une fois donc je sais que je peux le refaire. Ce n'est pas une science exacte et tous les moyens sont bon : je ne connais pas l'auto-hypnose, mais j'ai répondu à Blue et j'attends qu'il nous en dise plus à ce sujet alors :)
Je ne connais que la volonté, les premiers jours les rages de sucre sont dures mais petit à petit faut les diminuer et elles se font moins dures.
Et puis après on n'en a plus du tout.

Répondre
avatar
Isa
2 février 2016 à 11:01

On est parfaitement d'accord : les hormones chimiques sont une tuerie... Les hormones pour la ménopause et les hormones pour avoir un bébé sont les mêmes : de la progestérone, qui détruit la flore intestinale, amène le candida et mauvaises bactéries, et déglinguent tout.

Répondre
avatar
2 février 2016 à 20:44

Il nous fait suer ce candida Albican de M...E!
As tu réussi à garder le cap de ton régime (aliments sucrés autorisés) quand tu avais tes rages de sucres?
Ta liste rouge est la mienne, c'est incroyable tous ces points communs que nous avons toi et moi..
Quand j'ai des envies de sucres je suis incontrôlable, c'est un truc de fou, et à chaque fois je me dis bon cette fois ci c'est la dernière fois que je craque après je me remet bien dans ce régime médical pour retrouver ma santé... C'est tellement dure
J'ai fait une séance d'hypnose il y a peu de temps... cela n'a rien donné.. je me tâte justement à aller voir un autre thérapeute avant de commencer AIP qu'une collègue à moi pratiquant l'hypno-analgésie m'a conseillé d'aller voir... Car je suis persuadée que cela peut aider...
J'ai plein, de questions/réponses à te donner, je vais répondre en dessous de chaque post...
Merci de nous faire partager cela en tous cas, cela doit être dure pour toi après ces trois mois... Je t'envoie plein d'ondes positives

Répondre
avatar
Isa
2 février 2016 à 21:42

Non, les quantités étaient trop fortes, donc je n'ai pas respecté les FODMAP. Par contre j'ai respecté le régime AIP (à l'exception des marrons, qui m'ont esquinté entièrement...) car les aliments non AIP dans mon corps c'est inflammation massive dans tous mes membres.
Mais là je reprends les choses en main et mon cap : le cap qui va me permettre de remonter comme je l'ai fait précédemment.

Je comprends totalement, car pareil que toi, je suis incontrôlable, faudrait que tu m'écrives un message en cas de "pulsion crise", comme ça je viendrai te raisonner : "Ojram, n'écoute pas tes mauvaises bactéries", car vraiment ce sont les bactéries qui nous parlent à ces moments là.

Plein d'ondes positives à toi aussi !

Répondre
avatar
2 février 2016 à 21:51

tu es trop adorable.. Tu sais n'empêche que pour comparer un temps soit peu, ce qui fait le succès et la réussite du célèbre régime Weight Weitchers, ce sont les réunions! et oui les gens ont un but commun ( la c'est maigrir, nous c'est guérir..) du coup ils se soutiennent, vivent la même chose et à plusieurs c'est moins difficile...!

Répondre
avatar
Isa
2 février 2016 à 21:56

Hi hi, alors ici ce sera notre gut repair en commun :)
100% d'accord pour le soutien, c'est super important !
Ici on est tous et toutes dans le même bâteau avec comme tu le dis, un objectif commun : guérir.
Et ensemble, on y parviendra.
Parce que partager son expérience est finalement essentiel pour aider les autres à y parvenir aussi.

Répondre
avatar
2 février 2016 à 22:31

Isabelle j'ai répondu à ton mail quand tu auras un moment pour le lire...

Répondre
avatar
2 février 2016 à 23:52

Isa, j'ai lu que de mettre de l'HE de tee trea sur le ventre permet de diminuer les envies de sucre... à tester donc (en espérant ne pas être intolérant bien sûr)... je te tiens au courant ;-)

Répondre
avatar
3 février 2016 à 02:30

Isa merci pour ce post je m'y retrouve va vraiment falloir que je me penche sur les tests car ta liste en rouge et mem en noir je les ai.....galere de se nourrir...courage vraiment!!!

Répondre
avatar
Isa
3 février 2016 à 08:30

Bonjour Marie, tu me diras si ça marche :)

Répondre
avatar
Isa
3 février 2016 à 08:32

Fais le test de la salive un matin en te levant, cela te donnera une preuve supplémentaire que tu as le candida. Même si avoir tous les symptômes est pour moi déjà une grande preuve... courage !!!

Répondre
avatar
3 février 2016 à 17:17

Merci Isa pour ton partage. J'ai subi la même déception en juillet dernier à cause d'une antibiothérapie pour soigner une infection au rein. J'en suis encore à essayer de m'en sortir. Tiens bon!

Répondre
avatar
Isa
3 février 2016 à 20:47

Les antibiotiques, hormones, pilules contraceptives et anti-inflammatoires sont les pires médicaments chimiques responsables de l'arrivée et prolifération du candida. Courage Kellhi !

Répondre
avatar
4 février 2016 à 18:24

Ecoute, 2e jour sans aucune rage de sucre !! pour le moment, ça marche super bien (pour moi...) !
J'attends qq jours avant de crier victoire ;-)

Répondre
avatar
Isa
4 février 2016 à 19:16

Eh bien super! Moi meme j'avance bien, j'ai compris la raison de ma rechute et je suis en train de remonter. D'ici 15 jours je pense aller bien mieux, je ferai alors un post pour expliquer ma chute et comment je remonte.

Continue comme ca toi aussi :-)

Répondre
avatar
5 février 2016 à 09:17

Alors, je reviens vers toi Isa pour l'auto hypnose, enfin ce qu'on appelle auto-hypnose qui peut donner de très bon résultats sur les douleurs ou les envies comme le sucre etc. Le problème c'est que pour moi et pour beaucoup je pense, comme ça demande un certain état d'esprit pour faire le vide et qu'on le fait quand on est en crise ça ne fonctionne pas vu qu'on est focalisé sur sa douleur ou son envie. De plus, ça fonctionne beaucoup mieux si on est entrainé. Je l'étais mais j'avais perdu cette faculté avec la maladie et la dépression qui l'a accompagnée; actuellement, je la retravaille surtout pour les douleurs avec un certain succès.

IL y a plein de techniques, pour arriver à cet état où on peut s’auto-suggerer des voies de soin dont la lutte contre les fringales de sucre.
Le mieux étant de consulter un pro qui vous apprend si on a jamais pratiqué (psy, sophrologue etc. Après, il existe bcq de livres et on trouve partout sur internet des exercices d'auto hypnose. C'est pas tjs facile pour les gens très "cérébraux" comme vous me semblez être qui ont du mal à déconnecter l'intellect; j'en fais aussi parti. Puis il faut trouver une technique d'auto-suggestion qui vous correspond et là un pro est une aide précieuse, enfin s'il est bon parce que évidement y'a pas que des bons....
Pour la petite histoire quand j'étais étudiant je l'utilisais pour apprendre des centaines de pages de cours juste en les lisant.

Répondre
avatar
5 février 2016 à 09:20

Les médicaments :

Oui c'est paradoxal mais pour se soigner il ne faut surtout pas prendre de médicaments chimiques qui devraient être réservés aux cas avancés et graves. Mais ça ne ferait plus assez de bénéfices pour l'industrie pharmaceutique...

Répondre
avatar
Isa
6 février 2016 à 11:28

Je connais le principe de l'hypnose, ayant moi-même essayé ce genre de thérapie pour me soulager à un moment donné (j'ai tellement essayé de choses faut dire !). Et tout à fait pour le vide et la difficulté de décrocher, pour moi l'hypnose n'est pas ouverte à tout le monde car moi-même la thérapeuthe n'a même pas réussi à m'hypnotiser ! Et je connais d'autres personnes à qui la même chose s'est produite.
Ce qui m'interpellait, c'était la composante "auto" de l'auto-hypnose, soit donc s'hypnotiser soi-même et c'est là que je ne vois pas du tout comment on peut faire la chose...

Répondre
avatar
Isa
6 février 2016 à 11:29

C'est une industrie, comme tu le dis. Un commerce. Qui marche à nos dépens malheureusement :-(

Répondre
avatar
Anonyme
12 décembre 2016 à 00:50

Bonjour,
ça fait plaisir de voir que tu te bats aussi fort! Moi je suis atteint depuis plus de 10 ans et ça ne fait qu'empirer d'années en années et là même ça s'accélère de jours en jours. J'ai pratiquement tous les symptômes que tu a décrit par rapport au candida. Sauf que moi à la place du sucre c'est le pain et le fromage. J'ai arrêter le gluten et la caseine depuis 3 semaines. Mais j'ai déjà eu 2 crises ou à la place de me jeter sur le pain ou le fromage je me jette sur des fruits secs. Mais je me suis rendu compte que cela a pratiquement les mêmes effets alors du coup, je compte arrêter d'en consommer aussi. Mais je ne sais pas jusqu'où aller comme ça, je vais finir par tout supprimer.
Je pense des fois à entamer une grève de la faim, car j'ai vraiment les intestins en compote. Et j'en ai marre d'écouter les conseils des gens ou des professionnels de santé, les médicaments ne marchent pas, les huiles essentielles non plus, les probiotiques non plus... L'hypnose je n'ai pas envie d'essayer, car j'en ai marre de gaspiller mon argent. JE ne travaille plus depuis 1 mois car je ne tiens plus le rythme.
J'ai arrêter le riz aussi car il faut que même bio il est transgénique, eh oui la camargue c'est pas si grand et productif! Et prendre des produits qui proviennent de l'autre côté de la planète ne m'intéresse pas non plus.
Je suis juste là pour gueuler un bon coup par ce que ça fait du bien!
Et cela me fait plaisir de lire ce blog et ces commentaires, continue Isa à nous informer de ta progression.
Mais ce serait bien qu'il y ait une association qui pourrait nous réunir tous entre malades pour qu'on puisse échanger se réconforter et s'encourager. Car je pense que quand on est gravement atteint cela va prendre des années voir des décennies pour guérir, car je suis persuadé que cela reste possible.

Répondre
avatar
Isa
12 décembre 2016 à 20:33

Tu as raison de gueuler un bon coup, parfois ça fait du bien de vider son sac. Et je comprends parfaitement ce que tu ressens, l'impression de ne pas s'en sortir, d'être malade et qu'aucun médecin ou remède ne te guérira jamais.
Mais sache que l'on peut s'en sortir : c'est long, dur, mais il y a une porte de sortie à la fin.
Pour ton idée d'entamer une grève de la faim, si tu es comme moi lorsque j'étais totalement atteinte du candida, tu ne pourras pas faire de grève de la faim même si tu en avais l'envie parce que tout simplement au bout de même pas 24 heures tu te jetteras sur fruits secs, pain, fromage puissance 1000 ! J'avais essayé et ce fut pire que tout. De plus, ce n'est pas en quelques jours que le candida va s'en aller donc tu vas jeuner pendant plusieurs mois? Impossible comme tu le comprends bien.

Oui, cela fait du bien de communiquer entre nous, d'où pourquoi j'ai créé ce blog.
N'hésite pas à poster, cela sera toujours avec plaisir pour te répondre.

Répondre
avatar
22 mars 2017 à 20:20

Bonjour, j'ai un candida albican qui a été détecté suite à une prise de sang, le régime FODMAP me soulage au niveau des ballonnements mais j'ai encore trop souvent des problèmes de diarrhée + crampe. J'ai encore parfois des douleurs d'estomac également car je fais des gastrites chroniques (duodénum)

- Quel probiotique ou prébiotique me conseilleriez vous?
- En antifongique je compte acheter : Pau d'Arco, Acide Caprylic, Berberine
- Pour renforcer ma paroi intestinale : L glutamine
- douleur d'estomac (si elles surviennent) : miel de Manuka 16+ et charbon végétal

Dois je prendre quelque chose en plus? les produits ne risquent ils pas d'interagir entre eux?
Merci,
Amandine

Répondre
avatar
Isa
23 mars 2017 à 13:41

Bonjour Amandine, as-tu aussi le SIBO en plus de ta candidose? car tu as le SIBO, il ne faut pas de probiotique ou prébiotique, ils aggraveraient ton état.
Pour les autres produits, pas d'intéraction entre eux, mais il faut les tester un à un car si tu les prends tous en même temps tu ne sauras pas lequel te fait réagir négativement si c'est le cas.

Répondre
avatar
4 juin 2017 à 10:47

Bonjour,
Merci pour ton blog et tous ces conseils !
J'ai lu en grande partie des posts et je n'ai pas fini...mais tout ce que tu dis raisonnes en moi!
J'ai 30 ans, cela fait 10 ans que j'ai une hypothyroïdie, une intolérance au lactose, des allergies ext, un colon irritable Avec accélération du transit, un traitement IPP, un gros surpoid, des maux de tête, une fatigue chronique et j'en passe!
Lire ton combat me donne du courage pour commencer sérieusement le mien!
J'ai commencé mon sevrage de l'IPP grâce à tes conseils ( j'avais fait la même erreur de le prendre un jour sur deux et j'allais abandonner quand j'ai lu ton blog!) , et ce matin j'ai fait le test Albican ... aucun doute sur sa positivité!
Au cours de ces 10 dernières années, j'en ai lu des choses un peu morcelées ... mais lire ici tout cela condensé et testé par une seule et même personne c'est autre chose!
Merci encore ! Et c'est parti pour moi!

Répondre
avatar
Isa
10 juin 2017 à 17:41

Bonjour Manuella, ravie que mon blog t'apporte de l'aide et du soutien.
Ton histoire me parle en effet. Parfait pour le sevrage des IPP : je ne sais pas depuis combien de temps tu prends les IPP mais pour te donner mon exemple personnel j'en ai pris pendant 2 années et il m'a fallu 6 mois de temps pour retrouver une acidité normale de l'estomac. Donc surtout tiens bon, sevrage pas à pas avec aide des compléments naturels, une alimentation adéquate et tu y parviendras.

Répondre
avatar