Comment trouver le bon régime alimentaire pour guérir?

Hello tous et toutes,

Maintenant que je vous ai expliqué toute mon histoire dans la maladie depuis 4 longues années, et comment enfin je vais mieux et je m'en sors, je me dois - à travers ce blog - de vous donner toutes les clés pour que vous vous en sortiez aussi à votre tour.


Aussi, j'ai décidé de vous construire un mode d'emploi, avec toutes les étapes à suivre pour trouver votre propre combinaison de régime, qui vous permettra de ne plus souffrir quotidiennement, comme moi aujourd'hui.





Voici tout le détail de toutes ces étapes à suivre pour y arriver :







ETAPE 1 : arrêt du gluten, du lactose et du maïs


L'arrêt de ces aliments est un pré-requis, une base : quiconque ayant des troubles intestinaux ne peut espérer aller mieux sans arrêter ces 3 poisons qui irritent et inflamment totalement tout système digestif.

D'ailleurs, sachez que l'arrêt de ces 3 aliments est l'alimentation Seignalet, dictée par le docteur Seignalet.


Moi même j'ai débuté par cette étape, et elle m'a permis de passer la 1ere marche vers le mieux.








ETAPE 2 : arrêt des aliments non AIP


Si j'avais une baguette magique pour repartir en arrière, j'aurai effectué ce changement et l'arrêt des aliments non AIP dès la 2ème étape de mon parcours.



Car c'est vraiment l'arrêt de ces aliments non AIP qui a fait basculé ma santé du pire au meilleur.



Les aliments non AIP ont un impact vraiment atroce, et des conséquences abominables sur mon corps tout entier.

Ils sont remplis de zonuline et leptine qui entretiennent le processus d'hyperméabilité intestinale, et rend les intestins de plus en plus poreux et inflammés : Perméabilité intestinale : attention à la zonuline et aux lectines


Pour rappel, la liste de tous les aliments non AIP : Le régime AIP (Auto Immune Protocol) et régime d'élimination






ETAPE 3 : arrêt des aliments riches en FODMAP


Suivre un régime pauvre en FODMAP strict pendant 6 à 8 semaines.

A partir des listes des aliments pauvres en FODMAP, avec les quantités maximales par repas et pour chaque aliment indiquées : Liste complète et entière des aliments pauvres en FODMAP (pdf à télécharger)



Puis ensuite, faire la réintroduction des FODMAP, classe par classe, pour trouver les classes de FODMAP que votre propre corps tolère : Comment réintroduire les FODMAP?



Je rappelle que c'est en procédant ainsi avec la réintroduction des FODMAP classe par classe que j'ai découvert que je tolérais parfaitement la classe des Polyols, et donc n'avais absolument pas besoin de me restrindre à une quantité maximale de patates douces, et que donc je pouvais en manger en quantité illimitée.








POINT A LA FIN DE L'ETAPE 3 :


Si à ce niveau, vous avez encore des douleurs digestives, c'est que le régime AIP+pauvre en FODMAP n'est pas suffisant, et que donc vous avez d'autres intolérances alimentaires.

Ces intolérances alimentaires sont la conséquence de votre hyperméabilité intestinale (hyperméabilité intestinale entretenue par le gluten, lactose, maïs et aliments non AIP je rappelle).

Mais tant que votre muqueuse n'est pas réparée (ce qui peut prendre jusqu'à 3 années si vous avez irrité vos muqueuses intestinales au même niveau que moi-même je l'ai fait.... par des années d'erreurs alimentaires, de traitements médicamenteux, d'antibiotiques, pilules, et que sais-je encore....), alors vous devez absolument respecter vos intolérances, et donc ne pas manger les aliments qui déclenchent une réaction d'anticorps de votre système immunitaire.




Les principales intolérances alimentaires que vous devez testé sont les suivantes :







ETAPE 4 : arrêt de ces aliments d'intolérances/allergies alimentaires


Ces intolérances/allergies alimentaires peuvent être :


L'intolérance à l'histamine

Pour diagnostiquer une éventuelle intolérance à l'histamine : vous devez effectuer une prise de sang.

Je vous indiquerai dans un prochain post le nom exact de la prise de sang à faire, ainsi que l'adresse du laboratoire où vous pouvez l'effectuer.


 Pour ma part, cette prise de sang m'avait été prescrite par un médecin, et c'est ainsi que j'ai découvert l'intolérance à l'histamine et mon intolérance !
Avoir stoppé les aliments riches en histamine a énormément amélioré mon état. Et a fait parti du processus pour aller mieux et progresser.





L'intolérance au fructose

Pour diagnostiquer une éventuelle intolérance au fructose : je vous invite à effectuer le test respiratoire pour le SIBO.
En effet, en plus de savoir si vous avez le SIBO, vous saurez aussi si vous avez une intolérance au fructose. Car lors de ce test, on vous fera ingérer du lactulose (pour diagnostic du SIBO) mais aussi du fructose, et ainsi en soufflant après dans le tube, vous saurez si vous digérer ou non le fructose.


 Pour ma part, c'est grâce à ce test que j'ai appris l'intolérance au fructose et qu'elle m'a été diagnostiquée.





L'intolérance aux salicylates

 Pour ma part, je n'ai pas la connaissance d'avoir cette intolérance alimentaire.





L'intolérance aux oxalates

 Pour ma part, je n'ai pas la connaissance d'avoir cette intolérance alimentaire.






Pour chacune de ces intolérances alimentaires possibles : souhaitez-vous que je vous donne des listes des aliments à éviter en fonction de ces classes d'intolérances alimentaires possibles?


Nota Bene : sachez que plus vous cumulez d'intolérances alimentaires, plus vous pouvez être sûr de souffrir du leaky gut, soit une hyperméabilité intestinale.






CONCLUSION


A ce niveau là, vous ne devriez plus avoir de douleur.

Ou alors c'est que vous avez loupé une étape, et qu'il reste encore des aliments "coupables" de vos douleurs dans votre alimentation quotidienne.

Dans ce cas, il faut repartir à l'étape 1 et tout reprendre.



Je rappelle qu'il suffit d'un seul aliment "coupable" pour que vous soyiez en inflammation quotidienne, et ayiez l'impression de ne plus rien tolérer.

Alors, vraiment, trouvez votre régime de guérison, et c'est à partir de là que vous verrez un GRAND GRAND mieux !!

Je résume par un petit graphique que j'ai fait par moi-même, et qui vous montrera bien les différentes étapes à suivre :






Evidemment, vous ne passez à l'étape suivante que si vous avez encore des douleurs au bout de 2 semaines à l'étape où vous êtes.


Donc vraiment, pas à pas, petit à petit, on passe pas de tout à rien à l'aveugle, on procède par étape pour trouver sa propre combinaison de régime.



J'espère que ce post aura permis de clarifier les choses pour vous.


Maintenant que je vous ai concocté cette feuille de route pour trouver votre propre régime alimentaire, je vais vous préparer un mode d'emploi de tous les examens, tests médicaux, prises de sang, etc à effectuer pour savoir de quoi vous souffrez exactement :


candida, SIBO, hyperméabilité intestinale, etc.



PARTAGEZ CET ARTICLE

Auteur:

Malade depuis 4 années de colopathie fonctionnelle, SIBO, candidose, brûlures d'estomac, reflux, je m'en suis moi-même sortie. Je vous fais partager sur ce blog tous les moyens qui m'ont permis de m'en sortir.

N'oubliez pas de vous abonner à ce blog : Abonnement au blog Guérir ses Intestins, ainsi que sur mes réseaux sociaux : Ma page Facebook / Ma page Twitter / Ma page Google+ / Ma page Pinterest / Ma page Instagram

Post Précédent
Post Suivant
22 février 2016 à 21:37

Merci pour le partage de tes feuilles de route!

Répondre
avatar
22 février 2016 à 21:57

oh magnifique !! super ton tableau et facile a comprendre.

grâce a ton schéma clair je vais pouvoir recommencer tous à 0 et refaire tous le parcourt car j'ai due louper une étape car je suis toujours en souffrance.

Répondre
avatar
23 février 2016 à 10:15

Merci Isabelle pour tout ce travail !
Et surtout de le rendre public; tu vas éviter bcq de souffrances à beaucoup de personnes (au psychique comme au physique évidement; ils sont indissociables ce qu'il faudrait rappeler aux médecins qui ne lisent pas les revues scientifiques...)

Une vrai "patiente experte"; tu devrais former quelques médecins à la médecine au lieu du médical qu'ils pratiquent;))

Je vais amener une petite pierre à l'édifice, enfin une variante mais des personnes sont peut être dans mon cas :

Le tableau :

Apparemment mon problème commence avec une hépatite médicamenteuse devenue chronique qui a eu pour conséquence de détraquer l'ensemble du système digestif d'autant plus qu'elle n'avait pas du tout été détectée (une surprise récente, enfin surprise pas pour moi...) Donc en suivant le pancréas, les intestins, et même l'estomac se sont mis à dysfonctionner avec en plus maladie auto-immune à la clef...

Je n'ai pas de problème de zonuline et de leaky gutt même si j'ai des intolérances multiples : étonnant mais ça arrive d’après le médecins (enfin le seul médecin qui a un peu cerné le problème en 5 ans): le simple fait d'avoir un contact avec l’allergène au niveau intestinal peut générer la prodution d'IGM, c'est dire mon niveau d'intolérance ... Par exemple au test lait de vache et les autres, malgré une totale élimination depuis des mois (même des années), j'ai encore des résultats élevés.

Sinon j'ai le SIBO, ce que j'appelle le stomacBO (les bactéries ayant colonisé aussi l'estomac) et du candida.

Je reviens à la question du régime :

en empirique il est clair que le régime Seignalet est celui à tester de suite mais j'y amène un bémol : dans mon cas les aliments crus ou pas assez cuit ne passent pas. Jean Seignalet d'ailleurs connaissait ce problème puisqu'il compensait avec une prise d'enzymes digestive et il semble à fortes doses (je rappelle qu'il est mort d'un cancer du pancréas un médecin chinois traditionnel dirait peut-être qu'il a trop refroidi sa rate, trop fait travaillé son estomac et c'est le pancréas qui a pris (même méridien)).
Alors certes, je pense que c'est un très bon régime parce qu'il élimine les principaux encrasseurs (produits laitiers, gluten, molécules de maillard...). Mais attention à être bien à l'écoute de son système digestif quand on commence.

J'en viens à la méthode que j’utilise actuellement qui m'a grandement amélioré la vie depuis peu (et je rappelle encore que je n'ai pas de zonuline en excès donc à priori pas de leaky gutt ni d'intolérance au gluten prouvée): Après le sans fodmaps etc...J'ai fais récemment un stage de cuisine "énergétique" et ça a été un petit miracle ! Certes je ne suis pas guéri de la maladie du tout mais alors que de soulagements et de surprises en 7j : plus de constipation (constipé depuis 6-7 ans !) 90 % en moins de spasmes intestinaux, plus de spasmophilie musculaire, bcq moins de gaz... de l'énergie qui revient etc
Et cela tout en consommant.... des aliments qui m'auraient tordu de douleurs avant : oignons !!!!!!!!! ail !!!!! céréales complètes avec gluten (je n'en mangerai pas chez moi mais je les ai toléré !!! )etc
Bref une révélation cette cuisine (mode tao) basée sur les équilibres énergétiques avec une harmonisation entre la nature des aliments, les modes de cuissons (tout est cuit mais pas dénaturé, le cru étant difficile à digérer), les cycles corporels etc

Seul point noir, c'est assez long à préparer du fait de tous ces critères mais on a qu'une santé et qu'une vie, c'est une question de priorité.


Répondre
avatar
Isa
23 février 2016 à 20:19

De rien Céline, au plaisir :)

Répondre
avatar
Isa
23 février 2016 à 20:20

Oui, avec mon tableau, j'ai essayé de faire en sorte que le "parcours" apparaisse le plus clair possible.
N'hésite pas si tu as des questions.

Répondre
avatar
Isa
23 février 2016 à 20:26

Oui, une patiente experte par la force des choses ;)
Alors, je vais te donner mon avis sur tout ce que tu dis là (et qui est fort intéressant) :
- concernant la cause de tes problèmes (hépatite médicamenteuse), je ne suis pas du tout surprise car c'est l'une des causes connues du SIBO, colon irritable, destruction de la flore, etc.
- concernant tes nombreuses intolérances alimentaires et ton absence du leaky gut : là je suis moins d'accord. Comment sais-tu que tu n'as pas le leaky gut?? De même pour la zonuline??
- concernant l'alimentation Seignalet, il préconise les aliments à faible cuisson pour ne pas les dénatuner, mais en effet il est CLAIR qu'il faut manger que du cuit et aucun cru quand on a les intestins déchiquetés comme les notres ! Moi même, je touche à du cru, je meurs direct, j'aurai en effet dû le préciser dans mon post mais pour moi ça coulait tellement de source que je n'ai même pas pensé à l'écrire.
- concernant la cuisine "énergétique", je n'ai aucune idée de ce que cela signifie, peux-tu nous en dire plus? peut-être que je connais mais pas en ce terme.

Répondre
avatar
24 février 2016 à 13:14

Tu présentes bien les choses, tu aurais pu être prof ! :-)
Sinon j'ai une question concernant le jaune d'oeuf (contient de la lectine selon ton poste sur le suejt) : il te provoque des douleurs au même niveau que les marrons ou le riz ?

Répondre
avatar
Isa
24 février 2016 à 21:05

Merci :>)
Ben écoute, pour le jaune d'oeuf, l'oeuf (blanc et jaune) me tue totalement oui ! Si tu veux tester un oeuf qui a un peu plus de chance de passer, essaie tout d'abord les oeufs de caille. Certaines personnes tolèrent les oeufs de caille (pauvres en histamine) et pas les oeufs de poule (riches en histamine).

Répondre
avatar
26 février 2016 à 11:00

Bonjour, je voulais savoir pour le test respiratoire pour la SIBO est ce ton gastro qui te l'a fait? ou un medecin généraliste peut le faire? parce que pour moi aucun des deux ne m'a parlé de cela... (*se demande où sont les gens compétents*) :p
Merci pour ta future réponse.

Répondre
avatar
26 février 2016 à 17:43

Bonjour Isa!
Toujours très heureuse de lire tes posts avec tjs énormément d'infos intéressantes et pertinentes !!!!!
Je voudrais dire à tous ceux qui me lisent que je suis les conseils d'Isa depuis déjà quelques mois, et que grâce à elle, j'ai retrouvé une très nette amélioration de ma santé!!!
J'ai cependant encore quelques questions sur l'alimentation à te poser!
1- Suite au test des gazs, on m'a trouvé bcp de méthyl acétate et de méthane à jeun, donc mon ventre est bourré de vinaigre!!!Donc SIBO si j'ai bien tout suivi de tes posts!
2- j'ai une hyperméabilité intestinale sévère (en effet mes douleurs ont commencé il y a 11 ans...) et je prends de la glutamine tous les jours!
3- à la suite d'une coproculture (test des selles), on m'a détecté une candidose (candida spp) ainsi qu'un excès de bactéries...
Donc si je reprends tes posts, je dois mettre en place pour mon alimentation :
- régime AIP ??????
- + régime SCD ???????
- + régime pauvre en Fodmap ???????

j'ai aussi bcp d'intolérances alimentaires qui ont été détectées suite à une prise de sang; gluten, lactose, blanc d'oeuf entre autre...

Actuellement depuis octobre, j'ai supprimé de moi-même le lactose, gluten, bcp de légumes irritants, fruits également,les sucres rapides et toutes les cochonneries que je prenais avant!

Je suis le régime bas en fodmap, + ou - celui AIP,hypotoxique (sans gluten ni lactose) et continue à manger du chocolat noir bio (bcp car j'adore!!!), les oléagineux que je tolère (noix de macadamia et pécan), les jaunes d'oeuf, quelques céréales comme le riz blanc les pommes de terre et le pain des fleurs, du décafeiné, un tout petit peu d'alcool le week-end,...
Pourrais-tu me dire si mon alimentation actuelle est complètement adaptée? ou si je dois encore supprimer certaines choses ou appliquer strictement régime AIP, SCD, FODMAP????
Je te remercie encore de toutes ces infos, recherches et ton immense écoute qui déjà me permettent d'aller mieux!
a bientôt
Bises
Martine

Répondre
avatar
Isa
27 février 2016 à 20:51

Pour le test respiratoire pour le SIBO, je suis allée voir un gastro-entérologue élève du docteur Donatini, qui pratiquait ce test.
Pour trouver la liste de tous les médecins et thérapeuthes qui pratiquent ce test respiratoire, va lire ce post, j'y ai inscrit leur nom et comment les trouver (en fonction de la ville où tu habites) : http://vivreavecuncolonmalade.blogspot.fr/2015/11/les-tests-respiratoires-et-le-docteur.html

Répondre
avatar
Isa
27 février 2016 à 20:59

Coucou Martine, merci pour ton gentil mot à mon égard, cela me va droit au coeur (k).
Alors, oui en effet tu as les 3 : SIBO+leaky gut+candidose.
Tout comme moi.
Mais par contre, non, tu ne dois absolument pas forcément cumuler ces 3 régimes (surtout qu'au maximum ce serait AIP+pauvre FODMAP ou bien SCD+pauvre en FODMAP, et donc soit AIP soit SCD, jamais les 2 ensemble !).
Pour moi tu n'as absolument pas besoin de stopper des aliments alors que tu les tolères bien : ton corps doit être ton propre guide. Et vouloir coller à tout prix à un régime n'a pas de sens.
Dans ton cas, je te dirai de continuer dans cette lancée. Et moins tu seras enflammée, plus tu sentiras si un aliment que tu manges aujourd'hui ne passe pas ou pas bien. Dans ce cas oui il faudra le supprimer (mais que dans ce cas).
Par ailleurs, les aliments qui sont ressortis comme intolérance alimentaire lors de ton test d'intolérance n'ont aucune valeur réelle : car ton leaky gut fait que 3 jours plus tard tes intolérances de 3 jours d'avant ne sont plus les mêmes !!
En espérant avoir répondu à toutes tes questions; et n'hésite pas à poser toutes les questions que tu veux :)

Répondre
avatar
28 février 2016 à 01:48

Merci pour ta réponse Isa!
Tu fais tjs un travail sensationnel !
Donc il vaut mieux que je fasse AIP + Fodmap ou SCD + FODMAP?
Sachant que comme tu m'as dit que les aliments que je tolère je peux les conserver...
En ce qui concerne mes intolérances alimentaires, j'ai un peu peur de les réintégrer....
En attendent, je n'ai pratiquement plus de douleurs,et je te le dois en grande partie grâce à tes nombreux Bons Conseils!!!!
À bientôt
Bises
Martine

Répondre
avatar
Isa
28 février 2016 à 20:44

Il n'y a pas de régime obligatoire, si actuellement tu n'as pratiquement plus aucune douleur alors que tu manges des aliments non AIP, pourquoi ne pas continuer avec? Par contre, ce qui serait intéressant, c'est de trouver les petits coupables restants qui font que tu passerais de "pratiquement plus" à "plus du tout aucune douleur" :)
Actuellement, ressens-tu quand ton corps n'aime pas un aliment et réagit?

Répondre
avatar
28 février 2016 à 21:35

Il y en a c'est sur!!!par exemple j'ai bu du concombre en jus a l'extracteur mercredi et je pense que je paie les qq douleurs depuis 3 jours.....puisque je n'ai pas fais d'autres écarts, je pense avoir trouvé le coupable!! Lol!

Répondre
avatar
28 février 2016 à 21:45

Je regarde à nouveau de plus prêt le régime AIP...
Même si je "supporte" certains aliments non AIP, il me semble qd même faire pas mal d'écarts..
Céréales sans gluten
Fruits oléagineux
Chocolat
Solenacées pdt
Jaune d'oeuf
Un peu d'alcool ( le week-end 😉)
Décaféiné
Épices
Certainement des additifs alimentaires...
Ne crois tu pas que je fais trop d'écart au régime AIP ? Même si majoritairement mes douleurs sont rentrées dans l'ordre....
Bises

Répondre
avatar
28 février 2016 à 21:59

Cc isa
C'est encore moi!!!
J'ai l'impression que le régime AIP est bcp plus restrictif que le régime paléo !!!!
Le régime paléo est censé améliorer quelle pathologie ?
Merci

Répondre
avatar
Isa
28 février 2016 à 22:03

Il faut voir si en enlevant ces aliments tu vas mieux ou pas : si ton corps ne te dit pas "non" quand tu les manges, c'est qu'il les tolère.
Moi quand je mange ces aliments non AIP, crois-moi je crève de douleurs. Donc tu le sentirais si ces aliments étaient problématiques pour toi?

Répondre
avatar
Isa
29 février 2016 à 21:51

Tout à fait, le régime AIP est une version Paléo avec des aliments en moins; va lire ce post, j'en parlais : http://vivreavecuncolonmalade.blogspot.fr/2015/12/tableau-recapitulatif-quel-regime.html
Chez moi, le régime Paléo n'était pas suffisant pour arrêter le système inflammatoire; mais chez d'autres personnes cela peut (peut-être) suffire même si j'aurai tendance à dire de faire l'AIP et que le Paléo est bien insuffisant.

Répondre
avatar
29 février 2016 à 22:12

Effectivement je comprends mieux 😉
Merci isa 👏

Répondre
avatar
12 mars 2016 à 16:01

bonjour isa je suis hypersensible aux oxalate as tu une liste vraiment sure et au salycitate je ne peux mettre aucun produit sur la peau je deviens toute rouge plus picotement et brulure merci bon week end

Répondre
avatar
Isa
12 mars 2016 à 21:54

Ok Véronique, ta demande est notée, je vais préparer des listes d'aliments pour les oxalates et salycilates, que je mettrais sur mon blog.

Répondre
avatar
22 mars 2017 à 11:08

Isa depuis qq jours g des crampes d estomac et là ça s intensifie , je mange presque tout les jours carottes et filet de colin surgelé avec huile d olive , l huile de coco désodorise g pas l impression de la supporter, ce matin g manger carottes et saumon sauvage mixé ,filet d huile d olive g eu apres qq grosses crampes d estomac,.je prenais des enzymes de la l glutamin bio en poudre sans allergènes du triphà la, sacroboulardi, lapachô en gélules ,bref g décidé d arrêter tt ça. Pourtant à part triphala et glutamine je prenais le reste depuis 1 mois avec presque aucune douleur. Pendant plusieurs jours je mange ai des frites mais g arrêté , après avoir arrété soit deux jours les crampes ont commencé.en plus depuis hier g mes règles, g peur d été intolérante au poisson et à la carottes, je c plus trop quoi mangé et que faire pour calmer c crampes. Penses tu que l arrêt de tt les compléments est une mauvaises idées? Sauf les enzymes digestives ?

Répondre
avatar
Isa
23 mars 2017 à 13:39

As-tu essayé l'huile de coco normale?
Peut-être le poisson en effet (si intolérance à l'histamine).

Répondre
avatar
23 mars 2017 à 21:36

Oui g essayé et ça me brûlé directement'mais pour l'histamine on peut n avoir que des crampes d estomac?et d l'arrêt les symptômes s estompent ô bout de combien de jour

Répondre
avatar
Isa
24 mars 2017 à 20:51

Pas du tout, l'histamine c'est un ensemble de maux qui peuvent toucher de nombreuses sphères bien différentes : hormonal, digestif, neurologique, problèmes de peau, etc. Tu devrais lire mes ebook au sujet de l'histamine, cela t'aiderait : Intolérance à l'histamine : le guide complet pour tout savoir !.

Répondre
avatar
25 mars 2017 à 07:58

OK g pour le moment que des crampes qui diminue avec l évolution de mes règles, bizarrement ce matin je me suis réveillé avec courbature sur tt hanché. Chose ke je n avais plus depuis le protocole du livre Leaky gut.lorsqu on a un candida comment faire pour les antifongique si on ne les supporte pas ? Pcq g dû arrêter tt sucres, te farines,tes légumineuses et oléagineux.puis je prendre ignames et panais?et ke prendre à la place des baies et fraises que j'ai du mal à supporter ?

Répondre
avatar
Isa
26 mars 2017 à 14:59

Les antifongiques peuvent être trop "hard" pour ton corps; dans ce cas débuter avec les plus soft, notamment l'huile de coco.

Répondre
avatar
30 mars 2017 à 14:03

OK merci J avais pas vu ton post

Répondre
avatar
1 avril 2017 à 07:24

Quel test pour oxalates et sylicalates,J imagine pas remboursé le prix stp?

Répondre
avatar
Isa
1 avril 2017 à 16:43

Il n’y a pas de test spécifique pour la sensibilité au salicylate, mais des niveaux élevés de méthyl-histamine dans les urines peuvent être un marqueur de cette intolérance.
Pour les oxalates, il s'agit d'un test des urines, mais je ne saurai où il peut se pratiquer.

Répondre
avatar
Anonyme
9 avril 2017 à 20:30

Quel sont les symptômes pour une intolérance aux oxalates ,salycilate. ?G comme des boutons qui ne St pas de l acné couleur chair sur le visage et un ventre légèrement balloné au dessus du nombril sans douleur.régime fodmaps 100 pourcent.comment savoir si on est intolerant aux salycilate et oxalates. tu as demandé Pour chacune de ces intolérances alimentaires possibles : souhaitez-vous que je vous donne des listes des aliments à éviter en fonction de ces classes d'intolérances alimentaires possibles?.moi ça M intéresserait. que pense tu de mes symptômes, je mange viande bio et bcp de carottes.quand à l'histamine je vais faire la prise de sang .

Répondre
avatar
Isa
11 avril 2017 à 19:01

Les symptômes sont très variées et peuvent toucher de nombreuses sphères : le digestif, le neurologique, le système hormonal, la peau, etc.

Le mieux est de tester par l'alimentation : tu manges des aliments riches en salycilates et oxalates et note si réaction ou pas. C'est un travail d'élimination et de recherche à faire sur son alimentation.

Répondre
avatar
Anonyme
15 avril 2017 à 16:46

Bonjour tous le monde voici une carte oû l ô peut ceuillir nos légumes et fruits frais pour ceux ayant un pb d histamine.ou alors allez sur Google m'as et tapez ceuillette bio. isa dit moi peut on congeler le radis?

Répondre
avatar
Isa
16 avril 2017 à 12:27

Jamais essayé la congélation du radis, mais j'imagine que cela ne va pas donner un très bon résultat : car le radis est un légume gorgé d'eau qui risque de donner un mauvais résultat. A tester si ressort mangeable après congélation.

Répondre
avatar
Anonyme
16 avril 2017 à 14:48

OK je vous tient au courant au k ou

Répondre
avatar
Anonyme
23 avril 2017 à 15:08

Bonjour tous le monde allez sur le groupe fb sibo francophones il y a bcp de documentations sur le sibo et bcp de conseils

Répondre
avatar