Trouver la cause de son colon irritable, SIBO, candidose

"Les mêmes causes produisent les mêmes effets"




Chacun de nous connaît cette citation, je la connais moi-même, et aujourd'hui j'ai envie de vous parler de la cause de mon SIBO et de mes troubles digestives.

J'ai longtemps été à la recherche de :

  • ce que j'avais, 
  • de comment m'en sortir, 
  • de quoi prendre pour me soulager.


Mais maintenant que j'ai trouvé la réponse à toutes ces questions, est venu alors le temps de me poser la question :

comment tout a commencé? 
pourquoi suis-je tombée malade? 
quelle est la raison de tout cela?


Parce que les mêmes causes produisent les mêmes effets, il est important à un moment de trouver la cause qui nous a plongé dans ces maux, pour que jamais plus on ne retombe à la case départ en reproduisant la même erreur.

Et donc ma cause à moi, celle qui m'a précipité dans ces problèmes de colon irrité, SIBO, candida, hyperméabilité, reflux, gastrite est :



Les hormones et les effets secondaires


Il y a 4 ans, je prenais des hormones chimiques pour tomber enceinte et avoir un bébé.

Je devais les prendre pendant 15 jours.
Au bout de 5 jours, je les stoppais car chaque jour je souffrais le martyr avec des effets secondaires et douleurs abominables : brûlures d'estomac, spasmes intestinaux, vertiges, vomissements, nausées, douleurs aux seins, douleurs au ventre, etc.

Malgré avoir stoppé au bout de 5 jours ces hormones, mes douleurs (surtout celles à l'estomac) ne s'estompaient pas.
A l'époque, je ne connaissais rien au naturel, au plante, je faisais totalement confiance à la médecine.

Aussi, 1 mois après, je passais une fibroscopie (gastroscopie) et coloscopie, et on me décelait : gastrite, hernie de l'estomac (hernie hiatale), oesophagite.





Conséquence des hormones : les IPP


Je démarrais donc avec des IPP, médicament pour soulager mes brûlures d'estomac.

Mon post sur les IPP (l'Inipomp et Azantac/Ranitidine) : Les IPP (inhibiteurs de pompe à protons) : un poison à ne jamais prendre





Conséquence des IPP : les antispasmodiques, les laxatifs et le SIBO


Les IPP ont des effets secondaires énormes si pris plus de 1 mois (qui est la durée NORMALE pour ce médicament ! tout gastroentérologue qui vous dira le contraire, et surtout que c'est sans danger et à prendre à vie vous ment et vous le paierez sur le long terme, croyez-moi) :




  1. troubles du transit : diarrhée ou constipation (moi c'était constipation, donc laxatifs à prendre en parallèle)
  2. gaz, ballonnements amplifiés : donc antispasmodiques Météospasmyl et Debridat à prendre en parallèle
  3. blocage de toute acidité : donc c'est le nid au développement des bactéries intestinales, et donc au développement du SIBO
  4. blocage de la capacité du corps à synthétiser la vitamine B12 et au calcium : donc au bout de 10 ans d'IPP, vous devrez alors aller tous les ans vous faire des injections en hôpital de vitamine B12 (je ne plaisante pas, car malheureusement dans mon entourage j'ai des gens qui en sont arrivés à ce stade) mais aussi bonjour l'ostéoroporose et ostéopénie, fractures etc, à cause de la non assimilation du calcium.
Tout cela à cause des IPP.
(et je ne parle même pas de l'effet rebond à l'arrêt, qui vous obligera à les continuer : Comment je me suis sevrée des IPP).





  Conséquence : l'hyperperméabilité intestinale, maladies auto-immunes, intolérances alimentaires




Qui dit hyperperméabilité dit alors le début de l'horreur.
Ou plutôt la suite du cercle vicieux.

Car hyperméabilité intestinale dit :

  • intolérances alimentaires de plus en plus nombreuses
  • maladies auto-immunes
et là, on peut aller très très bas et continuer à s'enfoncer.


A moins de reprendre les choses en main, et remonter vers le haut en :
  1. stoppant tous les médicaments chimiques : qui en plus d'être responsables de nos maux, nous soulagent à peine, voir pas du tout.
  2. se complémenter en produits naturels pour aider son corps à remonter la pente : vitamines dont on est carencé, L-glutamine, colostrum, zinc, huiles de poisson/de foie de morue, etc
  3. trouver le régime alimentaire adapté à ses douleurs et pathologie. Voir mon post : TABLEAU RÉCAPITULATIF : Quel régime alimentaire suivre pour guérir?


Et enfin :

ne pas croire que les mêmes causes ne reproduiront pas les mêmes effets.





Les mêmes causes produisent les mêmes effets


Il y a 2 jours, je reprenais des hormones chimiques.

Pour tomber enceinte et avoir un bébé.

Je devais les prendre pendant 10 jours.
Au bout d'1 jour, je les stoppais car je souffrais le martyr avec des effets secondaires et douleurs abominables : brûlures d'estomac, spasmes intestinaux, vertiges, vomissements, nausées, douleurs aux seins, douleurs au ventre, saignements de nez, crampes musculaires.


Aujourd'hui, j'essaie de remonter la pente parce que même en 1 seule prise, mon corps a payé cher.

J'essaie de remonter la pente physiquement.
Mais aussi moralement : parce que je ne sais pas si le fait que je ne tolérerai finalement jamais la prise d'hormones, y aura-t-il une suite pour moi? un espoir d'avoir un bébé un jour? pourquoi moi? qu'ai-je fait pour mériter cela?

Je vais fermer mon 2ème blog sur mon désir de grossesse, parce que le sujet est trop dur pour moi, je ne souhaite plus en parler, jusqu'à ce que j'annonce sur ce blog : "je suis enceinte".
Jusque là, je vais mener mon combat en silence. Car lorsqu'il s'agit d'avoir un bébé, ce sont les tripes d'une femme qui parle là. C'est une douleur sans nom.

Mais je voulais vous raconter cela, parce que vous êtes nombreux à me demander de mes nouvelles quand je ne poste pas (d'ailleurs, sachez que cela me touche, parce que j'ai noué de vrais contacts avec nombre d'entre vous).

Et surtout bien vous faire comprendre que vos douleurs d'aujourd'hui ont une CAUSE.

Et que masquer cette cause par des médicaments vous fera vous enfoncer dans les conséquences.

Aujourd'hui :
OUI j'ai repris des hormones chimiques. Qui sont la cause de mes 4 ans de maladie.
Mais, NON, je ne reprendrais jamais d'IPP, parce que on ne refait pas les mêmes erreurs 2 fois.


Alors une citation "made by Isabelle" :


Les mêmes causes produisent les mêmes effets.
Mais les erreurs du passé permettent de construire le futur.









Par le passé: j'ai fait

Hormones induit IPP induit antipasmodiques+laxatifs induit SIBO induit leaky gut (hyperméabilité intestinale) induit maladie auto immune et intolérances alimentaires





MAIS AUJOURD'HUI je fais le chemin contraire :

Réparation des intestins + bon régime alimentaire induit guérison.


Alors, peut-être que pour vous la cause de vos douleurs ne sont pas des hormones,
mais :

  • des antibiotiques
  • une pilule contraceptive
  • une indigestion/gastro entérite qui a mal tourné
  • un vaccin

ou que sais-je encore, parce que les causes peuvent être différentes et nombreuses.


Mais quelle que soit la cause, ne reproduisez pas les erreurs du passé.
Guérissez sans jamais plus reproduire vos erreurs.



Mes erreurs à moi ont été :

  1. de prendre les hormones (mais peut-on reprocher à une femme de désirer plus que tout avoir un enfant? à moi maintenant de trouver un autre moyen d'en avoir sans prise d'hormone...)
  2. de prendre des IPP parce que j'avais des brûlures d'estomac (maintenant je sais et connais les remèdes naturels hautement meilleurs et utiles pour se soulager que les IPP qui sont un poison sans nom : Plantes, remèdes naturels contre les brûlures d'estomac)
  3. de continuer pendant des années à manger comme j'en avais envie, parce que je n'avais aucune envie de remettre en cause mon mode alimentaire.

Tout cela a demandé 4 ans d'enfer, de lutte, de recherches sur moi-même, de remises en question.


Mais il n'y a que comme cela qu'on peut revivre et reprofiter de la vie... sans douleur.




PARTAGEZ CET ARTICLE

Auteur:

Malade depuis 4 années de colopathie fonctionnelle, SIBO, candidose, brûlures d'estomac, reflux, je m'en suis moi-même sortie. Je vous fais partager sur ce blog tous les moyens qui m'ont permis de m'en sortir.

N'oubliez pas de vous abonner à ce blog : Abonnement au blog Guérir ses Intestins, ainsi que sur mes réseaux sociaux : Ma page Facebook / Ma page Twitter / Ma page Google+ / Ma page Pinterest / Ma page Instagram

Post Précédent
Post Suivant
Kelly
23 janvier 2016 à 20:30

J'espère que tu pourras re-profiter de la vie, vivre à pleine dent, en laissant les douleurs au passé. Je croise les doigts pour que tout se passe bien pour toi, car vraiment pas facile tout ça... Je t'envoie pleins de courage !

Répondre
avatar
Isa
23 janvier 2016 à 20:49

Merci Kelly, ton message me touche, plein de bisous à toi.

Répondre
avatar
24 janvier 2016 à 14:14

Super article j'ai beaucoup de similitudes dans mon parcours et comme toi plein de choses que je ne toléré plus alimentaires, mais aussi compléments alimentaires et médocs idem...pour
as facile tous les jours on s'accroche😊😊😊merci

Répondre
avatar
Isa
24 janvier 2016 à 15:49

Oui c'est pour cela que je parle de mon histoire, car mon histoire permettra à d'autres de ne pas faire les mêmes erreurs, mais aussi de s'y reconnaître !

Répondre
avatar
25 janvier 2016 à 01:59

Plein de courage pour parvenir à devenir maman, un cadeau de la vie qui te seras bien mérité! La vie est loin d'être simple ms peut parfois être belle malgres tous nos maux..merci pour tes posts suivi et belle pensee positive pour toi..a Tres vite pour un prochain post..

Répondre
avatar
Isa
25 janvier 2016 à 09:48

Merci beaucoup Sandrine pour tes mots! J'ai fait une fausse manipulation sur ton commentaire sur homéopathie, ce qui l'a supprimé par erreur, tu pourrais me réécrire? Dsl merci 😉

Répondre
avatar
26 janvier 2016 à 23:28

Bonsoir Isabelle,

Cela fait maintenant quelques jours que je parcoure ton blog, avec énormément d'émotion à chaque lecture. Nous avons en effet toi et moi énormément de point communs. J'admire beaucoup le combat que tu as mené et que tu mènes chaque jour pour retrouver ta santé. J'aimerais beaucoup échanger avec toi, te raconter mon parcours. Je prépare une petite présentation pour que tu saches un peu qui je suis... j'aurais aimé te l'envoyer en message privé mais je n'y arrive pas. C'est une jeune femme avec qui j'ai échanger sur un réseau social ayant un groupe de soutien protocole AIP qui m'a conseillé de t'écrire, elle m'a dit de te dire qu'elle venait de ta part. C'est Solène de Courgent, je site: Isabelle a exactement la même chose et elle va beaucoup mieux suite a AIP FODMAP et HISTAMINE donc elle devrait te conforter dans tes choix. Fin de citation :-) Donc me voila! Moi c'est Ojram (mon nom de "scène") j'ai 31 ans bientôt, et je souffre du SIBO/leaky gut/intolérances alimentaires/ candidose and co... depuis 2 ans et demi...
Et pour dans un premier temps commenter ce post... je suis navrée pour toi que cette nouvelle prise d'hormones t'ais mise dans cet état. Il faut continuer de te battre et d'y croire, ce bébé tu vas l'avoir.. Pour ma part tout cet enfer a débuter suite à une grave intoxication alimentaire que j'ai eu à l'étranger, à la suite de laquelle j'ai subi un gros traitement antibiotique.. et voila comment tout à commencer...

Répondre
avatar
Isa
27 janvier 2016 à 19:57

Coucou Ojram, en effet on a un parcours très similaire (et même quasi le même âge!), mais en même temps qui dit SIBO, dit forcément leaky gut, intolérances alimentaires, souvent couplé à intolérance à l'histamine et candidose, etc. Donc c'est un même schéma malheureusement.
La seule différence, c'est la cause qui déclenche le cataclysme : pour moi ce fut les hormones puis ensuite les IPP, et pour toi ce fut une intoxication alimentaire.
Pour se parler en "privé", tu peux m'écrire via ma page Facebook : https://www.facebook.com/Gu%C3%A9rir-ses-intestins-1635166013363170/?ref=hl

Mais je t'avoue avoir plus de 50 messages privés par jour, alors pas toujours évident, donc je préfère toujours les communications "publiques" via mon blog. Mais tu peux m'écrire, surtout si c'est Solène qui "t'envoie" ;)

Répondre
avatar
29 janvier 2016 à 00:14

Merci de ta réponde que je lis seulement! Du coup je t'avais envoyé un mail, en fait je pense que la page de ton blog ne se réactualisait pas sur mon portable donc je ne voyais pas ta réponse ! Merci beaucoup pour ta réponse.. Je vais de ce pas aller voir ta page facebook...
Pourrais tu juste me dire stp lorsque tu as passé tes tests respi chez le Dr De malézieu (qui m'a suivi pdt presqu'un an) quels étaient tes résultats, en fait moi mes douleurs gastriques sont dues au fermentations au methylacetate... Le stade 3 des fermentations, le vinaigrier comme l'explique Dr Donatini et couplés au méthane évidemment ... Avait tu ce gaz toi aussi? Et du coup ton amélioration de tes douleurs me redonne de l'espoir... Est ce AIP serait MA solution également...?!... Il n'y a qu'un moyen de le savoir... :-)

Répondre
avatar
Isa
29 janvier 2016 à 11:49

Oui, tout a fait, je fermente aussi majoritairement au méthane (cas de constipation). J'ai eu beaucoup de demandes dans ce sens donc je vais prochainement faire un post en donnant mes chiffres de résultats du test respiratoire ainsi que comment les interpreter. Tu as été suivi 1 an avec ce médecin, eh beh... C'est une nulle... Et encore je suis sympa

Répondre
avatar
29 janvier 2016 à 13:17

Merci de ta réponse si rapide Isabelle! Super idée ce post car c'est vrai que les gens parlent beaucoup des Fermententations à l'hydrogène, un peu au méthane et pas du tout au methyl acétate, et me concernant ce chiffre est élevé +++ Bonjour les douleurs gastriques/œsophagiennes...😓
Pour le médecin oui je pense que tu as raison hélas.. Jme dis mais mince y'a pas un toubib ou même une naturo qui me met sur la bonne voie pas un! Il fait faire ce long travail seule! Heureusement je suis bien entourée, mais au final ta douleur tu la vie seule!

Répondre
avatar
Isa
29 janvier 2016 à 19:11

Tu n'as pas besoin de me remercier, c'est un plaisir de partager avec toi et de pouvoir t'aider (si je peux le faire :)).
Cela m'intéresserait que tu me donnes tes chiffres de tes tests: cela me donnerait une idée de ta fermentation.
Si tu as vu le même médecin que moi, elle a dû aussi te tester sur le fructose : qu'en est-il ressorti?

Oui, nous sommes seuls, mais justement quand on finit par le comprendre, on a déjà fait un grand pas, et puis le jour où on s'en sort vraiment, on n'en sort que plus fort !

Répondre
avatar
30 janvier 2016 à 11:43

coucou Isabelle, petites questions concernant ton chemin vers la guérison, Alors en fait après ces 15 jours 3 semaines avec seulement 3 aliments, es-tu passée au protocole AIP direct ou tu as tt testé?
Le problème pour moi c'est qu'au jour d'aujourd'hui je ne sais pas ce qui passe, je ne vois pas de différence quoique je mange... Ou en es Tu aujourdhui ? Et mise a part le colostrum tu prenais quoi comme complément? Glutamine ? Et pour la constipation ?
Merci 😊

Répondre
avatar
Isa
30 janvier 2016 à 16:44

En fait, c'est moins "schématique que cela" si je puis dire : je n'ai pas décidé de passer au protocole AIP "direct" après mes 15 jours à 3 aliments.
En fait, cela faisait 1 an que j'avais testé TOUS les aliments, fait des tableaux de folie avec chaque aliment, ma réaction etc, puis ensuite en testant divers régimes dit "de guérison du SIBO", j'ai alors pu croiser que finalement les aliments qui m'irritaient étaient les aliments soit riches en histamine, soit non AIP (reconnus comme inflammatoires justement, et mon corps me le confirmait), et que les aliments qui me donnaient des spasmes, gaz, étaient eux ceux riches en FODMAP.
Donc clairement pour moi, le régime pauvre en FODMAP+AIP+pauvre en histamine était mon salut et la clé de ma guérison.
Mais j'avais pour réussir à trouver ce régime 4 ans d'inflammation à mon actif, donc à force d'irriter, inflammer, tester, ben forcément j'en étais arrivée au stade où je ne tolérais plus rien hormis 3 aliments.
Donc oui j'ai fait ces 3 aliments pendant 15 jours et après je suis passée à mon régime de guérison, fruit de mon travail de 1 an.

C'est pour cela que me dire que l'on trouve "bizarre" ma guérison, c'est seulement quelqu'un qui n'a pas lu mon blog qui peut me dire cela, parce que j'ai 4 années de durs labeurs derrière...

Concernant les compléments, j'ai pris pendant de longs mois glutamine+colostrum+zinc+huiles de poisson/huile de foie de morue+vitamines B complexe+divers autres encore selon mes besoins (va lire mon post suivant, tu verras tous les compléments que j'ai pu essayé en 4 ans : http://vivreavecuncolonmalade.blogspot.fr/2015/12/liste-de-produits-naturels-complements.html ; et notamment pour la constipation aussi, va lire mon post :http://vivreavecuncolonmalade.blogspot.fr/2015/11/tous-les-moyens-pour-soulager-sa.html.
J'ai pris plein de divers compléments, selon les besoins du moment et ce que je voulais comme résultat, et aujourd'hui maintenant que je vais bien mieux je ne prends plus que du colostrum et de la glutamine, qui eux réparent les parois sur le long terme (compter 2 ans pour guérir du SIBO, leaky gut etc, c'est très long évidemment mais c'est la durée normale pour guérir d'une telle maladie digestive).

Si tu as la moindre question, n'hésite pas.

Répondre
avatar
2 février 2016 à 21:12

Coucou Isabelle,

Merci pour tous tes conseils... Je t'avoue que je suis un peu perdue, je n'arrive absolument pas à déterminer quels aliments me conviennent mieux que d'autres... Que je me pète le bide avec un bœuf loc lac avec du riz cantonais ou que je mange des courgettes vapeur avec du poulet bio, pas de changement!(dure de se motiver dans de tels circonstances... avec en plus mister candida qui demande du sucre +++) du coup je ne sais pas du tout comment aborder ce changement! Crois-tu qu'il y a certains aliments par lesquels je devrais commencer genre en mono diète pendant 15 jours avant de débuter AIP?
Pendant cette diète 3 aliments tu prenais les compléments que tu as cités plus haut? Pourrais tu mettre un lien sur les sites sur lesquels tu te les procures?

Répondre
avatar
2 février 2016 à 21:34

Alors sinon voici les résultats de mes tests respiratoires

-le premier que j'ai passé avec le Dr Donatini en octobre 2014:

GAZS / A JEUN / APRES LACTULOSE

Hydrogène / 6 / 33

Isobutylène / 4.4 / 0.3

Méthyl-acétate/ 5.2 / 0

NO / 0 / 0

H2S / 0 / 0

Le commentaire du doc: intolérance lactose/fructose; dysbiose du grêle et du colon

Et voici l'autre test fait en juin 2015 avec Le Dr De Malézieu:

GAZS / A Jeun / APRES LACTULOSE

Hydrogène / 1 / 1

isobutylène / 4.7 / 4.6

Methyl-acétate / 31 / 29.6

NO / 0 / 0

H2S / 0 / 0

Le commentaire "médical": Bonne absorption du fructose (sériously?!!!); pas de fermentation; dysbiose de flore productrice de méthane ++ et méthyl-acétate +++

Voila et bon moi d'après ce que j'ai pu lire, en fait je ne produit plus d'hydrogène parce que je produit beaucoup de méthyl-acétate et que je tourne tout au vinaigre, en gros c'est une catastrophe! alors qu'elle a l'audace super nouvelle vous n'avez plus d'hydrogène! SS blague... Sachant que c'est moi qui ai reclamé +++ ce nouveau test respiratoire car je lui disais ce n'est pas possible je n'ai pas les mêmes douleurs qu'avant, mon estomac me fait souffrir le martyr...


Répondre
avatar
Isa
2 février 2016 à 21:51

Là c'est plus compliqué si tu ne sens pas ce qui te fait du mal ou pas : moi j'ai tellement de réactions quand ça ne va pas (et ce sont tous les aliments non AIP), que je sais quel régime suivre.
Du coup dur dur de te dire quels aliments pour débuter... j'aurai tendance à te dire de faire les mêmes aliments que j'avais fait, à savoir viandes biologiques pauvres en histamine, saumon, huile de coco, carottes cuites et patates douces. Mais pas sûr que ton corps réagira tout comme mon corps.

Pour les compléments que j'ai pris, tu les trouveras (avec les références et marques) dans la liste des compléments que j'ai pris à un moment donné : http://vivreavecuncolonmalade.blogspot.fr/2015/12/liste-de-produits-naturels-complements.html

Répondre
avatar
Isa
2 février 2016 à 21:53

Très intéressant tes chiffres et résultats du test respiratoire. Je vais les étudier et les comparer aux miens; et je te reviens dessus demain :)

Répondre
avatar
2 février 2016 à 21:59

merci beaucoup pour tous ces conseils... et oui c'est compliqué, j'ai même pensé comme toi à me faire hospitaliser! pour pouvoir jeûner de façon surveillé! je refait les tests respi dans 2 semaines car j'avais repris rdv Avec Dr Donatini il y a un an.. Du coup je verrais ou j'en suis avant AIP, il me refera une échographie assez poussée comme il avait fait l'an dernier.. IL est plutôt bon niveau diagnostic lui mais par contre ses ttt zéro. J'y vais vraiment pour repasser les tests et faire un chek up en fait...et puis du coup j'ai fait un bilan sanguin assez complet ce matin avec cuivre vit D, Zinc etc...

Répondre
avatar
2 février 2016 à 22:02

oui super cela m'intéresse également... je voulais justement te demander si tu pouvais partager les tiens ;-)
merci

Répondre
avatar
Isa
2 février 2016 à 22:56

Tu sais que moi pareil, j'étais pliée en deux de douleurs après l'ingestion du fructose, et le médecin m'a écrit pareil "bonne absorption du fructose", gravissime ce médecin!
Tu es bien courageuse de refaire tant de fois ce test, moi c'est hors de question que je le refasse, c'est bien trop cher, non remboursé, et surtout derrière il n'y a aucune finalité, ils font juste marcher leur apparaillage automatique, mais rien derrière pour nous aider à guérir.

Répondre
avatar
3 février 2016 à 02:00

Cc isa ne t'inquiète pas sur lomeo je CônTiNuE mes tests et je revois..je mem presse d'aller lire ton nouvo post sur le candida j'ai cru lire que tes douleurs s'étaient ravivees! Courage lâche pas!

Répondre
avatar
Isa
3 février 2016 à 08:43

Coucou, comme promis, j'ai regardé tes résultats de tes tests respiratoires à tête reposé, et en fait tes différents résultats me "perturbent" : car si je comprends il s'est passé 8 mois entre tes 2 tests, et tes bactéries ont changé de bord = tu es passée de productrice d'hydrogène à productrice de méthane. En 8 mois, je ne savais même pas que c'était possible de passer de l'un à l'autre, et surtout avec cette ampleur ! Tu passes dans 2 semaines à nouveau le test chez Donatini : et tu sais ce que je crois? que tu auras des résultats dans le même sens que la 1ere fois avec lui, ou alors demande lui de t'expliquer (vu le prix que tu vas le payer !!) comment ai-ce possible de passer d'une fermentation hydrogène à méthane en 8 mois !
Et lorsque tu était en fermentation hydrogène, tu souffrais de diarrhée, et aujourd'hui tu es à problématique constipation?

Répondre
avatar
Isa
3 février 2016 à 08:44

Oui, merci Sandrine ! :)

Répondre
avatar
3 février 2016 à 16:03

C'est surtout le methyl-acétate qui a flambé (estomac) et crois moi je l'ai bien senti! Elle m'a refilé du curcuma pdt plusieurs moi et c déconseillé dans ces cas la... Le méthane j'en avait déjà mais pas autant, mais jai lu aussi que qd on produit bcp de méthane on finit par produire du méthyl acétate... Et toi tu en avais du méthyl acetate ?

Répondre
avatar
Isa
3 février 2016 à 20:46

En effet, pas de curcumma dans ce cas.
Mes résultats du test de Dr De Malezieu :
GAZS / A JEUN / APRES LACTULOSE

Hydrogène / 33 / 20
Isobutylène / 2.5 / 2.7
Méthyl-acétate/ 16.3 / 16.8
NO / 1 / 1
H2S / 0 / 0

Le commentaire du médecin: vidange gastroduodénale ralentie (ce qui est confirmé car j'ai une gastroparésie), bonne absorption du fructose (ce qui est une grande erreur confirmée en hôpital après), dysbiose de fermentation forte à jeun par pullulation microbienne.

Répondre
avatar
5 février 2016 à 07:33 Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
avatar
Isa
6 février 2016 à 11:34

Là tu m'apprends une grande chose ! pourquoi Dr De Malezieu on paie et pas le Dr Donatini?
Alors franchement, oui pose toutes les questions, et d'ailleurs je veux bien que tu viennes nous partager ses réponses !!!
Je comprends ta situation, mais il faut que tu trouves une solution, ta solution, et ne pas attendre qu'ils te donnent la solution car malheureusement ils ne te la donneront jamais...

Répondre
avatar
clara
23 septembre 2016 à 09:07

Bonjour Isabelle, je suis très touchée par ton histoire et je suis dans un situation proche de la tienne en termes d'intolérance et de SIBO etc.... POur ton désir de bébé, je n'ai pas lu tous tes posts à ce sujet mais es-tu renseignée sur l'endométriose? Je te dis ça parce que pour moi les deux diagnostics sont arrivés en même temps cette année, leaky gut et endormétriose...Les medecins pensent que ca n'est pas lié mais qui sait? je me suis en tout cas faite opérer en urgence pour l'endometriose et en termes de possibilité de concevoir, mes chances sont plus grands aujourdhui. en espérant que ca puisse t'aider! Bon courage, clara

Répondre
avatar
Isa
24 septembre 2016 à 21:29

Bonjour clara, oui je ne souffre pas d'endométriose, mais d'amménorhée primaire à cause de l'hypothalamus qui ne fait pas son boulot en envoyant le signal aux hormones. L'endométriose est une maladie auto-immune et le leaky gut est lié, si. Une alimentation AIP Paléo aide beaucoup en ce sens.

Répondre
avatar
11 octobre 2016 à 18:39

Bonjour, Isa
Est-ce qu'il y a quelque part sur le net une interprétation des données de ce test respiratoire? j'ai trouvé un medicin qui fait ce test dans ma ville, mais il n'est pas gastro et il m'a dit qu'il ne sait pas interpréter le test. Merci d'avance, angela

Répondre
avatar
Isa
13 octobre 2016 à 20:03

Bonjour Angela, alors là je suis "baba" de ton message : un médecin qui pratique le test respiratoire, cela signifie un médecin qui a l'obligation d'avoir suivi la formation professionnelle délivrée par le docteur Donatini lui-même. Donc si un médecin te propose le test mais est dans l'incapacité d'interpréter tes résultats, cela s'appelle un charlatan : à fuir !

Sinon, beaucoup de personne me l'ont demandé, donc je vais bientôt faire un post pour expliquer comment interpréter les résultats du test respiratoire.

Répondre
avatar
Anonyme
14 janvier 2017 à 13:25

Salut Isa,

Je n'arrive pas à déterminer la différence entre une dysbiose et un SIBO ?

Merci d'avance pour ta réponse.

Répondre
avatar
Isa
15 janvier 2017 à 21:53

Le SIBO est une dysbiose mais qui est logée dans l'intestin grêle (et non pas dans le colon).

Répondre
avatar
Anonyme
15 janvier 2017 à 22:24

Merci beaucoup pour ta réponse, et pour ton aide précieuse <3.

Répondre
avatar
Anonyme
21 février 2017 à 12:05

Quand on est diagnostiqué sii est que le principal symptomes ce st des douleurs a l estomac avc crampes,et impression que l estomac est gonflé même a jeun sans gastrite d ou ca vient?
La candidose peut elle expliqué cela?

Répondre
avatar
Isa
24 février 2017 à 12:34

Cela peut être un SIBO, une candidose, un manque d'acidité gastrique.. Lis mes différents posts sur le blog pour en savoir plus à ce propos.

Répondre
avatar
Anonyme
8 mars 2017 à 08:56

Merci de m a voir un peu plus éclairé

Répondre
avatar