Brûlures d'estomac : les 12 meilleurs remèdes pour les soulager

Dans un précédent post, je vous avais présenté les traitements homéopathiques pouvant soulager les brûlures d'estomac (lire post : L'homéopathie pour soulager les brûlures d'estomac).

Comme je vous le précisais, l'homéopathie a un désavantage : elle contient du lactose (ou de l'alcool si les préparations sont faites sur mesure en pharmacie).

L'homéopathie n'est donc pas forcément adaptée pour tout le monde :
  • Elle n'est pas adaptée aux allergiques ou intolérants au lactose (dû à la présence de lactose dans les préparations)
  • Elle n'est pas adaptée en cas de candidose (dû à la présence d'alcool dans les préparations).


Aujourd'hui, je vais donc vous présenter des solutions beaucoup plus universelles et naturelles pour lutter contre vos brûlures d'estomac.

Et vous allez voir qu'il existe de nombreuses plantes et produits naturels qui soulageront à merveille vos brûlures d'estomac.

.




Voici donc tous les 12 meilleurs remèdes naturels pour soulager vos brûlures d'estomac :



La réglisse


La réglisse est la plante numéro 1 à utiliser en cas de douleurs à l'estomac.

Elle est reconnue scientifiquement comme une plante luttant contre :
  • L'acidité gastrique
  • La dyspepsie
  • La gastrique chronique
  • Les ulcères de l’estomac et du duodénum.



Contre-indication à la réglisse :

  • En cas d'intolérance à l'histamine.
  • En cas d'hypertension (mais ci-dessous je vous donne l'astuce pour pouvoir utiliser la réglisse même en cas d'hypertension).



Quelle réglisse prendre?


Seul point à faire attention avec la réglisse : en cas d'hypertension, ne pas consommer trop de réglisse. Car la glycyrrhizine de la réglisse peut faire augmenter la tension si prise en trop grosse quantité.

Mais ce problème se résout résolu très facilement : étant donné que c'est la glycyrrhizine de la réglisse qui peut provoquer des problèmes d'hypertension, il suffit de choisir et prendre de la réglisse sans glycyrrhizine (que l'on appelle réglisse DGL, pour déglycyrrhizinée).

La réglisse sans glycyrrhizine à choisir : Nature's Plus - Herbal Actives, Réglisse (DGL), 500 mg, 60 Veggie Caps  

La photo :
      



Quelle quantité et à quelle moment prendre la réglisse?

Pour la meilleure action contre les brûlures d'estomac, l'idéal est de prendre une gélule de réglisse 20 minutes avant le repas.

Ainsi, lorsque vous commencerez à manger, la réglisse aura déjà protégé votre estomac de l'acidité éventuelle du repas.





La réglisse : aussi efficace que les pansements gastriques chimiques comme le Gaviscon


Cela a été scientifiquement prouvé que l'action de la réglisse était comparable aux pansements gastriques chimiques comme le Gaviscon, Pepsane, Ulcar, Topaal.

De plus, la réglisse permet de réparer les ulcères et gastrites sur le long terme.

Donc ne vous en privez pas ; et sans aucun effet secondaire dans sa version sans glycyrrhizine (DGL) : Nature's Plus - Herbal Actives, Réglisse (DGL), 500 mg, 60 Veggie Caps 






La mélisse


La mélisse est une merveilleuse plante pour soulager l'acidité de l'estomac.

En plus de cela, elle soigne aussi les douleurs de colite intestinale.

Donc si jamais vous avez des problèmes à l'estomac mais aussi à l'intestin, cette plante peut grandement vous aider.

Vous pouvez opter pour de la mélisse sous forme de gélules :




Le lien pour la commander : MÉlisse 200 Gélules - Nat Et Form - Atlantic Nature

J'aime beaucoup cette marque car même sous forme de gélules, la composition de ce produit est :

Poudre de feuilles de Mélisse. Capsule végétale.

Donc si vous enlevez l'enveloppe de la gélule et versez dans de l'eau la poudre à l'intérieur, vous aurez 100% de mélisse et aucun excipient/additif en plus.




Lorsque vous avez des brûlures d'estomac, vous pouvez aussi décider de prendre de la mélisse sous sa forme la plus naturelle, à savoir sous forme de plante d'herboriste.

Vous pourrez ainsi vous confectionner une tisane de mélisse à boire au moment où vos brûlures d'estomac se font ressentir :

tisane
Mélisse (feuilles)


Contre-indication à la mélisse : 

Aucune.







La guimauve


La racine de guimauve est très riche en mucilages.

Les mucilages sont des substances qui calment l’inflammation et aident à la cicatrisation.
Donc en plus de soulager les douleurs de brûlures à l'estomac, elle peut cicatriser les muqueuses de l'estomac irritées (ainsi que celles de l'intestin).

Elle contient également des pectines qui peuvent faciliter le transit intestinal (pour ceux qui sont à tendance constipation).

Contre-indication à la guimauve : 

  • En cas de SIBO, ne pas prendre de guimauve. Car étant un mucilage, la guimauve nourrit le SIBO.





Le plantain


Pareil que la guimauve, le plantain contient des mucilages qui permettent de soulager les muqueuses et tapisser le système digestif.

J'avais essayé le plantain en sirop (il s'agissait de ce produit ci : Salus - Plantain Bio Suc de plantes ).
Mais c'était trop fort pour moi (un goût vraiment immonde !).

Cela me réussissait mieux en gélules :





Le lien pour les commander : Arkopharma Phytothérapie Standard Arkogélules Plantain Flacon de 45 Gélules



Contre-indication au plantain : 

  • En cas de présence d'un SIBO, le plantain peut fermenter dans l'intestin grêle et augmenter les ballonnements.





Le lithothamne


Le lithothamne est l'algue anti-acidité par excellence.

De plus le lithothamne est très riche en :
  • magnésium, en calcium, en fer et bien d'autres oligoéléments tels que iode de souffre, sodium, fluor, chlore, bore, cuivre, sélénium, zinc, manganèse, molybdène, silice, cobalt, nickel, titane, argent strontium...
  • acides aminés : proline, lysine
  • vitamines C
  • acide aspartique
  • glutamique
  • alginates.

Voici la lithothamne en poudre, 100% lithothamne, sans aucun excipient ou additif :





Le lien pour la commander : Lithothamne en poudre Debardo


Contre-indication au lithothamne : 

Aucune.





L'orme rouge



Concernant la poudre d'orme rouge, je vous invite à aller lire cet article, vous en comprendrez l'étendu de ces bienfaits : La poudre d'orme rouge

Le mieux est d'opter pour l'orme rouge sous la forme de poudre : aucun excipient ou additif, seulement 100% orme rouge :




La poudre d'orme rouge ou "Slippery elm" en anglais.

Le lien pour commander la poudre d'orme rouge : Now Foods 4oz/ 113g Slippery Elm Powder



Comment se préparer une tisane d'orme rouge à partir de poudre d'orme rouge:

Vous sentez que vos brûlures d'estomac sont là.
Mettez alors 1 cuillère à café de poudre dans de l'eau chaude, et touiller.
Cela créé un thé d'orme rouge, et cela soulagera dans les minutes qui vont suivre votre brûlant à l'estomac.


Contre-indication à l'orme rouge : 

Tout comme la guimauve, l'orme rouge est un mucilage.
Donc en cas de SIBO, ne pas prendre d'orme rouge, le mucilage pouvant nourrir le SIBO.






L'argile


Dans un de mes posts précédents, je vous avais parlé de l'argile.
Aussi bien pour l'estomac que pour les intestins.

Si vous ciblez plus l'estomac, choisissez plutôt l'argile blanche.
Si vous ciblez plus les intestins, choisissez plutôt l'argile verte.

Je vous invite à aller lire mon post à ce sujet, sur la cure d'argile, et comment l'utiliser : Je teste pour vous... la cure d'argile verte en interne (21 jours)






Le charbon végétal


Pour quelqu'un à tendance constipation, je conseillerai plutôt à cette personne de se tourner vers la réglisse, la mélisse ou la guimauve.

Par contre, pour quelqu'un à tendance diarrhéique, oubliez les plantes précédentes et tournez-vous plutôt vers l'argile ou le charbon végétal !

En plus, le charbon végétal aide aussi à absorber les gaz intestinaux excédentaires, et donc aider contre les ballonnements.


Le mieux est que le charbon soit activé, voir super activé.

Par ailleurs, oubliez le charbon de Belloc vendu en pharmacie, qui est "un attrape-couillon" car ultra-cher, charbon très peu concentré donc on doit prendre 3 gélules à chaque prise, on a terminé le paquet en même pas 4 jours et en plus de cela, lisez les ingrédients, vous verrez que la composition est loin d'être seulement du charbon et que finalement le charbon n'est qu'une part infime de ce produit.

Les excipients contenus dans le charbon de Belloc : lécithine de soja, etc...


Ce que je vous conseille : du charbon végétal activé en poudre sous sa forme naturelle :


Le lien : Charbon végétal super activé Carbo 2000- pot de 100g - laboratoires Sfb

Ou bien si vous avez du mal à avaler le charbon sous sa forme en poudre (ce que je peux comprendre car ce n'est pas très plaisant et en terme de goût mais aussi on se retrouve avec les dents noires après!), optez dans ce cas pour le charbon en gélules (mais avec aucun autre ingrédient que charbon végétal et la gélule):


Le lien : Charbon VÉgÉtal Activé 200 Gélules - Nat Et Form - Atlantic Nature


Contre-indication au charbon : 

Si vous êtes à tendance constipé, évitez le charbon car il aura tendance à vous constiper encore plus.
Si vous êtes à tendance diarrhée, c'est parfait, car le charbon aura en plus de vous soulager vos brûlures d'estomac de calmer votre diarrhée.







La chlorophylle


La chlorophylle est le pigment vert des légumes.

Donc en tant que tel, elle a des vertus alcalinisantes pour l'ensemble du PH de l'organisme. 

Permettre à un organisme trop acide de redevenir alcalin :







Le lien pour la commander : Chlorophylle - 90 comprimés


Je vous parlerai de l'ensemble des vertus de la chlorophylle dans un prochain post.
Car le champ d'action des possibles de la chlorophylle dépasse largement l'estomac !


Contre-indication à la chlorophylle : 

Aucune.






Le zinc


Le zinc est sans conteste l'oligoélément numéro 1 auquel penser lorsqu'on souffre de brûlures d'estomac.

Sachez que lorsqu'on a des brûlures d'estomac et de l'acidité gastrique, la raison est souvent liée à un déséquilibre entre le cuivre et le zinc : trop de cuivre et pas assez de zinc.

Pour le savoir, le mieux est de pratiquer un test sanguin pour évaluer votre rapport "cuivre par rapport au zinc".

A l'époque, j'avais effectué ce test et j'avais en effet un rapport positif : bien trop de cuivre et pas assez de zinc.

Et dans ce cas, en se supplémentant en zinc, on rééquilibre ce rapport, et on soigne la cause de ses douleurs à l'estomac.

La forme de zinc la plus biodisponible pour l'organisme est le zinc picolinate :




Le lien pour le commander : Picolinate de zinc avec 15mg de zinc - 60 comprimés - substance pure - Astuce pour la peau, les cheveux et les ongles


Contre-indication au zinc: 

Avant de vous supplémenter, faites vérifier par une prise de sang votre rapport cuivre versus zinc.
Ne dépassez pas la dose de 15à 16 mg de zinc par jour (c'est la dose contenue dans une gélule du produit dont je vous ai mis le lien ci-dessus) : car à chaque dosage de 15-16 mg de zinc, le corps a besoin d'une supplémentation en cuivre pour garder un bon équilibre.

Ici, le produit que je vous ai présenté est dosé à 15 mg de zinc quotidien : donc c'est parfait, et aucun besoin d'un complément en cuivre pour équilibrer.






Le zinc L-carnosine


Le zinc L-carnosine est du zinc auquel on a associé un acide aminé en plus : le L-carnosine.

Et l'association du zinc avec le L-carnosine rend l'effet positif du zinc encore plus fort : des études scientifiques ont prouvé que le zinc L-carnosine était tout aussi efficace que de l'Azantac/Ranitidine (anti H2) ou encore qu'un IPP (Inexium, Mopral, Inipomp). C'est pour vous dire la force de ce remède naturel !

Et en plus de vous soulager, il aidera à guérir votre estomac sur le long terme.

C'est bien là la différence entre un médicament chimique comme un IPP et un remède naturel efficace :
  • Le médicament chimique soulage mais en même temps des effets secondaires derrière (et donc en détruisant par derrière d'autres choses). Et lorsqu'on l'arrête, les douleurs reviennent comme avant, voir en niveau pire.
  • Le complément alimentaire naturel, lui, soulage sans effet secondaire et à contrario sur le long terme réparera les organes abîmés.
N'oubliez jamais que tout médicament chimique prend sa racine dans une base de remède naturel : donc tout médicament chimique a toujours son pendant en naturel.


Pour le choix du zinc L-carnosine, je vous conseille la marque Doctor's Best qui est le meilleur zinc L-carnosine et scientifique prouvé et breveté :




Le lien pour le commander : Zinc-Carnosine Complexe avec PepZin Gl, 120 Veggie Caps - Doctor est le meilleur


Contre-indication au zinc L-carnosine: 

Les contre-indications au zinc L-carnosine sont les mêmes que celles du zinc : à savoir qu'il ne faut pas dépasser un apport de 15-16 mg de zinc sans un apport de cuivre à côté en cas de dépassement (pour bon équilibre dans le corps des minéraux).

Ici, le produit zinc carnosine du laboratoire Doctor's Best est dosé à 16 mg de zinc par jour (contenu dans 2 gélules qui est la dose à prendre quotidiennement).

Donc là encore, c'est parfait, et pas besoin de complément en cuivre pour équilibrer.





L'aloé véra


L'aloé véra est un mucilage qui permet de faire pansement sur la muqueuse intestinale et donc soulager les brûlures d'estomac.

L'aloé véra est un vrai marché, et malheureusement il existe de très bonne aloé véra tout comme des très mauvaise.

Et aussi sous format différent : en gel, en jus ou en gélules.

Personnellement, pour en avoir testé nombreuses différentes, je vous conseille la marque PurAloé mais dans sa version gélules. Car les jus d'aloé véra et gel d'aloé véra en bouteille de cette marque comporte de très mauvais excipients qui m'avaient irrité les intestins et l'estomac (entre autre : de l'inuline, de l'écorce d'orange amère). Idem, il existe une autre marque très connue : Lilly of the desert, mais pareil leur bouteille de jus et gel contient des excipients pas idéaux... (je choisirais donc la marque Lilly of the desert pour les produits de soin pour la peau, mais pas pour un usage interne).

Voici l'aloé véra la plus naturelle qui existe et celle que je considère donc la meilleure pour un usage interne :




Le lien : Aloé Vera Bio 45 Capsules Pur Aloe Et Operaequa


Contre-indication à l'aloé véra : 

Tout comme la guimauve et l'orme rouge, l'aloé véra est un mucilage.
Donc ne pas prendre d'aloé véra si présence d'un SIBO.






Un produit très complet : aloé véra + orme rouge + guimauve + réglisse DGL


En faisant des recherches, j'ai trouvé un produit contenant 4 des meilleurs remèdes que je viens de vous citer contre les brûlures d'estomac :
  • de l'aloé véra
  • de l'écorce d'orme rouge
  • de la guimauve
  • de la réglisse déglycyrrhizinée

Il s'agit de ce produit : 

 


Le lien ici : DGL Plus - 180 gélules






Conclusion: remèdes naturels contre les brûlures d'estomac


Comme vous pouvez le constater, nombreux sont les remèdes et plantes naturels pouvant soulager les brûlures d'estomac.

Je vous ai présenté les 12 remèdes que je considère les meilleurs, car ce sont eux qui m'ont le plus aidé lors de mon sevrage des IPP (IPP : médicaments chimiques type Inexium, Inipomp, Mopral contre les brûlures d'estomac que les gastro-entérologues prescrivent dès que l'on dit souffrir de brûlures d'estomac).






Enfin, je terminerai ce post avec 3 produits naturels qu'à contrario je déconseillerai d'utiliser, ou tout du moins si utilisation d'être très prudent avec.

Il s'agit de :
  1. La bétaine HCL
  2. Le bicarbonate de sodium
  3. Le vinaigre de cidre de pomme


La bétaine HCL


La bétaine HCL a pour principe de délivrer de l'acide chlorhydrique dans l'estomac.

On m'avait prescrit de la bétaine pour soulager mes brûlures.

J'ai pris un comprimé, et j'ai cru que ma dernière heure était arrivée ! Alors soyez prudent, car lorsqu'on a des brûlures d'estomac, on peut être dans le cas de manque d'acidité (dans ce cas la bétaine HCL peut aider) mais on peut aussi être dans le cas de trop d'acidité (et dans ce cas la bétaine HCL va rajouter du feu).

Et j'ai appris aussi depuis, au fil de mes recherches et lectures, que la bétaine HCL est prohibée dans le cas où on a une gastrite, oesophagite ou ulcère de l'estomac.

Donc prudence avec la bétaine HCL.

Mais si vous voulez tester la bétaine HCL, choisissez une bétaine avec pepsine, car c'est la pepsine qui permet de faire marcher la bétaine (donc sans pepsine, la bétaine aura un effet placebo...).

Voici une bétaine HCL avec pepsine, que les américains aiment beaucoup :


bétaine HCL avec pepsine
Bétaïne HCL avec pepsine Nature's Life



Le lien : HCl bétaïne, 648 mg, 250 Capsules - La vie de la Nature.






Le bicarbonate de sodium


Au tout début de mes brûlures d'estomac, je ne connaissais rien aux plantes, rien aux traitements naturels pouvant me soulager, hormis le bicarbonate de sodium lu comme "remède de grand-mère" pour soulager les brûlures d'estomac.

Donc dès que j'avais mal à l'estomac, je prenais un peu de bicarbonate de sodium alimentaire et cela me soulageait. Sauf qu'au bout de 1 mois, cela ne me soulageait plus du tout (car l'estomac s'habitue au bicarbonate de sodium, qui n'a alors plus aucun effet, voir l'effet inverse) et en plus de cela, dès que je prenais du bicarbonate de sodium, je passais ma journée aux toilettes en diarrhée totale...

Donc "remède de grand-mère" mais pas si terrible que cela...

Une dernière remarque sur le bicarbonate de sodium :

Lorsque j'étais sous médicament IPP, je prenais du bicarbonate de sodium et cela me soulageait de mes brûlures.
Par contre, lorsque j'ai terminé mon sevrage des IPP et que donc je n'en prenais plus du tout, dès que je prenais du bicarbonate de sodium, au lieu de me soulager, cela me donnait des remontées acides.

Encore aujourd'hui, je ne peux plus du tout prendre de bicarbonate car cela me fait avoir des remontées acides...
Je n'ai jamais su la raison de ce phénomène, si par hasard quelqu'un a une explication, je suis preneuse de cette explication :)




Le vinaigre de cidre de pomme


Pareil que pour le bicarbonate de soude : j'avais lu que le vinaigre de cidre de pomme était un super remède de grand-mère pour soulager les brûlures d'estomac.

Ni une, ni deux, je me précipitais dans un magasin bio, acheter la meilleure qualité de vinaigre de cidre biologique (j'avais bien pris note de la qualité qui était conseillée), et je prenais comme conseillé 1 petite cuillère à café au moment de mon repas (pas avant, pas après, c'est conseillé pendant).

Oh là là, je ne vous dis pas l'horreur que j'ai vécu : un FEU dans mon estomac à mourir sur place !
Même effet désastreux qu'avec la bétaine HCL...

Donc je le répète : prudence.

Et pour la petite anecdote :
La bouteille a fini de rage... pour déboucher mon lavabo... ! Pour le coup, cela faisait un peu cher payé la bouteille... 



En espérant que ces remèdes vous aideront tout autant qu'ils m'ont aidé dans mon combat contre les brûlures d'estomac !

Et n'oubliez pas qu'il est important d'arrêter au plus vite les IPP si jamais vous en prenez.
Je vous rappelle ce que sont les IPP :

  • Inipomp (ou son générique Pantoprazole)
  • Inexium (ou son générique Esoméprazole)
  • Lanzor ou Ogast (ou son générique Lansoprazole)
  • Mopral (ou son générique Oméprazole)
  • Pariet (ou son générique Rabéprazole)

Ainsi que les anti-H2 :
  • Azantac (ou son générique Ranitidine).


Les raisons pour lesquelles il faut les arrêter et s'en sevrer :
Les IPP (inhibiteurs de pompe à protons) : attention aux effets secondaires!
Comment se sevrer des IPP?


Je reçois tellement de messages de personnes me disant qu'elles prennent des IPP depuis X années et ont maintenant à cause de ces années de prise de ces médicaments une floppée de problèmes... foie, intestins, estomac, rein, maladies auto-immunes, anémie, ostéoporose,... Les choses ne font que s'aggraver au fil des années. Et malheureusement lorsqu'on commence ces médicaments, on ne sait pas dans quel "pétrin" on se met et que X années plus tard on ne pourra plus arrêter ces médicaments et qu'alors on supplie à ce moment son gastroentérologue de nous dire comment on peut les arrêter sans souffrir le martyr (effet rebond de ces médicaments !), on aura alors pour seule réponse :
"Désolé, vous devez les prendre à vie".

Pour en être arrivée là et recevoir environ 20 messages chaque semaine de personnes qui vivent le même cas que moi : je me dois de vous prévenir. Car si on m'avait prévenu, j'aurai été heureuse et n'aurais pas fait l'erreur de prendre mon Inipomp pendant 2 ans...

Il existe des remèdes naturels pour se soulager : alors tournez-vous vers eux, utilisez-les !

PARTAGEZ CET ARTICLE

Auteur:

Malade depuis 4 années de colopathie fonctionnelle, SIBO, candidose, brûlures d'estomac, reflux, je m'en suis moi-même sortie. Je vous fais partager sur ce blog tous les moyens qui m'ont permis de m'en sortir.

N'oubliez pas de vous abonner à ce blog : Abonnement au blog Guérir ses Intestins, ainsi que sur mes réseaux sociaux : Ma page Facebook / Ma page Twitter / Ma page Google+ / Ma page Pinterest / Ma page Instagram

Post Précédent
Post Suivant
1 février 2016 à 16:12

Bonjour et merci pour ce travail fort intéressant...
Mon mari souffre d'acidité gastrique sans gravité mais quand même.
Juste une astuce pour compléter ce que tu dis : nous avons supprimé le thé de nos petit-déj’ et remplacé par de la camomille. Le thé est en effet très acide, on ne s'en doute pas. Même le thé vert ne passait plus pour lui. Mais je retiens qu'on peut varier les plaisirs avec la mélisse, la guimauve, etc.. Merci à toi !

Répondre
avatar
Isa
1 février 2016 à 20:14

Tout à fait, thé et café sont à prohiber totalement en cas d'acidité. Seul le thé Rooibos (qui n'a de nom que le thé) est sans théine et parfait en cas de problème d'acidité : http://vivreavecuncolonmalade.blogspot.fr/2015/09/liste-des-thes-cafes-et-tisanes-riches.html

Répondre
avatar
2 mars 2016 à 00:08

Bonjour et merci pour votre travail et vos témoignages
j'ai bientôt 6 ans de dysfonctionnement intestinal et pb du colon, vomissement , brûlures abdominales et dorsales. Des hospitalisations avec batterie d'exam, des hospit. sans uniquement du repos. Là ça fait une semaine que je souffe suite à un gros choc émotionnel . Mon quotidien : Douleurs, spasfon, pas manger, dormir, stress et peur de la douleur. Mon médecin ne sait plus quoi me prescrire. J'ai fait l'analyse de l'helicobactère : rien . Candidas -candidose :rien. colloscopie, fibroscopie : rien ! bref je souffre mais je suis une douleur due à rien selon le médecin, c'est le stress. Je trouve que le stress à bon dos @-) je vais essayer l'argile, pour les douleurs, je vais aussi noter toutes les infos qe vous communiquez et essayer certains produits pour voir si il y en a un ou plusieurs qui peuvent me convenir. Je n'en peux plus , j'ai changé mon alimentation, du petit déjeuner au souper, rien y fait . Je ne sais plus par quoi commencer. fin de semaine je fais un massage détente , deux fois par semaine j'ai kiné, 1 fois par semaine je vais à la salle (quand je peux y passer 1h !)... J'ai dût limité mon nombre d'heure de travail (je suis à mon compte ) . toutes les dispositions que j'ai prises ne suffisent encore pas. J'avais noté une amélioration en combinant Sélénium et probiotiques , connaissait vous le sélénium ? J'utilise en ce moment du psyllium blond , que pensez vous de cette plante ? j'ai acheté du charbon, rien n'y fait ! j'ai même une BOUILLOTTE ! truc de fous ! bref j'en ai marre d'avoir mal et de ne plus savoir quoi entreprendre. J'ai pensé faire un tableau de repas hebdomadaire ...
Merci encore et bonne continuation

Répondre
avatar
Isa
2 mars 2016 à 22:14

Bonjour taxibegood, je vois que tu as une lourde histoire dans la maladie aussi. Le stress a bon dos comme tu dis, et non le stress n'est pas la cause de tes douleurs. Mais bien plus facile de dire que c'est le stress de la part des médecins [-(
Les examens que tu m'indiques se sont révélés négatifs : mais as-tu fais le test respiratoire pour diagnostiquer le SIBO?

Oui, je connais le sélénium.
Le psyllium blond, attention, si tu as le SIBO cela peut faire plus de mal que de bien.
Le charbon peut soulager les gaz (et encore si on n'a pas un terrain de constipation) mais ne peut absolument pas faire grand chose à lui tout seul sur un terrain et champs de mine pareil.

Répondre
avatar
7 mars 2016 à 06:50

Salut Isa, je cherche mes compléments mais le choix est si vaste ...
Pour mon étape 1 : A mort les IPP !
Mélisse, Réglisse ... J'ai déjà tisane de guimauve ... + Gingembre
Que penses tu de ça :
http://www.newpharma.fr/metagenics/200337/metagenics-glutagenics-poudre-260g.html
http://www.newpharma.fr/pileje/265354/pileje-phytostandard-melisse-reglisse-2x15-blisters-comprimes.html
http://www.newpharma.fr/be-life/522893/be-life-gingembre-1200-bio-60-gelules.html
Je favorise les produits Bio si possible ...
Merci

Répondre
avatar
Isa
7 mars 2016 à 21:18

Mince, je ne lis que maintenant ton commentaire;
et donc mon avis :
- non pour la mélisse et réglisse de Pileje Phytostandart (plein de mauvaises choses dedans qui vont t'irriter)
- Glutagenics : je ne connais absolument pas, mais a l'air naturel, et si tu le testes, je voudrais bien que tu me dises si cela t'a soulagé !
- Très bien le gingembre :)

Répondre
avatar
Elodie
5 octobre 2016 à 09:46

Bonjour,

Quelle bonne nouvelle moi qui adore le Rooibos!! Il y a d'excellents produits en magasin BIO.

Répondre
avatar
Isa
5 octobre 2016 à 13:06

Pareil, j'en bois tout au long de la journée :)

Répondre
avatar
Elodie
24 janvier 2017 à 14:16

Bonjour Isabelle,

Merci pour tes conseils mon estomac va beaucoup mieux. Du coup je voulais te raconter ce que j'ai essayé :
- l'ensemble DGL de Fairvital avec réglisse, aloé vera, orme rouge et guimauve: vraiment très bien , je le trouve plus efficace que la mélisse
- et très efficace chez moi Lactibiane Hpy de chez Pileje
- du gel comme pansement gastrique : Gel Silicea Original à boire de chez Hübner, mais ça ne marche pas à tous les coups
Par contre une gastroentérologue m'a prescrit de l'esoxx one et je n'ai pas vraiment trouvé ça efficace.

J'ai aussi un déficit en Zinc mais on m'a prescrit des granions de Zinc qui me provoquent d'incroyables brulures d'estomac, c'est bien dommage, je vais plutôt essayer la forme de zinc dont tu parles.

Merci pour ton avis sur ces différents produits.

Répondre
avatar
Isa
25 janvier 2017 à 19:06

Contente que l'ensemble DGL de Fairvital te soulage bien l'estomac :)
Je connais parfaitement bien l'Exoss One, c'est un gel pansement gastrique tout comme le Gaviscon, Topaal, Moxydar, Pepsane, je les ai tous essayés et eu le droit aussi, et on m'avait vendu l'Exoss One comme le pansement gastrique qui allait me guérir.. Non remboursé en pharmacie, hors nomenclature, super cher, et agissait à peine pour me soulager. Donc je te conseille de stopper si tu le peux tous ces médicaments chimiques et te tourner vers des remèdes et compléments naturels beaucoup plus efficaces et qui t'aideront à guérir tes muqueuses de l'estomac (tandis que les pansements, en bloquant ton acidité, aggravent la situation sur le long terme).

Cela dépend de quoi sont composés tes granions de zinc et de quelle forme de zinc il s'agit.

Répondre
avatar
Anonyme
21 février 2017 à 18:05

12 ans que je prends des IPP haute dose. J'arrête demain... J'ai misé sur la marque VITALCO, le GASTRO GEL... Votre avis?

Répondre
avatar
Isa
24 février 2017 à 12:42

12 ans d'IPP à haute dose, tu m'as battu! Il faut en effet que tu les arrêtes mais en sevrage progressif (surtout pas d'un coup!).
Je ne connais pas du tout le produit Gastro Gel. Il contient de la pectine et du pissenlit, à voir selon ta tolérance.

Répondre
avatar
Anonyme
28 février 2017 à 14:18

Merci pour votre retour. 12 ans oui! le gastroentérologue m'avait en effet dit cette phrase "vous pouvez en prendre à vie"... Super comme approche! Sans me parler des effets secondaires bien entendu. C'est pour ça que j'ai décidé d'arrêter toute seule. Au final, la situation était bien meilleure il y a 12 ans que maintenant.
J'ai tenté en effet quelque chose de moins radical qu'un arrêt brutal. Je suis retournée avec mon ordonnance de Lanzor en pharmacie et j'ai demandé à avoir un dosage moindre, 15mg à la place de 30mg. Maintenant je prends une gélule de 15mg 1J/2 + 3 fois par jour de la Mélisse, sur vos conseils (par contre Arkopharma, mon pharmacien n'avait que ça). Je prends aussi du Gastro Gel en cas de besoin. ça a un effet "rafraîchissant", ça aide un peu. J'espère tenir puis réduire encore les IPP jusqu'à 0. Quelqu'un vous a déjà fait un retour sur un problème de dents suite aux IPP? Genre qui s'effritent?

Répondre
avatar
Anonyme
2 mars 2017 à 09:16

Bonjour,
Je suis atteint du SII depuis à peu près deux ans ... Je l'ai "contracté" en enchaînant les mauvais compléments alimentaires (présence de stéréate de magnésium ...), les médicaments qui font du mal (anti-inflammatoires, antibiotiques, médicaments avec effets indésirables sur la digestion, laxatifs ...), en continuant à manger des aliments riches en FODMAPs (sans savoir que ceux-ci me faisaient du mal ...) et aussi en pratiquant le sport à haute intensité.
Aujourd'hui, je suis à tendance diarrhéique. Je suis un traitement au L-Glutamine (sous tes conseils !!) et le régime pauvre en FODMAPs qui me réussissent plutôt bien. Mon seul souci : lorsque je fais plus de deux heures de sport je suis très irrité. Que faire ? j'ai essayé hier soir en rentrant du sport le charbon végétal mais je n'ai pas osé prendre la L glutamine ...
Dois-je prendre du charbon en préventif et prendre la L glutamine normalement ?
Merci

Répondre
avatar
Isa
2 mars 2017 à 17:59

J'avais aussi cette phrase "les IPP prenez-les à vie"... Et pareil que toi, ma situation était mieux avant de les commencer qu'après 2 ans d'IPP! Oui, plein d'effets secondaires, mais ça les gastro-entérologues ne le disent pas malheureusement.

Répondre
avatar
Isa
2 mars 2017 à 18:00

Bonjour, je ne suis pas certaine d'avoir bien compris : pratiquer le sport t'irrite les intestins?

Répondre
avatar
Anonyme
2 mars 2017 à 18:15

Oui c'est ça. J'ai le colon irritable, c'est sûr, je ne tolère pas les aliments riche en FODMAPs. Mais en plus de ça, après une longue séance de sport, j'ai les intestins bien irrités ...

Répondre
avatar
3 mars 2017 à 17:03

Je dois me faire opérer d'une hernie hiatale mais je tente de l'éviter car les résultats sont très trop incertains . J'ai entrepris une réforme alimentaire complète tant pour le reflux que pour perdre du poids.Je suis sous IPP depuis plus de 12 ans.Je rame pour les supprimer.Je viens de diminuer de moitié mais impossible pour le moment de descendre plus bas.Je mise beaucoup sur la perte de poids et le gel d'aloe vera. J'espère y arriver...

Répondre
avatar
Isa
4 mars 2017 à 22:34

C'est surprenant pour le sport, car au contraire le sport permet d'évacuer les gaz et de fluidifier le transit. Peut-être que tu le pratiques de façon trop soutenu et relacher un peu la cadence. Trop de sport n'est pas bon, comme tous les excès d'ailleurs.

Répondre
avatar
Isa
4 mars 2017 à 22:37

Je te déconseille fortement de te faire opérer de ta hernie hiatale : on m'avait aussi proposé et même programmé une date d'opération, et au dernier moment j'ai annulé à cause des risques encourus. Et c'est la meilleure décision que j'ai jamais prise car en plus du risque que cela "merde" et que tu aies encore plus de douleurs en mangeant qu'aujourd'hui, l'opération n'est qu'éphémère et au bout de quelques années la hernie hiatale revient... Aujourd'hui avec changements alimentaires et réparation de mon estomac avec les compléments naturels adéquats, je n'ai plus aucune douleur et brûlure à l'estomac.

Répondre
avatar
5 mars 2017 à 09:30

Merci pour ces encouragements. Après 12 ans d'IPP, l'effet rebond est bien présent. Pour t'en sortir,tu cumulais avec les remèdes naturels ou bien tu as alterné avec ces remèdes? Même en ayant pris qq chose avant le repas, j'ai le brûlant directement après avoir mangé. Je suis donc tentée par une petite aide style maalox qui soulage de suite.Mais je sais que ce n'est pas l'idéal. ...

Répondre
avatar
Anonyme
6 mars 2017 à 15:00

Peut on prendre de l eau gazeuse type rosana en méme temps que des enzymes digestifs ou en méme temps que des compléments alimentaires? J ai peur que ça anule les effets non?

Répondre
avatar
Lau
10 mars 2017 à 16:24

Merci pour ton blog en effet très instructif !
"Aujourd'hui avec changements alimentaires et réparation de mon estomac avec les compléments naturels adéquats, je n'ai plus aucune douleur et brûlure à l'estomac" :
est-ce que cela veut dire que tu ne manges plus du tout d'agrumes, tomates, chocolat et tout autre aliment trop gras ou acide et que tu ne bois plus ni thé ni café ? C'est dommage pour certains de ces aliments qui ont des vertus intéressantes pour la santé et qui nous donnent plaisir à manger.
Continues-tu à prendre les traitements de phytothérapie et d'homéopathie en permanence ?
Merci de ces précisions. Je suis sous esomeprazole 20mg depuis 9 ans pour un RGO accompagné d'une gastrite et j'essaie d'arrêter progressivement les IPP.

Répondre
avatar
Lau
13 mars 2017 à 17:44

Merci pour ce blog très intéressant.
Lorsque tu écris : "Aujourd'hui avec changements alimentaires et réparation de mon estomac avec les compléments naturels adéquats, je n'ai plus aucune douleur et brûlure à l'estomac.", cela veut-il dire que tu as totalement et définitivement supprimé agrumes, tomates, chocolat, thé, café etc. de ton alimentation ? Ou peux-tu encore en consommer de temps à autre sans conséquence ?
Sous ésomaprazole depuis bientôt 10 ans, j'entame un sevrage en espaçant les prises et j'espère que grâce à tes conseils, cela se va bien se passer.

Répondre
avatar
Isa
13 mars 2017 à 21:16

Oui, je cumulais les remèdes naturels, au départ le sevrage était tellement douloureux que je cumulais le plus possible de remèdes naturels, pour me soulager.
Oui, tu peux au départ t'aider de Maalox, moi pour me sevrer des IPP, au départ j'étais obligée de prendre des Gaviscon. Le sevrage doit être progressif. Et pareil, ne pas arrêter les IPP d'un coup, mais diminuer la dose progressivement.

Répondre
avatar
Isa
13 mars 2017 à 21:17

L'eau gazeuse provoque des brûlures d'estomac, donc à éviter.

Répondre
avatar
Isa
13 mars 2017 à 21:19

Oui, j'ai totalement supprimé les aliments qui provoquent le plus de brûlures d'estomac. Car ces aliments détendent le sphincter, et donc forcément en cas de hernie hiatale, on aura du reflux en les mangeant.

Répondre
avatar
Isa
14 mars 2017 à 17:29

Aujourd'hui je ne prends plus aucune homéopathie ou traitements particulièrement pour l'estomac puisque j'ai réparé mon estomac et n'ai plus aucune brûlure d'estomac.

Répondre
avatar
Anonyme
17 mars 2017 à 09:13

Bonjour. Je savais que la prise des ipp étaient dangereuses. Mon époux à u myélome multiple. J'avoue ne pas savoir quoi lui donner à la place de l'inexium ou plutôt son générique. Si vous pouviez éclairez ma lanterne, je vous en serais infiniment reconnaissante. Bien à vous cordialement Marie Aline Roux

Répondre
avatar
Isa
17 mars 2017 à 16:28

Bonjour Marie Aline, votre mari doit se sevrer progressivement en diminuant les doses (quantités en mg) de l'Inexium : Comment se sevrer des IPP?.

Et en parallèle, se complémenter en remèdes naturels qui lui soulageront ses douleurs (remèdes indiqués dans le post ci-dessus).

Répondre
avatar
17 mars 2017 à 20:40

Bonjour Isa et merci pour ce site passionnant et de partager tes expériences et tes recherches , j ai donc arrêter complément les ipp , ca va.... je prends de la mélisse 4 par jour , du réglisse , des capsules huile d origan et de la chlorophylle que je viens de commander. Mais je t avoue ne pas'savoir combien st quand les prendre ... merci à toi

Répondre
avatar
Isa
19 mars 2017 à 22:04

Attention à l'huile d'origan, elle peut causer des brûlures d'estomac. Pour le reste c'est parfait : tu peux cumuler les compléments et prendre jusqu'à la dose journalière indiquée sur la boîte.

Répondre
avatar
Anonyme
20 mars 2017 à 12:40

Bonjour,

Merci pour tous ces conseils, mes problèmes sont constipations et rgo et j'ai fait des examens j'ai une inflammation de l'estomac sans bactérie, bien sur les gastro donnent des ipp, donc j'en prends depuis décembre, ( récidive car j'en avais pris l'année passée aussi), mais suite à de fortes douleurs d estomac, osthéopathie qui n'a pas fonctionné ( plusieurs séances) j'ai décidé de me soigner par moi même , j'ai pris du chardon vegetal , plus de violentes douleurs d estomac, par contre pour la constipation , ce n'est pas top, donc je suis tombée sur votre blog, je vais arrêter le ipp ( ça fait peur les effets secondaires) je prenais 1 cp de 20mg, j'ai déjà arrêté gaviscon car je ne le supportais plus, je vais acheter du " lithothamne" et mettre à l'alimentation pauvre en fodmap, merci pour ces informations.

Répondre
avatar
Isa
21 mars 2017 à 12:36

Très bonnes initiatives :)

Répondre
avatar
21 mars 2017 à 14:00

Isa as tu un truc pour calmer les crampes d estomac ?

Répondre
avatar
Isa
21 mars 2017 à 14:14

Les crampes d'estomac liées aux ballonnements/gaz?

Répondre
avatar
22 mars 2017 à 11:13

G que des crampes pour le moment alors que ça faisait longtemps que je en avais pas eu , g publié sur un de t post

Répondre
avatar
23 mars 2017 à 07:32

Est ce que l'apparition des règles peut être la cause?mes règles ne St pas douloureuse, je perds cependant bcp de sang ,Dsl pour les détails,g du arrêter les carottes et le poisson pour voir et tt les compléments sauf enzymes et sacroboulardi

Répondre
avatar
Isa
23 mars 2017 à 13:37

Oui, les règles peuvent en être l'origine.
Ou bien le S boulardii : stoppes le.

Répondre
avatar
23 mars 2017 à 14:04

Je tiens à préciserque je suis une femme et que je utilise le compte de mon époux lol

Répondre
avatar
Isa
23 mars 2017 à 18:15

Oui j'avais compris, avec la mention des règles ;)

Répondre
avatar
23 mars 2017 à 21:27

OK merci,pourtant le saccroboulardi ça faisait 20 J que j'en prenais.et le chardon marie?

Répondre
avatar
23 mars 2017 à 21:31

Les règles peuvent faire ça?même si on suit un certain régime alimentaire? J vais reprendre de l argile' à ton avis peut on mélanger ds un verre argile blanche et verte? Et J voudrais prendre un complément pour les protéines en connais tu un mis à part la spiruline?

Répondre
avatar
24 mars 2017 à 08:33

Jpense que j'ai tt prendre à zéro si Dieu le veut. G pris lapachô, chardon marie enzymes et sacroboulardi en même temps,pourtant avant que mes règles ne viennent j'avais pas trop mal,g t en train de suivre le traitement de l auteur Leaky gut,peut être trop rapide.et les enzymes je prenais une gélule pour chaque repas aurais dus je commencer par prendre la moitié de la gélule?et la chlorophylle pour les crampes ou tisanes de gingembre?

Répondre
avatar
Isa
24 mars 2017 à 20:54

Il faut toujours introduire chaque complément un à un; car sinon si tu réagis comment savoir lequel est le fautif? De plus, il faut laisser ton corps le temps d'assimiler chaque complément, et ne pas le brusquer : tu n'es pas malade depuis 1 heure, donc tu ne guériras pas plus vite en prenant tous les compléments d'un coup. Au contraire même.
Oui, coupe les gélules et augmente pas à pas les doses.
Cela dépend encore une fois de la raison et cause de tes crampes car cela peut être des raisons diverses.

Répondre
avatar
Isa
24 mars 2017 à 20:56

Sûrement pas mélanger les deux argiles : c'est soit argile blanche, soit argile verte, qui n'agissent pas pareil.
Pour les protéines, il y a les protéines en poudre, mais je te déconseille, car à base de légumineuses et irritantes.

Répondre
avatar
25 mars 2017 à 08:07

Je prend une demi gélule, d enzymes? Pcq g réintroduit mes trois verre d argile avant chaque repas,je sais que je dois attendre au moins deux heures avant une prise de compléments

Répondre
avatar
Anonyme
26 mars 2017 à 16:29

Bonjour,
il y a 8 mois j'ai souffert de violentes crampes d'estomac et brûlures de l'oesophage. Après 2 semaines D'IPP, résultat moyen. J'ai donc passé une fibroscopie qui a révélé une légère inflammation de l'estomac. 2 mois d'IPP à 40mg avec toujours des jours délicats. Depuis le début de l'année j'ai donc terminé ce traitement et je ne suis pas retourné voir mon médecin, je me suis tourné vers les produits naturels. Actuellement, je prends de l'aloe vera en Gel et des infusions de bâton de réglisse. Jusqu' à la semaine dernière, avec une alimentation très contrôlée, je passais des semaines correctes avec certains jours un peu plus délicats. Mais depuis la semaine dernière, sans changer d'alimentation (choux, carottes, pommes, bananes...)j'ai de grosses brûlures d'estomac mais surtout d'oesophage jusqu'en hautqui durent tout la journée. Quelle routine avez-vous mis en place au début pour vous soulager? Vous auriez les mêmes symptômes, quel traitement feriez-vous?
Je dois reconnaître que je m'y perd un peu pour mettre en place un vrai rituel (avant où après les repas...)
Si vous avez des conseils à me donner je suis preneur.
Si mon état ne s'améliore pas, je pense finir par aller voir un naturopathe.
Merci d'avance pour votre réponse.
Cordialement

Répondre
avatar
Isa
26 mars 2017 à 16:31

Oui, débute par 1/2 gélule. Et 1 complément introduit un à un.

Répondre
avatar
Isa
26 mars 2017 à 16:38

Bonjour, j'avais mis en place les éléments suivants :
- diminution progressive des doses des IPP
- diminution progressive des doses des pansements gastriques (Gaviscon et co)
- adoption d'une alimentation avec suppression totale des aliments donnant du reflux ou brûlures d'estomac : L'alimentation anti reflux et brûlures d'estomac.
- cumul de toutes les plantes et compléments naturels soulageant les brûlures d'estomac (tisanes, gélules, poudre): Liste de tous les compléments alimentaires, vitamines et plantes utiles.

Avec cela, j'avais des jours avec plus de douleurs que d'autres mais la lignée était positive et montante. En 6 mois, mon estomac avait enfin retrouvé une acidité normale (j'avais eu pendant plus de 2 ans des IPP), et je n'ai plus aucune douleur à l'estomac dorénavant.

Répondre
avatar
Anonyme
26 mars 2017 à 17:10

Merci pour votre réponse rapide. Je vais essayer les autres produits de votre liste et j'espère avoir les mêmes résultats que vous.
Cordialement

Répondre
avatar
27 mars 2017 à 14:06

C ça que g dû mal à comprendre comment se fait il que cette personne commence à ressouffrir alors que tt allé bien avc une alimentation controlé? Ds ce cas avons ns développé une intolérance

Répondre
avatar
Isa
27 mars 2017 à 19:03

A mon avis, c'est lié à une accumulation : car par exemple elle mange du choux. Tu en manges 1 fois, ça passe, 2 fois ça passe, 3 fois ça cause ballonnements, remontées acides etc.

Répondre
avatar
Anonyme
2 avril 2017 à 06:02

le lithotame en cas de sibo est il conseiller car les algues on tendance a irriter non??

Répondre
avatar
2 avril 2017 à 14:32

dis moi les compléments qui t on aidé pour l histamine stp

Répondre
avatar
Isa
2 avril 2017 à 16:40

Oui, tout à fait, en cas de SIBO, il est préférable d'éviter le lithothamne.

Répondre
avatar
Isa
2 avril 2017 à 16:43

J'ai listé les meilleurs compléments pour aider en cas d'intolérance à l'histamine dans l'ebook : L'intolérance à l'histamine : guide complet.

Répondre
avatar
Anonyme
4 avril 2017 à 21:36

Bonjour, juste par rapport à mon message précédent, j'ai donc attaqué un traitement à base de lithothamne, mélisse, charbon végétal et zinc L-carnosine.
Pour savoir, est-ce que vous preniez tout en même temps? Est-ce que vous preniez la dose journalière en une fois? En cas de crise d'acidité, lorsque vous preniez un de ces remèdes, l'un d'entre eux vous soulageait-il rapidement? Et enfin, au bout de combien de temps avez-vous eu la sensation d'une amélioration?

Pour ma part, mes symptômes sont des douleurs dans la cage thoracique, des petits coup de couteau dans l'estomac lors de mouvement (notemment en me penchant en avant), le haut de l'oesophage (vers la gorge) qui brûle et donc la langue aussi avec un goût d'acidité et de métaux.
J'en suis à 1 semaine de traitement et aucune amélioration et aucun de ces produits ne me soulagent pour l'instant.

Merci d'avance pour vos réponses.

Cordialement

Répondre
avatar
Isa
5 avril 2017 à 16:16

Bonjour, j'avais essayé tous les compléments et les prenais quasi tous (en alternant) afin de me soulager au mieux et tout au long de la journée et de la nuit. Donc au départ, vu mes douleurs, plus j'en avais, mieux j'étais!
Lithothamne, mélisse me soulageaient plus et de suite que le charbon ou zinc L-carnosine (qui sont plus sur du "moyen terme" en action).
Couplé à un changement d'alimentation (plus aucun produit laitier, etc), j'ai senti au fil des semaines que je pouvais diminuer peu à peu mes doses d'IPP.
Mais les premiers temps étaient très durs.
Tu ne ressentiras pas de mieux avant au moins 3 semaines.
Et il a fallu au total 6 mois pour que je retrouve une acidité normale de mon estomac (j'avais eu pendant 2 années des IPP).

Répondre
avatar
25 avril 2017 à 08:51

Isa, super post ! Plus je découvre tes posts et ton site, plus je suis en admiration de ta ténacité, ta détermination, et de cette incroyable envie de partager et d'aider les autres qui souffrent de troubles similaitaires au tiens. Vraiment chapeau ! Alors voici mes questions:
1) Comment savoir si l'on est intolérant à l'histamine ? Y a t il un test fiable (car il y a beaucoup d'attrape-nigauds sur le marché !). Dans un autre fil de discussion une dame parlait de prise de sang DAO, pourrais-tu me dire si je peux faire ce test de mon côté en Belgique ?
2) concerned la réglisse, j'ai plutôt une petite tension depuis des années donc prendre de la réglisse pourrait peut-être, en plus de m'aider au niveau de l'estomac (hernie hiatale de 3,5 cm, béance majeure du cardia, oesophagite et stase gastrique très sévère, 8 heure sont nécessaires pour vidanger l'estomac ) pour également faire que j'ai une tension un peu plus haute. Tu recommandes le produit Nature's Plus pour ceux qui ont une tension haute, mais ceux qui ont une petite tension comme moi peuvent ils le prendre également ou recommandes-tu un autre produit (réglisse AVEC glycirrhizine) ?

grand merci d'avance pour ta réponse.

Répondre
avatar
25 avril 2017 à 08:56

Isa, je n'ai pas trouvé sur le blog l'adresse email où je peux te contacter . J'a lu dans un autre fil de discussion que tu faisais des consultations individuelles et j'aimerais savoir comment faire pour obtenir un rv. Désolée mais je suis malvoyante et souvent il y a des choses qu m'échappent à l'ordinateur. Pourrais-tu me préciser comment faire pour te contacter ? Merci d'avance.

Répondre
avatar
Anonyme
26 avril 2017 à 10:17

Bonjour Isa,
une petite question concernant les plantes riches en mucilages : effectivement la racine de guimauve est celle qui en contient le plus ; en revanche, en faisant mes propres recherches, j'ai noté que la réglisse et la mélisse en contiennent aussi ; du coup ces deux plantes peuvent-elles aussi poser problème en cas de SIBO ?
Bonne journée à toi
Laura

Répondre
avatar
Anonyme
1 mai 2017 à 23:54

Bonjour. Super article Bravo! Mon fils s est fait opérer de la vésicule biliaire il y a 1 an (Il a 28 ans) et depuis il souffre d'un reflux biliaire. Je sais que c'est quelque peu différent des remontées gastriques mais ca se soigne pareil apparemment. Je lui ai fait tester des gélules de melisse avec des gélules de guimauve sans succès... que me conseilleriez vous? Un grand merci d'avance pour la réponse.

Répondre
avatar
Isa
2 mai 2017 à 15:58

Merci Bravo pour tes mots, cela me touche et en effet tu as bien résumé mon parcours et le pourquoi je tiens ce blog : aider à mon tour les gens qui souffrent et leur montrer que même lorsqu'on a atteint un point de non retour on peut s'en sortir!
Je réponds à tes questions :
1/ J'ai pour ma part fait le test de l'intolérance à l'histamine dans le laboratoire médical Zamaria (prise de sang) à Paris.
2/ Oui, la réglisse augmente la tension. Même en cas de petite tension, je te recommande de prendre la version déglycyrrhizinée de Nature's Plus. Car la glycyrrhizine n'est pas bonne sur le long terme pour n'importe qui (et encore plus si haute tension).

Répondre
avatar
Isa
2 mai 2017 à 15:59

Tu peux me contacter sur l'adresse email du blog (guerirsoncolonirrite ARROBASE gmail.com).

Répondre
avatar
Isa
2 mai 2017 à 16:01

Bonjour Laura, non : la réglisse pose problème qu'en cas d'intolérance à l'histamine. Et la mélisse, aucun problème.

Répondre
avatar
Isa
2 mai 2017 à 16:04

Bonjour, a-t-il essayé la poudre d'orme rouge ou la réglisse?

Répondre
avatar
3 mai 2017 à 10:27

Isa,

- la chlorophylle peut-elle être utilisée en même temps que la bétaine HCL ? ces compléments ne sont-ils pas "antagonistes" ?

- ces deux compléments peuvent-ils être pris en cas de Sibo ET en cas de candidose ?

merciiiiiiii -)

Répondre
avatar
Isa
3 mai 2017 à 14:55

Je te conseillerai de les tester séparément.
Oui, aucun souci de ces compléments en cas de SIBO et candidose. Au contraire.

Répondre
avatar
22 mai 2017 à 10:06

bonjour à l'heureuse future Maman -)

Dis Isa, je suis en attente d'un test SIBO mais j'ai des brûlures d'estomac (hypochloridrie sévère, hernie hiatale, béance du cardia et oesophagite) et une oesophagite alors j'aimerais prendre les deux produits suivants:

- lithothamne
- chlorophylle

Tu as indiqué qu'il n'y avait pas de contre-indication, donc même en cas de SIBO je peux quand même les prendre ? (je pensais que les algues sont à proscrire en cas de SIBO).

Merci d'avance pour ta réponse

Répondre
avatar
Isa
29 mai 2017 à 17:12

En cas de SIBO, la chlorophylle aucun problème, au contraire elle te fera beaucoup de bien sur tes douleurs à l'estomac. Ce n'est pas une algue.
Par contre le lithothamne, c'est quitte ou double : peut te soulager comme peut ne pas être tolérer (en fonction de si SIBO ou pas).

Répondre
avatar
31 mai 2017 à 11:58

C est dur , un coup on ns soigne pr des brûlures d estomac avec des ipp et on irrite ses intestins. Cela fait un moment que je n avais plus ses brûlures depuis plus de 5 mois et là rebelote du coup je suis tes conseils mais ca ne fait pas bcp d effet. Je suis perdue mais qu est-ce qui se passe , j ai jms eu de problèmes digestifs et depuis que j ai accouché ( il y a 3 ans) je ne m en sors plus ça commence par des brûlures d estomac après se sont les intestins et quand c pas tout ca c est maux de tête ou vaginite .

Répondre
avatar
Isa
7 juin 2017 à 21:56

Ton accouchement a dû déséquilibrer ta flore intestinale. Non, surtout pas d'IPP qui ne feront qu'aggraver le terrain.

Répondre
avatar
Anonyme
27 juin 2017 à 09:14

Bonjour sous inexium 20 depuis pffff au moins 15 ans en faisant mes recherches et en voyant les effets que peut avoir ce médicament j'ai décidé d'arrêter. J'ai vu le principe à jeûne de prendre une cuillère de vinaigre de cidre dans un verre d'eau et j'ai arrêté en même depuis 5 jours l'inéxium. Je fais également attention à mon alimentation plus de café, prise de probiotique et réduction de mes quantités de nourritures aux repas, je suis un gros mangeur. Et je dois dire que pour l'instant je suis assez surpris du résultat , pas de douleur importante, quelque fois ça pique un peu mais c'est supportable. Je ne sais pas si ma méthode est la bonne et si dans le temps cela va continuer de fonctionner mais je voulais apporter mon témoignage, merci à vous pour ce site que je vais continuer à parcourir, les articles sont très intéressants, je pense que je vais me commander de la réglisse.

Répondre
avatar
Isa
27 juin 2017 à 17:18

Parfait ces changements, continue ainsi :)

Répondre
avatar
Anonyme
29 juin 2017 à 15:11

Bonjour,

Suite à un toux persistante depuis 2014, je prends inexium 40 1 cp / jour depuis avril 2016, je n'ai pas eu d'effets secondaires, je précise que je n'avais pas de brûlures juste la toux.

Fin mars ( un vendredi) j'ai décider d'arrêté, car j'ai découvert tous les effets secondaires que cela pouvait engendrer à long terme je n'ai pas eu d'effet rebond jusqu'au jeudi suivant où j'ai eu une cystite avec prise de monuril et là ce fut l'horreur, d'abord en étât nauséeux pendant 2 jours les 2 jours suivant pas de nausées, je me suis dit j'ai du manger quelque-chose qui n'est pas passé.
Mais le dimanche suivant des douleurs dans la poitrine m'ont conduit aux urgences, verdict " c'est le reflux" donc inexium et spasfon en perf, examen sanguin ras tout est normal.
lundi et mardi je me remets et reprends le travail le mercredi et le jeudi re-douleurs et impression de ne pas arriver à respirer profondement, je ne pouvais plus rien avaler; re-urgence, ils pensent à des calculs à la vésicule, donc échographie abdominale, scaner vesicule tout ras et en plus la cystite qui récidive donc analyse d'urine et pour eux les douleurs dues à l'infection urinaire par Ecoli, mais le soir même douleurs encore plus forte et re-urgence à l'hopital cette fois, radio thorax et anti-douleurs pendant la nuit, le lendemain la radio étant complètement normale, et à la vue des examens de la veille à la clinique on me dit que je n'ai rien mais voyant que je me plaignais que j'avais mal sans spasfon on me fait une fibroscopie sans être endormie ( une horreur au passage plus jamais ça!!) et le gastro me dit que je n'ai ni ulcère ni hernie haitale juste une légère gastrite, je lui pose la question sur le cardia et il me répond qu'il est légèrement " faiblard" et que je n'ai rien qui justifie les douleurs que je décris; conclusions cela doit être nerveux! bon d'accord je veux bien je suis proche de la retraite et j'ai vraiment hâte d'y être donc oui peut-être que je somatise la-dessus.
Je reprends le travail ( je suis dans la finance) cain-cain pour une semaine et je me fais arrêter jusqu'à fin avril ( c'es à dire 3 semaines) pour me remettre un peu de tout ça et mon médecin me change l'inexium 40 pour du pariet 20 pour voir, je me remets, les douleurs s'estompent et je re-mange à peu près normalement.
Continuant à maigrir quand même mon medecin me fait faire une prise de sang avec diverses recherches qui pourraient justifier résultat tout est dans la norme, il ne m'a d'ailleurs pas appeler, si il avait jugé que quelque-chose n'allait pas il l'aurait fait.
Je décide de prendre rdv chez un gastro pour le 22 juin dernier, je lui explique tout ça ayant amené les divers examens que n'ai eu précédemment ( prise de sang, radio écho..), il me tâte le ventre et examine le cd de l'échographie du 30/03 et me dit que le colon est encombré de matière et que la gastrite que j'ai eu était due à un reflux de liquide duodénal dans l'estomac car justement le colon était encombré ( il faut dire qu'au jour de cette échographie j'étais très constipée).
OK il me donne un traitement avec movicol et trimebutine, en me disant que cela devrait aller mieux mi-juillet et que si il n'y avait pas de problèmes avant qu'il me revoyait en septembre et EGALEMENT D'ARRETER L'IPP, car dans mon cas cela ne servait à rien.

Répondre
avatar
Anonyme
29 juin 2017 à 15:11

Suite de mon post car trop long pour une seule publication

J'ai donc pris le dernier pariet jeudi dernier et ma foi ça allait plutôt bien jusqu'à hier soir où j'ai commençé à ressentir une petite gène à l'estomac, mauvaise nuit et ce matin j'ai été obligée de reprendre un pariet.
J'en conclu donc que j'ai été un peu trop optimiste d'arrêter d'un seul coup et qu'il faut que je revoie mon protocole.
Je me dis aussi que si j'ai mis 6 jours avant de ressentir l'effet rebond, il y a peut-être une chance que je puisse prendre l'ipp 1 jour sur 2 puis diminuer progréssivement.
J'avais commencé à prendre un mélange de plante en tisane sur le conseil de ma voisine qui fait des études d'herboriste: acore-mauve-achillée millefeuille-matricire-réglisse-menthe verte-souci, je me dis que c'est peut-être ça qui m'a fait tenir 6 jours.

Je vais donc continuer cette tisane + propargile qui contient: lithothamne, argile, pollen et propolis.

Je souhaitais juste savoir si vous voyez quelque-chose que je doive prendre en plus où si cela est suffisant?
Ensuite quel a été votre protocole d'arrêt progressif des ipp ( option 1 ou 2) avec la prise simultanée des remèdes naturel.
D'avance je vous remercie du temps que vous consacrerez à mon "long" discours et de votre réponse.

Répondre
avatar
Isa
1 juillet 2017 à 12:22

Bonjour, ton témoignage m'a ému car tu es bien une preuve supplémentaire des ravages et conséquences négatives de la prise d'IPP : au départ tu n'avais qu'une toux, traitée avec des IPP et une fois que tu veux arrêter alors les IPP là tu te retrouves avec des douleurs à l'estomac et du reflux acide comme tu n'en avais jamais eu avant ! C'est malheureusement une conséquence des IPP : on en ressort avec une acidité encore pire et un effet rebond énorme.

En effet, une fois qu'on a pris des IPP, il faut se sevrer en douceur, pas à pas et pas d'un coup car sinon on a des douleurs extrêmes (comme tu as eu). Car pendant plusieurs mois voir années, ton estomac a été bloqué dans sa sécrétion de tout acide (acide qui lui est pourtant vital) et donc il faut lui laisser le temps de se réhabituer à la normale qu'il n'avait plus (car bloqué par le médicament).

Les plantes prescrites par ta voisine font parties des plantes soulageant en effet pour ton problème.
Propargile : les ingrédients sont bien sauf que l'argile absorbe les autres ingrédients pris en même temps, d'où pourquoi il faut toujours prendre l'argile séparé d'au moins 2 heures d'autres composants.
Donc quand tu prends le propargile, seul l'argile marche, les autres (lithothamne, pollen et propolis) sont "mangés" par l'argile. Je te conseillerai donc d'acheter chacun de ces composants séparément et de prendre l'argile à part, éloigné de 2 heures des autres. Pour que chacun puisse rééllement agir.

Répondre
avatar
Anonyme
3 juillet 2017 à 08:59

Bonjour et merci Isa pour votre réponse, en fait je n'ai pas ressenti de brûlure à l'arrêt mais des douleurs, ceci dit ce n'est pas mieux.

Pourriez-vous me dire quel protocole avez-vous utilisé pour le sevrage, par exemple; ipp 1 jour sur 2 + compléments naturels, ou autre méthode.

Merci d'avance.

Répondre
avatar
Isa
3 juillet 2017 à 12:39

Au départ, je n'arrivais pas à me passer de l'IPP même 1 jour, donc j'avais coupé la dose 1 prise sur 2 mais je prenais l'IPP tous les jours. Puis ensuite j'ai pris 1 jour sur 2 puis ensuite 1 jour sur 3, mais chaque évolution et diminution était lissée sur plusieurs semaines.

Répondre
avatar
Anonyme
3 juillet 2017 à 14:39

Merci pour votre réponse, j'ai de la chance alors!!! puisque j'ai commencé à ressentir le manque au bout de 6 jours.

Pour l'instant vu que j'avais stoppé net, je vais attendre 2 ou 3 semaines que toute douleur aie disparue puis je pense faire un jour sur 2 dans un premier temps et voir ce que cela donne et ainsi de suite, jusqu'à l'arrêt, déjà en diminuant je pense que le risque d'effets secondaires diminue aussi.

J'ai vu mon pneumologue (pour mon asthme) qui m'a dit que de ce côté là tout allait bien, et que le reflux venait du colon encombré, et là par contre je n'ai aucun symptomes, et que les 2 étaient d'ordre psychologique, je veux bien le croire au vu de tous les examens que j'ai fait depuis le début de l'année et qui ce sont tous révélés normaux.

J'ai hâte depuis 6 ans d'être à la retraite pour partir en Espagne et je pense que je somatise trop la-dessus (cela approche je n'ai plus que 3 mois à travailler!)

Je vais donc faire un travail là-dessus car ce serait dommage de toucher au but et de ne pas pouvoir en profiter à cause de maux que je me suis créé.

Encore merci.

Répondre
avatar
Isa
11 juillet 2017 à 18:33

Oui, je pense que la diminution progressive est préférable.
N'hésite pas si tu as besoin de conseils.

Répondre
avatar
8 août 2017 à 16:21

Bonjour Isa,

Arrêt de l'inexium 20 pris depuis 3 ans après une réduction de l'estomac (sleeve), depuis 9 jours et je ne peux plus rien avaler, même pas de l'eau. J'ai perdu presque 3kg et ça commence à m'inquiéter. Je n'ai absolument plus faim du tout et ça me brûle jusque dans la gorge. Le peu que je mange reste bloqué et me fait mal.
J'ai pris rdv chez mon gastro-entérologue début septembre et je redoute qu'il ne me remette sous inexium.
J'ai bien pris connaissance des plantes que vous préconisez mais je je souhaite tout de même savoir ce que vous en pensez.
Merci Isa pour votre avis.

Répondre
avatar
Isa
10 août 2017 à 14:10

Bonjour Basile, tu ne dois pas stopper l'inexium d'un coup surtout puisque tu en as pris pendant 3 ans. Tu dois faire un sevrage progressif car ces médicaments sont malheureusement des poisons qui une fois que l'on commence sont durs à arrêter (effet rebond d'acidité à l'arrêt). Donc fais pas à pas avec Inexium 20mg 1 fois tous les 2 jours pendant 1 semaine, puis 1 fois tous les 3 jours, etc. De plus complémente toi en remèdes naturels que j'ai listé, essentiel aussi pour soulager les douleurs et pouvoir stopper les IPP.

Répondre
avatar
Anonyme
18 août 2017 à 18:25

Bonjour et merci pour toutes ces précieuses informations.
Je souffre de l'estomac depuis de nombreuses années mais depuis quelques temps je ressens des brûlures dans la bouche et le palais. J'ai eu, il y a quelques années, un cancer du sein hormono-dépendant, aussi j'aimerais savoir si parmi les conseils que vous donnez certains sont contre-indiqués ?

Répondre
avatar