Soigner les brûlures d'estomac avec l'homéopathie

Afin de me soulager des brûlures d'estomac (et essayer de stopper les IPP), j'étais allée consulter plusieurs homéopathes afin de connaître les traitements homéopathiques adaptés.



homéopathie pour soulager brûlures d'estomac



Ce sont ces traitements homéopathiques que je vais vous présenter aujourd'hui, et à chaque fois je vous indiquerai ceux qui m'ont bien soulagé de mes brûlures d'estomac, et ceux qui au contraire n'ont pas vraiment marché :



Les meilleurs remèdes homéopathiques pour soulager les brûlures d'estomac



Robinia pseudo-acacia


homéopathie brûlures d'estomac
Robinia pseudo-acacia 5CH


Robinia pseudo-acacia est un remède homéopathique indiqué pour le traitement des troubles digestifs suivants :

  • Acidité gastrique
  • Lorsque les remontées acides sont surtout nocturnes
  • Dyspepsie et brûlures digestives
  • Reflux gastro-oesophasien
  • Ulcère gastroduodénal

Ce traitement fut donc le principal traitement homéopathique qui me fut indiqué et prescrit, car il soigne tout ce dont je souffrais à l'époque.


Il m'a été prescrit :
  • à la dose de 5 CH 
  • 3 fois par jour : matin, midi, soir
  • 3 granules à chaque prise.


    Et je rappelle le point suivant très important :


    Tout traitement homéopathique doit se prendre en dehors des repas, sinon il n'agit pas.


    Donc les granules sont à prendre 30 minutes avant un repas ou bien 2 heures après un repas.





    Iris versicolor


    homéopathie brûlures d'estomac
    Iris versicolor 9CH



    Il m'a été prescrit :
    • à la dose de 9 CH 
    • 3 fois par jour : matin, midi, soir
    • 3 granules à chaque prise.


    Iris versicolor a lui aussi les mêmes intentions que Robinia pseudo-acacia, à savoir soulager les troubles digestifs suivants :

    • Acidité gastrique
    • Lorsque les remontées acides sont surtout nocturnes
    • Dyspepsie et brûlures digestives
    • Reflux gastro-oesophasien




    Robinia pseudo-acacia ou Iris versicolor?


    Les différences entre Iris versicolor et Robinia pseudo-acacia sont les suivantes :

    • Robinia pseudo-acacia est plus adapté si vos remontées acides sont surtout durant la nuit 
    • Iris versicolor est plus adapté si vos douleurs à l'estomac sont agravées par le mouvement, lorsque vous bougez.







      Mes consultations chez les homéopathes




      Les traitements que je vous indique m'ont été prescrit par des homéopathes.


      Mais par contre toutes ces informations que je vous donne ne m'ont été fournies par personne, c'est moi-même qui au fil de mes recherches aient pu comprendre quels étaient les traitements homéopathiques les meilleurs et surtout aussi pourquoi on me prescrivait plus celui-ci que celui-là.

      Car malheureusement, mon portefeuille a pris un sacré coup avec toutes ces consultations chez les homéopathes. Et malheureusement aussi, c'est un peu la roulette russe : aucun homéopathe ne vous prescrira le même traitement, et souvent j'en ressortais avec un traitement qui ne me soulageait pas, ou qu'à moitié !

      Par exemple, dans mon cas, les reflux et remontées acides ont toujours été plus intenses la nuit.

      Donc dans mon cas clairement, je sais aujourd'hui que Robinia pseudo-acacia est plus adapté pour moi que Iris versicolor

      Or, certains homéopathes me prescrivaient Robinia pseudo-acacia, mais d'autres m'ont prescrit à la place Iris versicolor. Le 1er (Robinia pseudo-acacia) me soulageait bien, tandis que le 2ème (Iris versicolor) ne me soulageait à peine...

      C'est donc là que j'ai compris que je devais me renseigner par moi-même, et potasser les bienfaits de chaque traitement par moi-même, pour trouver MON traitement qui marche à 100%.

      C'est du fruit de mes recherches que je vous fais part aujourd'hui.

      En espérant vous aider et vous donner toutes les clés pour que vous trouviez VOTRE traitement le plus adapté à votre cas.




      En homéopathie, il suffit d'un seul traitement pour que cela marche.


      Il ne sert à rien de se bourrer de plusieurs traitements homéopathiques, pour moi un seul suffit.

      A condition qu'il soit bien ciblé évidemment.



      Donc si je ne devais citer qu'1 traitement homéopathique, je dirai :

      • Robinia pseudo-acacia, dans le cas où vos remontées acides sont accentuées la nuit (mon cas personnel)
      • Iris versicolor, dans le cas où vos remontées acides sont accentuées par le mouvement, lorsque vous bougez.







      Les traitements homéopathiques qui ont peu fonctionné pour moi


      Je vais vous lister ici les autres traitements homéopathiques que l'on a pu me prescrire pour me soulager des brûlures d'estomac, mais qui n'ont absolument pas fonctionné sur moi :


      Nux vomica 


      homéopathie brûlures d'estomac
      Nux vomica 9CH



      Ce traitement m'a été prescrit :
      • à la dose de 9 CH 
      • 3 fois par jour : matin, midi, soir
      • 3 granules à chaque prise.


      Kalium carbonicum 


      homéopathie brûlures d'estomac
      Kalium carbonicum 5CH



      Ce traitement m'a été prescrit :
      • à la dose de 5 CH 
      • 3 fois par jour : matin, midi, soir
      • 3 granules à chaque prise.





      Enfin, je terminerai ce post en vous disant que : 

      Si jamais vous avez envie de vous tourner vers l'homéopathie pour soulager vos brûlures d'estomac, et si jamais vous êtes intolérant au lactose, toute homéopathie a du lactose comme excipient à l'état de trace, mais du lactose quand même. 
      Donc soyez prudent avec l'homéopathie, en fonction de votre propre tolérance au lactose.

      Et pour ceux qui sont totalement intolérant au lactose, dans ce cas il faut se tourner vers les plantes et non pas l'homéopathie pour se soulager des brûlures d'estomac.

      Mon prochain post sera donc de vous présenter ces traitements à base de plantes qui marchent très bien pour soulager ses brûlures à l'estomac.



      PARTAGEZ CET ARTICLE

      Auteur:

      Malade depuis 4 années de colopathie fonctionnelle, SIBO, candidose, brûlures d'estomac, reflux, je m'en suis moi-même sortie. Je vous fais partager sur ce blog tous les moyens qui m'ont permis de m'en sortir.

      N'oubliez pas de vous abonner à ce blog : Abonnement au blog Guérir ses Intestins, ainsi que sur mes réseaux sociaux : Ma page Facebook / Ma page Twitter / Ma page Google+ / Ma page Pinterest / Ma page Instagram

      Post Précédent
      Post Suivant
      11 janvier 2016 à 15:41

      Merci! On peut aussi se tourner vers des homéopathes anthroposophes qui travaillent avec des préparations en poudre ou liquides, dans le cas d'intolérances au lactose

      Répondre
      avatar
      Isa
      11 janvier 2016 à 15:45

      J'avais pris contact pour cela, mais dans ce cas les préparations contenaient de l'alcool... Impossible sans lactose ou bien alcool m'a t'on alors dit. Si tu trouves sans alcool ou lactose, je veux bien l'info dans ce cas !

      Répondre
      avatar
      12 janvier 2016 à 01:41

      Merci Isa pour tes infos sur lomeo si tu en as dautres sur différents maux gastriques ou autres n'hésite pas a ns les partager...je suis un traitement par homéopathie pour soulagér ballonements constipations, la nervosité et le sommeil. Et meme pour les poussees d'herpès actuellemt donc imagine a quel l'homéopathie est un sujet qui m'intéresse bcp car des plus naturel!! Merci à toi. A bientot.

      Répondre
      avatar
      Isa
      12 janvier 2016 à 21:48

      Oui, je prépare un autre post sur les traitements homéopathiques, et cette fois ci pour soulager le colon irritable, les colites, les douleurs aux intestins. Donc pour les ballonnements, gaz, aussi.
      Contente que mes posts t'aident :)

      Répondre
      avatar
      29 février 2016 à 07:12

      Salut Isa, avais tu supprimé totalement ton IPP avant de prendre l'homéo. ?
      Je suis à Inexium 20 le matin.
      Et mes brûlures ne sont pas nocturnes mais plutôt l'après-midi et en faisant de l'activité.
      J'ai tenté Inexium 10 et cela ne suffit pas ...
      Comment procéder ? Merci.

      Répondre
      avatar
      Isa
      29 février 2016 à 21:57

      Non, pas du tout, j'y étais pas à pas, et donc diminution de la dose des IPP et en parallèle je prenais l'homéopathie et autres remèdes naturels pour me soulager.
      Essaie de faire :
      jour 1 = inexium 10 matin + inexium 10 soir
      jour 2 = inexium 10 à 14h
      jour 3 = reprise jour 1
      jour 4 = reprise jour 2
      etc
      C'est par étape qu'il faut faire, et "tromper" le corps pour qu'il ne se rebelle pas et ne ressente pas la diminution.

      Répondre
      avatar
      2 mars 2016 à 06:58

      Ok je vais essayer mais quel traitement me conseilles tu à côté ? Homéo + ??? tu en donnes beaucoup donc je ne sais quoi choisir ...

      Répondre
      avatar
      Isa
      2 mars 2016 à 22:00

      L'homéopathie et les remèdes naturels que j'avais indiqué ici par exemple : http://vivreavecuncolonmalade.blogspot.fr/2016/01/plantes-remedes-naturels-pour-soulager.html

      Lorsqu'on se sèvre des IPP, le sevrage est dur, donc plus on prend de choses naturelles à côté pour se soulager, mieux on est ! N'hésite donc pas à les cumuler.

      Répondre
      avatar