Le colostrum : le lait maternel pour guérir de la maladie

Aujourd'hui, je voudrais vous parler d'un produit plutôt peu connu en France, mais qui par contre :
  • mériterait d'être connu en France, et
  • est très répandu et utilisé aux Etats-Unis pour guérir de nombreuses maladies.

Il s'agit du colostrum.


colostrum








Moi-même, depuis 2 mois et demi, je prends chaque jour du colostrum, et je sais qu'il a contribué à mon mieux être d'aujourd'hui.

Il mérite donc que je lui fasse un post en entier, pour vous dire exactement ce qu'est le colostrum et en quoi il peut vous aider :




Qu'est-ce que le colostrum?


Eh bien, le colostrum est en fait le 1er lait que produit une femme après avoir accouché.
Le colostrum est le lait avec lequel elle va allaiter son bébé pendant des mois après avoir accouché.

Ce qui est fou, c'est que ma mère ne m'ayant pas allaité (j'ai de suite été nourrie au biberon), allaiter son enfant n'est pas une chose qui me tenait à coeur plus que ça auparavant.

J'étais plus dans l'état d'esprit de : allaiter son enfant fait plus de mal (au sein pour la femme qui allaite) et finalement le bébé, qu'on l'allaite ou pas, ça ne changerait pas grand chose pour lui.

Mais maintenant que je sais ce que renferme le colostrum, le lait d'allaitement naturel, et surtout maintenant que je l'ai essayé sur moi et que je vois tous les bienfaits qu'il m'apporte, j'ai revu ma copie, et dorénavant je sais combien allaiter son enfant est un cadeau fait pour son bébé.






Qu'est-ce que renferme le colostrum ?



Énumérer tout ce que renferme le colostrum risquerait de me prendre des heures et des heures tellement il est riche en une foule de choses, mais je vais vous en citer quand même les principaux, histoire de vous donner une idée :



Les composants les plus importants du colostrum peuvent être décomposés en trois grandes catégories:
  1. les facteurs liés au système immunitaire, 
  2. les facteurs de croissance, et 
  3. les composants nutritionnels.




Facteurs immunitaires que contient le colostrum


  • Les  polypeptides, riches en proline (PRP)
Les polypeptides qui sont riches en proline (PRP) sont responsables de la modulation du système immunitaire complexe et sont l'un des ingrédients le plus important dans le colostrum.



  • Les immunoglobulines (IgG, IgA, IgE, IgM, IgD)
Les immunoglobulines contenus dans le colostrum sont composés d'environ 70 à 80% d'IgG, 10 à 15%  d'IgA, 10 à 15% IgM, IgD et IgE.


=> Les immunoglobulines sont des molécules contenant des protéines qui sont produites en réponse à l'invasion de pathogènes (bactéries, virus et parasites).
Les immunoglobulines sont essentiellement des anticorps qui se lient et activent différentes cellules de stimulation immunitaire pour combattre l'infection.

Elles permettent donc de soutenir le système immunitaire.




  • La lactoferrine
La lactoferrine est une protéine fixant le fer qui permet de priver les bactéries du fer dont ils ont besoin pour se reproduire. La lactoferrine module aussi la libération de cytokines et ses récepteurs ont été trouvés sur la plupart des cellules immunitaires, y compris les lymphocytes, les monocytes, les macrophages et les plaquettes.



  • La transferrine


  • Les cytokines
Les cytokines sont des petites protéines qui sont sécrétées par des cellules spécifiques du système immunitaire. Ils sont une catégorie de molécules qui sont largement utilisés dans la communication cellulaire de signalisation.



  • Les lysozymes
Les lysozymes peuvent aider à soutenir le système immunitaire.



  • Des enzymes
Telles que : lactoperidase, thiocyanate, de la peroxydase, et la xanthine oxydase.



  • Lactalbumine (α - lactalbumine et β - lactoglobuline)
Ce sont les principales protéines du lactosérum contenu dans le colostrum.



  • Les glycoprotéines
Les glycoprotéines sont un facteur pour le digestif qui a été montré pour aider les facteurs immunitaires.


  • et tant d'autres... !





Facteurs de croissance que contient le colostrum


Le colostrum contient de nombreux facteurs de croissance.

Pour ceux qui ne savent pas ce que sont des facteurs de croissance: en fait les facteurs de croissance, sont des peptides qui fonctionnent comme des molécules de signalisation intercellulaire pour activer ou désactiver la production de protéines spécifiques dans les cellules cibles.

Leur présence dans le colostrum est principalement pour compléter la croissance et le développement de l'intestin du nouveau-né, mais pour les enfants plus âgés et les adultes, ils aident à soutenir une paroi intestinale saine.


Voici les facteurs de croissance que contient le colostrum :
  • Facteur de croissance analogue à l'insuline (IGF-1, IGF-2)
  • Facteur de croissance transformant (TGF-α, TGF-β)
  • Facteur de croissance épithélial
  • Facteur de croissance épidermique
  • et tant d'autres... !





Les composantes nutritionnelles contenus dans le colostrum


Le colostrum est une combinaison complète de vitamines, minéraux et acides aminés qui se produisent naturellement.

  • Des vitamines : les vitamines A, B1, B2, B6, B12, E ainsi que des traces de toutes les autres vitamines.
  • Des minéraux : tels que le calcium, le sodium, le magnésium et le zinc, sont également présents dans le colostrum. 
  • Des acides aminés : le colostrum est une source riche de deux acides aminés essentiels et non essentiels.
  • Des acides gras essentiels : y compris les phospholipides, qui permettent la protection des protéines du colostrum et l'absorption facile dans l'intestin en formant des liposomes autour d'eux.







En quoi le colostrum peut nous aider?



"Le colostrum soutient ceux qui ont des maladies auto-immunes de plusieurs façons. D'abord par la guérison de la muqueuse intestinale, deuxième en réduisant l'inflammation, et la troisième, en ralentissant une réponse du système immunitaire hyperactif. Les personnes atteintes de maladies auto-immunes sont parmi les premiers à remarquer les avantages du colostrum.

Le colostrum contient de nombreuses substances qui jouent un rôle critique dans la guérison du syndrome de l'intestin qui fuient. Ses nombreux facteurs bénéfiques concentrent leurs efforts dans cette zone du corps où une écrasante majorité des maladies et infections gagne l'entrée. Une des premières choses sur lequel le colostrum agit consiste à réparer les tissus endommagés et sceller la couche de mucus de l'intestin, ce qui rend imperméable aux virus, bactéries, champignons, toxines et les parasites. Certains des facteurs de croissance contenus dans le colostrum ont un effet anti-inflammatoire qui est un facteur important dans la guérison du syndrome de l'intestin qui fuit.

Sans un leaky gut beaucoup d'autres conditions peuvent simultanément et positivement affectés. Cela réduit grandement la charge toxique sur le corps et augmente l'absorption des nutriments. Comme cette muqueuse intestinale est guérie, les allergies alimentaires sont réduites et souvent disparaissent entièrement. La réponse immunitaire est renforcé et la première ligne de défense dans l'intestin est renvoyé à une fonction plus normal. L'amélioration de l'absorption des nutriments prend en charge d'autres tissus et organes vitaux. Voilà pourquoi la fonction des organes s'améliore et les niveaux de l'énergie augmentent.

Parce que le bon fonctionnement du tractus gastro-intestinal est donc d'une importance vitale pour de nombreux processus dans le corps, la guérison du syndrome de l'intestin qui fuit est monumentale. Le colostrum est hautement reconnu pour ses effets dans ce domaine ".


Ces mots ci-dessus ne sont pas de moi, mais tirés d'une étude qui a été réalisée sur le colostrum.






En quoi le colostrum m'aide concrètement depuis 2 mois et demi ?


Je ne me rendais pas compte de l'aide que m'apportait le colostrum jusqu'à ce que il y a 1 semaine j'ai dû arrêter de le prendre pendant 3 jours.

(juste pour information : j'ai arrêté de prendre le colostrum car au vu de mon projet bébé, la gynécologue à l'hôpital m'a dit que lorsque je serai enceinte, je devrais stopper le colostrum, car prendre du colostrum alors que l'on est enceinte empêche que moi-même en tant que mère je sécrète mon propre colostrum pour allaiter mon futur bébé.
J'avais donc arrêté le colostrum en prévision, et pensant que cela n'aurait quasi aucun effet pour moi. Je pensais que cet arrêt n'aurait quasi, voir aucun impact, mais finalement je me trompais.
Je vais donc demander à nouveau à la gynécologue s'il n'y a pas moyen que je le continue quand même... Si non, je serai contrainte malheureusement de le stopper.

Sachez donc que pour les femmes qui sont enceintes, le colostrum n'est peut-être pas adapté.





Voici les points positifs que m'apportent le colostrum au quotidien :

  • En le prenant, je ne ressens pas cette énorme fatigue que j'ai lorsque je n'en prends pas.
  • Il aide mon transit intestinal.
  • Je suis moins sujette à des envies de sucre lorsque j'en prends.
  • Je ne suis pas carencée.

Au final, je ne me rends pas compte si le colostrum va guérir mes muqueuses intestinales et ma porosité intestinale (car il est encore trop tôt pour le dire, et surtout c'est sur le long terme qu'on peut en savoir le résultat - sur 2 années au moins dans mon cas de porosité intestinale).


Mais par contre, je sais que le colostrum avec la richesse qu'il contient me permet de n'avoir aucune carence nutritionnelle, il comble tous les déficits, et donc enlève toute fatigue, toute manque d'énergie qu'une carence en vitamines ou anémie peut apporter.


De plus, sachez que le colostrum que je prends est très riche en lactoferrine : et la lactoferrine est une substance particulièrement intéressante du colostrum. Comme je l'avais écrit plus haut, la lactoférine permet l'assimilation du fer (et donc de lutter contre fatigue et anémie), mais aussi est une substance qui lutte contre les bactéries.






Quel colostrum choisir?


Il y a énormément de colostrum qui existent et que l'on peut trouver.

Voici la meilleure qualité et meilleur colostrum qui existe : Immune Tree Colostrum 35oz (kilo) Powder


Colostrum en poudre Immune Tree






Ce colostrum est :
  • sans hormone
  • sans pesticide
  • en poudre 100% colostrum sans aucun additif ou excipient
  • recueilli au cours des 48 premières heures après sa production.


Tous ces points sont très importants.

De plus, sachez que plus le lait est recueilli tôt par rapport à sa production, plus il contiendra de substances vitales actives, mais aussi moins il contiendra de lactose. Car le lactose augmente au fil du temps.






Je suis intolérance au lactose : vais-je tolérer le colostrum?


Eh bien, comme vous le savez, je suis moi-même intolérante au lactose.
Et pourtant je tolère le colostrum.

J'avais lu avant d'essayer que 95% des personnes intolérantes au lactose toléraient le colostrum.

Alors, j'avais très peur de ma réaction avant d'essayer, mais je suis contente d'avoir pu constater que les dires sont vraies et que les gens intolérants au lactose tolèrent très souvent le colostrum.






Conclusion


Voilà, je pense avoir fait le tour du sujet.

Vous aurez compris que pour moi le colostrum est un complément alimentaire unique, riche d’une grande variété de protéines biologiquement actives

Il constitue le premier "lait" donné par la mère qui allaite à son bébé.

Et ce n'est pas pour rien qu'on incite les mères à allaiter leur enfant.









Mon prochain post vous présentera l'ouvrage sur la guérison du SIBO, du candida, du colon irritable, gastrite, et  reflux, et qui m'a permis de connaître le colostrum.
Et qui vaut la peine d'être connu. Je vous donnerai d'ailleurs tout le protocole complet que l'auteur décrit pour guérir sa pathologie intestinale.


Et n'hésitez pas si vous avez des questions, je suis là pour vous soutenir et aider.
Du mieux que je puisse.

PARTAGEZ CET ARTICLE

Auteur:

Malade depuis 4 années de colopathie fonctionnelle, SIBO, candidose, brûlures d'estomac, reflux, je m'en suis moi-même sortie. Je vous fais partager sur ce blog tous les moyens qui m'ont permis de m'en sortir.

N'oubliez pas de vous abonner à ce blog : Abonnement au blog Guérir ses Intestins, ainsi que sur mes réseaux sociaux : Ma page Facebook / Ma page Twitter / Ma page Google+ / Ma page Pinterest / Ma page Instagram

Post Précédent
Post Suivant
19 janvier 2016 à 06:52

bonjour je suis surprise de voir que vous pre nez un complement ayant une allergie histamine comme vous tous les complement ont aggrave mon etat est ce sans risque vraiment efficace je suis le meme regime toujours en inflammation j ai vu qu a une periode vous ne pouviez plus mangez de carotte et de patate douce au debut du regime pauvre en fodmap on peut mangez que les quantites sur le tableau je me vois mal manger de si petite quantite je pese 40 kg pour l instant je ne peuxpas manger de viande qu arrivez vou a mangez maintenant d autre personne sur le blog ont ils pris ce complement avec quels resultat j ai allaite mes 5 enfants pendant longtemps que du bonheur bonne journee

Répondre
avatar
19 janvier 2016 à 08:28

j ai vu que le complement contient de la levure les complements fait a partir de levure aggravent la candidose allergie histamine pas de levure pouvez vous prendre ce complementsans probleme resultat au bout de combien de temps vous prenez d autre complement merci

Répondre
avatar
Isa
19 janvier 2016 à 11:54

Je réagis aussi très facilement aux compléments, et celui-ci est l'un des rares que je tolère parfaitement. Alors j'en profite :)

Non, quand je mangeais que carottes patates douces viandes et huile de coco, je mangeais d'énormes quantités de carottes, de patates douces, de viande et d'huile et je n'avais perdu aucun poids avec ce régime.

Répondre
avatar
Isa
19 janvier 2016 à 11:56

Je le prends depuis 2 mois et demi maintenant, et il m'aide énormément : je l'ai stoppé pendant 3 jours, et j'ai mis 1 semaine pour "remonter" la pente, donc pour moi il marche. Je prends de la glutamine aussi. Depuis 6 mois au moins, mais là je ne ressens aucune différence avec, mais c'est sur le long terme ses bienfaits certainement.

Répondre
avatar
Anonyme
23 janvier 2016 à 09:47

Si ce produit vous fait du bien...ce serait dommage de ne pas le prendre.....Demandez à votre gynéco ce qui justifie ses craintes. Ce genre de produit n'est pas connu du monde médical hospitalier et souvent on déconseille ce que l'on ne connaît pas....

Répondre
avatar
Isa
23 janvier 2016 à 20:53

Oui, tout à fait, quand ils ne connaissent pas, ils préfèrent être prudent. Mais avoir un bébé nécessite de ne prendre aucun risque avec des remèdes naturels. Pour moi le colostrum est ouvert à tout le monde, sauf aux femmes enceintes. Comme pour tous les compléments, qu'ils soient naturels ou pas.

Répondre
avatar
7 avril 2016 à 13:45

Existe-t-il une autre marque de colostrum que tu conseillerais ? En effet, je ne mange pas de gélatine et il y en a dedans. Je sais qu'il en existe en poudre. Aurais-tu des conseils à me donner à ce sujet ?

Répondre
avatar
Isa
7 avril 2016 à 17:58

Moi pareil, je ne mange pas la gélatine. Mais la gélatine est dans la gélule, pas la poudre à l'intérieur : donc j'ouvre la gélule et verse la poudre dans de l'eau. Cela fait un peu comme du lait en texture :)
Et de manière générale, je ne prends jamais la gélule, j'ouvre toujours, pour tous les compléments, et ne prends que la poudre à l'intérieur.

Répondre
avatar
11 avril 2016 à 11:05

merci beaucoup pour ta réponse !

Répondre
avatar
14 avril 2016 à 14:29

tu prends combien de comprimés par jour et à quel moment de la journée ?

Répondre
avatar
Isa
14 avril 2016 à 22:13

Le soir au coucher. Au début 1/4 de gélule, puis ensuite monter progressivement à 1 gélule par jour.

Répondre
avatar
4 juillet 2016 à 10:43

De nouveaux bienfaits du lait maternel sont en permanence démontré et en réalité, il n’y a aucune règle arbitraire pour arrêter d’allaiter, aucun moment précis. Le sevrage naturel varie ainsi d’un enfant à l’autre (tout comme le nombre de tétées par jour) et ne survient parfois qu’après deux ans voire plus. Si dans les pays industrialisés cette période dépasse rarement 6 mois (quand elle existe), il faut savoir qu’au niveau mondial elle est généralement supérieure à l’année. L’OMS recommande d’ailleurs un allaitement exclusif pour les bébés jusqu’à 6 mois. Après cette période la diversification alimentaire par des aliments plus ou moins solides et variés (fruits légumes, viandes…) peut commencer, elle n’est nullement obligatoire et l’allaitement reste la source principale de nourriture. Dans tous les cas, l’âge de votre bébé n’est pas une raison pour arrêter d’allaiter surtout que plus vous allaitez plus votre bébé en profite et vous aussi ! En savoir plus sur:http://allaitement-maternel.confort-domicile.com/

Répondre
avatar
Isa
4 juillet 2016 à 20:30

Le colostrum est en effet le lait maternel, et possède un nombre de propriétés considérables, que ce soit de construction mais aussi de réparation pour le corps.

Répondre
avatar
29 août 2016 à 09:32

Bonjour, les risques infectieux sont ils maîtrisés concernant ce complément? C est à dire si la mère est porteuse de maladies transmissibles comment s assurer que le complément en est exempt? Merci d avance c est pour ma fille de 13 ans qui a crohn.

Répondre
avatar
Isa
29 août 2016 à 13:04

Bonjour, ce complément est régi par la norme HACCP qui est une méthode de maitrise de la sécurité sanitaire des denrées alimentaires. Après, pour une fille de 13 ans, je ne sais pas si le colostrum est une bonne idée, car il agit sur les hormones.

Répondre
avatar
Anonyme
6 septembre 2016 à 20:34

bonsoir isa,

penses tu que je puisse prendre du lactoserum sachant que je ne tolère quasi aucun complément alimentaire car systeme immunitaire trop actif, tout ceux que j'ai essayé détraque ma thyroide ou mes surrénales...
Merci d'avance pour tout.

Répondre
avatar
Isa
6 septembre 2016 à 20:44

Bonsoir, le colostrum joue sur les hormones, et le lactoserum sur le système immunitaire donc évite dans ton cas particulier.

Répondre
avatar
Anonyme
6 septembre 2016 à 23:11

merci pour ta réponse,

le problème s est que tu le dis bien il faut l aide de compléments alimentaires pour s'en sortir car sans je n y arrive pas, lesquels peux tu me conseiller vu mon cas perso?

MERCI

Répondre
avatar
Isa
7 septembre 2016 à 20:56

Malheureusement non, car comme tu le dis, ton cas est complexe, et ce n'est pas en 2 minutes sans te connaître et connaître ton histoire que je pourrais te dire quels compléments alimentaires tu dois prendre.

Répondre
avatar
Anonyme
17 septembre 2016 à 22:30

bonsoir, je lis votre blog avec beaucoup d'attention, car je vis un calvaire avec mes intestins ;) je suis intéressée par ce colostrum en complément alimentaire, j'ai allaité mes enfants en moyenne 4 ans chacune ;) , aussi je me pose une question: ce colostrum est celui d'une vache, sera-t-il aussi adapté à nous que l'humain? par ailleurs, celui de votre lien n'est pas livrable en belgique, auriez-vous une autre bonne marque à conseiller? merci beaucoup, et merci pour votre blog

Répondre
avatar
Anonyme
17 septembre 2016 à 22:40

je vois que "l'émoticone" qui apparait en premier est adapté pour l'état de mes intestins, par contre pas le deuxième, il faut un grand sourire pour le deuxième bien sur :)

Répondre
avatar
Isa
18 septembre 2016 à 12:58

Bonjour, en ayant allaité tes enfants, tu sais tous les bienfaits du colostrum donc :). Le colostrum n'est pas comparable au lait de vache, car justement il est plein de bienfaits et digérable par l'être humain : d'ailleurs les personnes intolérantes au lactose tolèrent en général parfaitement bien le colostrum, cela montre bien la différence.

Ah mince qu'il ne soit pas livrable en Belgique.
Si, il existe un autre colostrum, qui est encore meilleur que celui que j'ai présenté sur mon blog, c'est d'ailleurs la meilleure qualité de colostrum qui existe pour moi, il s'agit de celui-ci : Immune Tree Colostrum 35oz (kilo) Powder.

Seul bémol: son prix. Mais la qualité a forcément un prix.
Regarde si il est livrable en Belgique.

Et sinon, tu as aussi celui-ci : Colostrum 2000 mg de poudre -600 mg d'immunoglobulines naturelle - Source Naturals.
Cette marque est très sérieuse, de très bonne qualité.
Seul bémol : ne contient que du colostrum et pas de lactoferrine.

Répondre
avatar
Anonyme
19 septembre 2016 à 10:17

merci pour toutes ces précieuses informations! :)

Répondre
avatar
Anaïs
3 janvier 2017 à 12:29

Comme tu prends déjà la glutamine au coucher, tu prends à la suite le colostrum ?

Répondre
avatar
Isa
3 janvier 2017 à 14:01

Je ne prends plus de colostrum maintenant.

Répondre
avatar
1 février 2017 à 05:56

bonjourn pour quelle raison vous n'en prenez plus? vous le conseillez toujours neanmoins,?

Répondre
avatar
Isa
1 février 2017 à 14:20

Car comme je l'ai expliqué, le colostrum interfère avec les hormones féminins, et j'avais pour projet de tomber enceinte, le colostrum est alors prohibé car interfère avec la production de lait et d'hormones naturels féminins.
Je suis plus mitigée sur son utilisation aujourd'hui: il m'avait beaucoup aidé sur la fatigue, l'énergie, c'est indégniable, mais pas du tout sur le côté digestif. De plus, je suis extrêmement sensible à tout lactose et caséine, même en l'état de trace et rien ne dit que le colostrum n'en contient pas un peu (en trace, mais quand même). Si l'on doit me demander aujourd'hui si l'on doit prendre le colostrum, voici ce que je dirai : testez le ghee (pour savoir ce qu'est le ghee, va lire ce post : Le ghee : l'alternative au beurre riche en lactose).

Si le ghee passe, prend du colostrum. S'il ne passe pas, c'est que tu es comme moi, ultra sensible à la moindre trace de lactose ou caséine, et dans ce cas pas de ghee et pas de colostrum.

Le colostrum aide, sauf si on a une sensibilité et intolérance extrême à la caséine.

Répondre
avatar
Anaïs
1 février 2017 à 17:21

Mon inflammation se résorbe enfin ! Merci pour tes bons conseils ! Par contre, je suis dans une intense faiblesse alors que je mange :( je n'étais pas en carence de fer, vit d, zinc, cuivre il y a 3 semaines... je pensais tester le colostrum mais au vue de ton dernier commentaire, as tu une idée plus judicieuse peut être ? Merci pour ton aide !

Répondre
avatar
Isa
1 février 2017 à 21:24

Tu dois faire une prise de sang et te complémenter en vitamines.

Répondre
avatar
Anaïs L
1 février 2017 à 21:36

je demande quoi comme indicateurs dans la prise de sang ? je viens de commander de l'huile de magnésium en attendant.

Répondre
avatar
Isa
1 février 2017 à 21:40

Les principaux sont : magnésium, les vitamines B, le fer, zinc, vitamine D (quasi sûre que tu es carencée, comme tout le monde en hiver :-)), tu peux aussi doser calcium, potassium pendant que tu y es. Et cela serait bien aussi qu'on vérifie tes hormones: thyroide, cortisol, etc.

Répondre
avatar
Anaïs L
1 février 2017 à 21:44

mais comme j'ai fait fer, zinc, vit D y a 3 semaines, tu penses que ça pourrait être carencé depuis ? parce que c'était ok...

Répondre
avatar
Isa
4 février 2017 à 16:52

3 semaines paraît court pour développer une carence. Ou alors tu étais déjà limite à la base. En même temps, ton alimentation me semble très peu variée et faible, donc de la fatigue et manque du corps arrivent vite. Il faut que tu augmentes ton alimentation dès que possible. Et veille à manger beaucoup de protéines et graisses, comme je l'explique sur mon blog, les protéines et graisses sont les seules classes d'aliment qui n'alimentent pas les bactéries, donc les classes d'aliment sur lesquelles miser en priorité.

Répondre
avatar
Solène
27 avril 2017 à 15:43

Bonjour Isabelle, tu dis dans ton poste que cela ne te coute que 37,95€ pour 3 mois mais lorsque je suis ton lien je tombe sur 1 kilo à 140€
as tu un autre lien à me donner pour essayer sur un trimestre ? quelle dose prends tu ?
on m'a conseillé le clostrum de Phytoquant mais c'est cher 28€ les 30 gelules sachant que je dois en prendre 2 par jour ça monte vite ;)

Merci de ton aide

Solene

Répondre
avatar
Isa
2 mai 2017 à 20:14

Effectivement, je vais modifier et corriger dans mon post : c'est parce qu'au départ je prenais une autre marque de Colostrum qui coûtait moins cher mais qui n'était pas aussi bon que celui que j'indique dans mon post (la marque Immune Tree qui est la meilleure). Un colostrum de bonne qualité coûte cher : mais surtout ne pas prendre un mauvais colostrum car aura des effets plus négatifs que positifs sur ton corps.

Répondre
avatar
22 mai 2017 à 18:48

Bonjour, je cherche à me procurer ce Colostrum Immun-Tree. Le souci est que je vis en Suisse, faut-il le commander sur internet ?

Répondre
avatar
31 mai 2017 à 12:14

Bonjour Isa,

Si j’investis dans ce produit. Combien de grammes faut-il consommer par jour? Car il me semble que c'est de la poudre.

Bisous :)

Répondre
avatar
Isa
5 juin 2017 à 13:39

Bonjour okko, Amazon semble livrer en Suisse aussi : Amazon livraison.

Répondre
avatar
Isa
5 juin 2017 à 13:42

Bonjour Mallaury, il faut toujours commencer à petite dose pour laisser le corps s'adapter. Sur le flacon du produit est indiqué 1 demi cuillère à thé par jour. Donc je te conseille de débuter par 1/4 de cuillère à thé un jour sur 2, puis chaque semaine tu augmentes : 1/4 de cuillère tous les jours, puis 1/2 de cuillère. Tu t'arrêtes à la dose qui semble aller à ton corps (qui peut être de 1/4 cuillère à thé tous les jours suffisant pour toi).

Répondre
avatar
20 août 2017 à 23:42

Question subsidiaire : le colostrum de vache est-il bien, lui aussi ? Il m'a l'air plus facile à trouver, et moins cher que le colostrum humain.

Répondre
avatar
11 décembre 2017 à 08:12

Bonjour Isa
Je cherche à me procurer du Colostrum Immun-Tree. Mais il n'est plus disponible sur Amazone.
Pourrais tu me donner un autre lien ou un autre produit de qualité similaire.
Merci d'avance pour ton aide

Répondre
avatar