L'huile de coco : des vertus extraordinaires

Comme je vous l'ai mentionné dans mon précédent post, l'huile de coco est la seule huile que mon corps tolère.

huile de coco



Je voudrai donc vous parler de cette huile en particulier qui m'aide énormément au quotidien, et qui a contribué à mon mieux être :





Qu'est-ce que l'huile de coco?



L'huile de coco est l'huile émanant de la noix de coco.
Je suis intolérante à tous les produits à base de noix de coco, mais à cause des FODMAP que contient la noix de coco.

Or l'huile a une particularité : ne contenant aucune fibre, elle ne contient donc aucun FODMAP !




Pourquoi l'huile de coco est la seule huile que mon corps tolère?


Car, comme je vous l'avais expliqué dans mon précédents post (allez le relire : Quelles huiles consommer), l'huile de coco est la seule huile qui ne nécessite aucune action de la vésicule biliaire.

Or pour quiconque qui a comme moi de gros soucis digestifs, votre vésicule biliaire est forcément un peu H.S. et donc sans assez de bile, vous ne pouvez pas arriver à digérer convenablement les lipides, et donc toutes les graisses et huiles et corps gras vous donneront alors comme moi des remontées acides, brûlures d'estomac etc.

Mais pas l'huile de coco donc !!




Quelles sont les vertus de l'huile de coco?


En plus d'être la seule huile que mon corps tolère (donc vous me direz que c'est un choix qui finalement s'impose à moi), j'ai de "la chance" car je peux vous dire que l'huile de coco est selon mon opinion l'huile ayant le plus de vertus extraordinaires !


Et donc je tiens à vous présenter toutes les vertus contenues dans cette fameuse huile de coco :

  • l'huile de coco est très riche en acide laurique. Et sachez que l'acide laurique, une fois qu'elle est traitée par notre système digestif, elle est transformée en monolaurine qui a des propriétés anti-virales, anti-bactériennes et anti-fongiques ! 
Cela signifie que quelqu'un qui serait atteint par le candida albican, prenez de l'huile de coco et elle agira comme anti-fongique de votre candidose !

D'ailleurs, vous constaterez comme moi que si jamais vous avez une grosse pulsion de sucrée, prenez un bon goûter à base d'huile de coco, et votre envie de sucrée s'évaporera (car n'oubliez pas que les pulsions de sucrée ont en général une source physique : le candida).

Sachez que les propriétés anti-bactériennes de l'huile de coco ont été démontrées scientifiquement : je tiens à signaler que ce ne sont pas que des paroles dans le vent, l'étude a été publiée dans le Journal of Medicinal Food.

  • l'huile de coco, toujours grâce à la monolaurine sert à soutenir la fonction immunitaire (et on en a grand besoin dans notre cas).

  • l'huile de coco est très alcalinisante : donc quiconque qui a des douleurs de brûlures d'estomac, prenez un peu d'huile de coco et vos douleurs se calmeront.

  • un dernier atout et très utile : l'huile de coco est une des rares huiles qui ne produit pas de composés toxiques lorsqu'elle est chauffée. Vous pouvez donc l'utiliser tranquillement pour la cuisson de vos plats.

Notez que l'huile de coco est naturellement solide à température ambiante et qu'elle se liquéfie à partir de 20°C : donc en hiver vous aurez une huile solide, et en été une huile liquide ! Au début ça surprend mais au final on s'y fait :)





Quelle huile de coco choisir?


Il y a plusieurs mois, j'avais entendu parler des bienfaits de l'huile de coco, donc j'avais eu envie d'essayer.


Mais malheureusement, ce fut un échec : je n'ai pas toléré l'huile de coco que j'avais acheté.

Quelles douleurs j'avais avec? des nausées, des relents de noix de coco, le goût atroce de la coco dans la bouche toute la journée, une horreur !

J'étais un peu désespérée, car vraiment à cours d'idée d'un corps gras que mon corps accepterait enfin (et sachez que le corps a besoin de corps gras pour bien fonctionner au quotidien !).

C'est alors qu'un jour je suis tombée par hasard sur une huile de coco mais avec la mention "désodorisée".




L'huile de coco "désodorisée"


Qu'est-ce que signifie une huile de coco désodorisée?
Cela signifie tout simplement qu'aucun relent de noix de coco ne pourra vous remonter dans l'estomac et la bouche puisque l'odeur de la noix de coco de cette huile a été supprimée !

Et maintenant c'est devenu mon huile quotidienne, j'en prends environ 1 cuillère à café par repas, et sans aucune douleur, sans aucun souci !


Alors pour ceux qui pense ne pas tolérer l'huile de coco, je vous conseille à tous et toutes d'essayer l'huile de coco désodorisée !




Enfin, je terminerai ce post en vous indiquant un dernier point important dans votre choix de l'huile de coco :

Privilégiez l’huile de coco vierge, extraite à froid et de première pression.
C'est l'huile la plus pure et non transformée.




Voici l'huile que j'utilise pour ma part :

Bio Planète
Huile de coco désodorisée Bio Planète



L'huile de coco a un prix à l'achat, mais bonne nouvelle : une fois ouverte, vous pouvez la conserver pendant 2 années et à température ambiante - encore une particularité intéressante de l'huile de coco, pas besoin de la conserver au réfrigérateur.

Pour vous procurer cette huile de coco "désodorisée", pour ma part je l'ai trouvé en magasin bio, chez Biocoop.

Et pour l'huile de coco non désodorisée, en version normale, de la marque Bio Planète aussi, c'est ici : Bio Planète bio huile de coco vierge (1 x 200 ml)




Après avoir testé l'huile de coco, dites-moi le résultat ! en espérant que vous la tolérerez tout autant que moi !



PARTAGEZ CET ARTICLE

Auteur:

Malade depuis 4 années de colopathie fonctionnelle, SIBO, candidose, brûlures d'estomac, reflux, je m'en suis moi-même sortie. Je vous fais partager sur ce blog tous les moyens qui m'ont permis de m'en sortir.

N'oubliez pas de vous abonner à ce blog : Abonnement au blog Guérir ses Intestins, ainsi que sur mes réseaux sociaux : Ma page Facebook / Ma page Twitter / Ma page Google+ / Ma page Pinterest / Ma page Instagram

Post Précédent
Post Suivant
7 décembre 2015 à 14:01

Ha ! Merci d'être une si bonne cobaye (rires:). je vais essayer ça et donnerai le résultat ! Les huiles et moi sommes en délicatesse depuis bien longtemps. je désespère d'en trouver une supportable....
Est-elle plutôt oméga-3 ou oméga-6 ? En ce qui me concerne assez bizarrement la malabsorption semble affecter les omega-3 beaucoup plus que les 6; à moins que mon corps ne les consomme plus... sans diagnostique difficile de savoir.

Répondre
avatar
Isa
7 décembre 2015 à 19:26

Ah oui c'est clair, un vrai cobaye, hi hi !
Oui essaie, et tu m'en diras le résultat : car avant de trouver ENFIN cette huile de coco désodorisée, je désespérais vraiment de trouver une huile que mon corps tolère, et je peux le dire, j'avais essayé toutes les huiles qui pouvaient exister sur le marché !
L'huile de coco est une huile saturée donc aucun souci sur les oméga 3 et 6.
Oui, c'est surprenant là ce que tu me dis sur les oméga 6 et oméga 3 : cela signifie donc que tu tolères mieux l'huile de tournesol que l'huile de lin par exemple?
Et l'huile d'olive, qu'en est-il pour toi?

Répondre
avatar
Stéphanie
10 décembre 2015 à 01:23

Crois-tu que l'huile de coco desodorisee ait les mêmes propriétés anti inflammatoires que la vierge ? Par contre j'ai lu qu'elle était produite dans des conditions pas vraiment écologiques...

Répondre
avatar
Isa
10 décembre 2015 à 17:34

Pour moi, oui, elle a les mêmes vertus, car je la prends depuis 1 mois tous les jours, et elle contribue à m'apaiser mon inflammation intestinale. Et sans les douleurs que j'avais à l'estomac avec la version "avec odeur".

Répondre
avatar
14 décembre 2015 à 09:14

l huile de coco est tres riche en salycate les intestins irrites sont tres sensibles au salycate je pense que vous avez un probleme avec les salycates allez sur le blog les petits canaris voir aussi allergie salycate les symptomes

Répondre
avatar
Isa
14 décembre 2015 à 09:32

Bonjour Véronique, tout à fait pour les salycates dans l'huile de coco, d'ailleurs quand je pensais ne pas tolérer l'huile de coco je m'étais posée la question de cette éventuelle intolérance.
Mais étant donnée que je tolère parfaitement l'huile de coco désodorisée (sans l'odeur de la coco), je n'ai pas de problème avec les salycates.

Répondre
avatar
11 mars 2017 à 03:55

J'ai commencé lhuile de coco plus carotte poulet uniquement avec chlorophylle catalyson lglutamine et cela ma donner une diarhéé pense tu que ses normal? j'ai vu que a tout changement de régime alimentaire le corps peut avoir ce genre de réaction il faut alor réduire les doses d'huile de coco c'est vrai?

Répondre
avatar
Isa
14 mars 2017 à 17:31

Diminue la dose de chlorophylle et d'huile de coco que tu prends: la diarhée, c'est signe que ton corps a besoin de s'adapter et qu'il faut y aller lentement.

Répondre
avatar
Anonyme
2 avril 2017 à 23:14

l'huile d'olive effectivement trés inflamatoire vive l'huile de coco désodoriser ou extra viérge

Répondre
avatar