Diète spécifique pour le SIBO : SCD+pauvre en FODMAP



J'aimerai aujourd'hui vous parler des régimes spécifiques pour guérir du SIBO (car je sais que nombre d'entres vous en sont atteints).

J'ai passé sans exagérer 6 mois jour après jour à lire des livres sur le SIBO, parvenir à trouver une solution pour m'en sortir, et donc au fil de mes recherches et de mes lectures, j'ai pu visualiser qu'il existait au final 3 diètes alimentaires différentes pour guérir du SIBO.

Ces 3 diètes sont d'ailleurs utilisées aux Etats-Unis pour guérir les personnes atteintes du SIBO.

Je vais donc vous "faire cadeau" de mes 6 mois de recherches intensives et vous expliquer exactement quelles sont ces 3 diètes différentes et tout leur détail :


Diète pour guérir du SIBO n°1 : régime en glucides spécifiques (SCD) +pauvre en FODMAP


Mon post précédent : 

Eh bien oui, vous comprenez maintenant pourquoi dans mon précédent post je vous ai expliqué en quoi consistait ce fameux régime en glucides spécifiques (SCD) et pourquoi je m'étais évertuée à le suivre pendant plusieurs mois.

Relire mon post pour se remémorer les détails de ce régime, et mon avis dessus : Régime en glucides spécifiques ou SCD (Specific Carbohydrate Diet)

Et donc, si vous avez relu mon post précédent sur ce régime, vous comprenez qu'il n'a pas marché pour moi, et je vous en rappelle les raisons : 

  • à cause de l'absence de glucides, tout glucide étant prohibé par ce régime : cela me causait des symptômes de manque total d'énergie, de sucre, et des grosses crises de boulimie.

  • à cause de la non interdiction de ce régime de manger certains aliments, comme certaines légumineuses par exemple (les lentilles par exemple sont permises, en restant bien évidemment dans la quantité maximale pour qu'elles soient pauvres en FODMAP : FODMAP et protéines végétales). Et je rappelle que les légumineuses augmentent la perméabilité intestinale, à cause de la présence de lectines et anti-nutriments en grandes quantités : Perméabilité intestinale : attention à la zonuline et aux lectines.


Je vous mets à chaque fois le lien vers le post en question sur mon blog, pour que vous puissiez y accéder facilement.




Le nom de cette diète : 

Ce régime SCD+pauvre en FODMAP porte un nom aux Etats-Unis, et un nom pas des moindres puisque qu'il s'appelle carément "SIBO specific diet", soit traduit en français : "le régime spécifique pour le SIBO".

Le nom ne peut donc être plus équivoque que celui-ci !!



Comment j'ai découvert cette diète : 

Tout simplement grâce à l'auteur de cette diète : le docteur Dr Siebecker.

C'est elle qui a mis au point ce régime pour guérir les personnes atteintes du SIBO.

Et en fait, dans mon long chemin sinueux afin de trouver une solution pour me sortir de mes douleurs et de ma situation, on m'a parlé de ce docteur (qui habite aux Etats-Unis) et qui est l'un des rares médecins qui peut être consulté aux Etats-Unis sans avoir besoin de se déplacer là-bas !

Eh bien oui, elle fait des rendez-vous via Skype, des consultations médicales via Skype !

Et c'est donc ce que j'ai fait : j'ai pris rendez-vous pour avoir une consultation médicale avec ce docteur Siebecker et c'est là qu'elle m'a parlé de ce régime alimentaire à suivre, et du processus pour guérir du SIBO.

Seul bémol : cela m'a coûté très cher (mais j'allais si mal que j'aurai été prête à me ruiner pour parvenir à guérir).
J'en ai eu pour 133 dollars pour 30 minutes de consultation (et ça passe très vite...).


Mais elle a pu donc m'aiguiller vers cette diète spécifique pour le SIBO, et aussi me faire parvenir un document pdf avec la liste complète des aliments que l'on peut manger ou non avec cette diète.


Je vous donne un aperçu écran du pdf qu'elle m'a envoyé :









J'ai ce tableau pour toutes les catégories d'aliments, là il s'agit des légumes ("vegetables" en anglais), mais j'ai la même chose pour les céréales, les sucres, les oléagineux, les graines, les légumineuses, etc.

Si vous le souhaitez, je peux vous traduire en français ces documents, et vous les mettre en tableau sur mon blog?

Le souhaitez-vous?




Et dans les jours prochains, je vous poste les informations sur les 2 autres diètes alimentaires qui existent pour guérir du SIBO.
En espérant vous aider du mieux que je puisse !










PARTAGEZ CET ARTICLE

Auteur:

Malade depuis 4 années de colopathie fonctionnelle, SIBO, candidose, brûlures d'estomac, reflux, je m'en suis moi-même sortie. Je vous fais partager sur ce blog tous les moyens qui m'ont permis de m'en sortir.

N'oubliez pas de vous abonner à ce blog : Abonnement au blog Guérir ses Intestins, ainsi que sur mes réseaux sociaux : Ma page Facebook / Ma page Twitter / Ma page Google+ / Ma page Pinterest / Ma page Instagram

Post Précédent
Post Suivant
Anonyme
16 décembre 2015 à 18:18

ouiii on veut!!! :-)

Répondre
avatar
17 décembre 2015 à 09:29

perso je comprend pas l'anglais ;) donc oui avec plaisir pour la traduction en français , merci :)

Répondre
avatar
21 décembre 2015 à 19:13

Merci d'avance pour le partage, je découvre votre blog, et je cherche des solutions pour faire face à ma rectocolite hémorragique...

Répondre
avatar
Isa
21 décembre 2015 à 19:49

Bonjour Céline, j'espère que mes posts et mon parcours t'aideront à trouver les solutions pour mettre en rémission ta rectocolite. Courage :)

Répondre
avatar
3 janvier 2016 à 14:51

C'est de ce tableau la que je vous parle, peut etre que je m'y perd, mais j aimerais un recapitulatif pour suivre votre dernier regime qui a marché pour vous:)

Répondre
avatar
Isa
3 janvier 2016 à 14:58

Non, ce tableau est sur le régime SCD+pauvre en FODMAP, et non pas sur le régime AIP+pauvre en FODMAP.
Le régime SCD+FODMAP n'a pas marché sur moi...
Pour le régime AIP+FODMAP, va voir le lien suivant de mon post : http://vivreavecuncolonmalade.blogspot.fr/2015/11/le-regime-aip-auto-immune-protocol-et.html

Répondre
avatar
3 janvier 2016 à 19:52

j'ai un Crohn et un sibo, la galère depuis 4 ans, un peu près le même parcours que vous! Volontiers pour des tableaux en français. Merci pour tout. Isabelle

Répondre
avatar
Isa
3 janvier 2016 à 20:48

Tu prends des médicaments pour ton Crohn? Oui, la galère, je comprends parfaitement.

Répondre
avatar
16 février 2016 à 13:26

Bonjour,

ton blog est une mine d'or !!!!! Je galère avec mes soucis de santé : fibromyalgie, synd de fatigue chronique, pbs neurologiques etc etc etc..... et un intestin complètement en vrac. Tt le temps constipée, gaz ++++ et surtout je suis en sous poids extreme alors que je mange trés bien ! Les docs n'y comprennent rien. J'ai supprimé le gluten, les produits laitiers, le sucre depuis deux mois, les légumineuses, les oléagineux.....rien ny fait ! aucune amélioration meme pas niveau intestinal ! Je ne sais plus quoi faire ! Cette histoire de SIBO m'interpelle fortement. Trouver un doc qui pourra m'aider je pense que je peux faire une croix dessus alors oui ça m'interesserait fortement (bien plus que ça encore !!!!) si tu pouvais mettre tes tableaux en indiquant ce qu'on peut manger..... Merci
nathalie

Répondre
avatar
Isa
17 février 2016 à 22:13

Coucou Nathalie, tu as semble-t-il supprimé les aliments non AIP (légumineuses, oléagineux, etc), mais as-tu supprimé les FODMAP, source de ballonnements, gaz, etc?

Répondre
avatar
Anonyme
18 février 2016 à 17:53

Bonjour Isa. En fait je me suis rendue compte que javais naturellement supprimé tous les aliments riches en fodmaps (sauf choco noir et miel que je mangeais en petite quantité). Je ne mange plus quun peu d avoine, farine sarrasin, du millet et quinoa de tps en tps, des bananes, du fromage fermenté et vieux, de la viande et qques légumes. Je peine à maintenir mon poids (suis deja suffisamment en sous poids), jai faim et suis tellement extenuee que je ne peux pr ainsi dire plus ne lever du lit. Et tjs des gaz....je ne sais plus quoi faire :'(

Répondre
avatar
superman
18 février 2016 à 21:54

si je peux aider , les légumes tu les consomment cuits ? Manges tu aussi les fruits cuits ?
Personnellement l'avoine me provoquait énormément de gaz à cause du gluten, la farine de sarrasin je te conseille celle sans gluten et non complète. Evite les céreales completes avoine ou sarrasin etc....
Le millet m'irriter totalement [-(
Le chocolat noir ca irrite aussi et évite ceux avec un pourcentage élever en cacao

Répondre
avatar
Isa
18 février 2016 à 21:58

Je suis d'accord avec superman : déjà je te conseillerai de stopper tous les céréales, même ceux sans gluten. Personnellement je ne les tolère absolument pas. Remplace les par des patates douces, des marrons, de l'igname, des courges d'hiver, du potiron. Et aussi tu peux y aller à fond sur les protéines (viandes et poissons) ainsi que sur les corps gras (huiles de coco, graisse de canard si tu n'as pas d'intolérance à l'histamine etc). Mais vraiment, oublie les céréales sans gluten, bien trop riches en fibres en plus pour tes pauvres intestins irrités.

Répondre
avatar
Anonyme
24 février 2016 à 04:53

Pourriez - vous publier les autres documents (comme le schéma des legumes) s il vous plaît? (Si c'est possible bien sur). Je galère pour les trouver

Répondre
avatar
Isa
24 février 2016 à 20:52

Ok, c'est noté, je ferai dans les prochaines semaines un post et je mettrai les tableaux pour les autres catégories d'aliments :)

Répondre
avatar
Anonyme
16 mars 2016 à 12:17

oui je suis dans le même problème que toi depuis près de 2 ans et j'essaie de récupérer du poids grâce à l'argile verte. Enfin quelque chose qui semble marcher. j'ai également éliminé mon pain sans gluten au sarrasin et mon riz complet qui me donnaient du reflux semble-t-il et bien sur tous les sucres..

Répondre
avatar
3 avril 2016 à 12:46

Je ne prends que du naturel pour l'instant. Curcuma et Lab D de Parinat Pépins de pamplemousse. Le Crohn est assez tranquillle mais le Sibo, j'y arrive pas. Merci pour ce blog magnifique

Répondre
avatar
Isa
3 avril 2016 à 14:43

Bonjour Isabelle,
Qu'est-ce que Lab D?
Les résultats du SIBO ont montré quelles fermentations et gaz?

Répondre
avatar
3 avril 2016 à 18:58

le Lab D c'est un complément alimentaire que mon med m'a prescrit à base de canneberge, Actifs LB, papaye fermentée, argile verte. ça m'aide pour le Crohn avec le curcuma. Les résultats du Sibo: métylacetate très haut et hydrogène reste à 1 après la prise de sucre .Donc une partie de ma flore a complétement disparu.

Répondre
avatar
Isa
3 avril 2016 à 19:11

Oui ; par contre du coup le curcuma et ton métylacétate très haut, ce n'est pas recommandé. Car en cas de métylacétate, le curcuma produit encore plus de vinaigre et donc exacerbe tes douleurs...

Répondre
avatar
3 avril 2016 à 19:17

merci Isa, je vais essayer de l'interrompre qq temps et voir comment réagit mon Crohn.

Répondre
avatar
Isa
3 avril 2016 à 19:23

Oui, essaie de voir en l'arrêtant ce qui se passe : car le curcuma est super pour le Crohn, mais dessert ton SIBO à dominance méthylacetate.

Répondre
avatar
3 avril 2016 à 19:58

je te remercie infiniment pour tout ce travail et ton dévouement.Le Sibo est une maladie et non un trouble comme essayent de nous faire croire les médecins et une maladie qui nous pourrit la vie. Isa, as-tu déjà pensé à ouvrir une page Facebook ? il n'y a rien en français , je crois.

Répondre
avatar
3 avril 2016 à 20:13

je m'excuse, je viens de découvrir ton site FB. Quelle tête!!

Répondre
avatar
Isa
3 avril 2016 à 20:49

Tout à fait, le SIBO est une vraie maladie.
Mais si on connait les moyens, on peut alors s'en sortir et guérir.

Oui, j'ai une page Facebook qui se nomme "Guérir ses intestins" : https://www.facebook.com/Gu%C3%A9rir-ses-intestins-1635166013363170/

Répondre
avatar
24 octobre 2016 à 16:00

Bonjour
Pouvez vous me dire comment récupérer les tableaux en français pour le type d allimentation que vs avez suivi svp

Répondre
avatar
Anonyme
24 octobre 2016 à 17:13

Bonjour,

je suis depuis plusieurs mois une alimentation AIP + FODMAP pour psoriasis et probable SIBO. Mais désormais, le moindre aliment riche en carbohydrates ou FODMAP ne passe pas, je ne peux plus manger de prébiotiques ni probiotiques. Je suis un peu décontenancée, et j'ai trouvée cet article :
https://chriskresser.com/why-diet-alone-is-not-enough-to-treat-sibo/

Peux tu me dire ce que tu en penses ? Aurions nous pris le mauvais chemin en choisissant de suivre une diète pauvre en FODMAP, qui dégraderait notre microbiote (colon), sans guérir notre SIBO ? La solution est-elle uniquement fondée sur un traitement antibiotique ? Merci d'avance
Anna

Répondre
avatar
Isa
24 octobre 2016 à 21:27

Bonjour Anna, j'ai du mal à comprendre : tu veux dire qu'avant tu tolérais les probiotiques et prébiotiques, mais que maintenant que tu suis le régime pauvre en FODMAP tu ne les tolères plus?
La solution n'est ni 100% alimentation, ni 100% antibiotique, mais un mélange entre alimentation+compléments alimentaires pour guérir. L'un sans l'autre ne marche pas.
Quant aux antibiotiques, j'ai essayé d'en prendre, et dès le 1er comprimé je hurlais de douleurs en crise de colite et inflammation totale : tout médicament chimique, mon corps hurle et souffre. Donc pour moi les antibiotiques sont du poison et ne peuvent absolument pas être un chemin vers la guérison.

Répondre
avatar
Isa
24 octobre 2016 à 21:30

Je suis un régime pauvre en FODMAP (liste complète des aliments ici : La liste complète de tous les aliments pauvres en FODMAP : à télécharger).
Couplé avec le régime AIP (aliments non AIP ici : Le régime AIP (Auto Immune Protocol)).

Répondre
avatar
Anonyme
24 octobre 2016 à 23:02

C'est exactement cela, j'ai l'impression en suivant l'alimentation low FODMAP de rentrer dans un cercle vicieux et finalement de ne plus digérer les probiotiques et prébiotiques que je digérais précédemment.
J'avais utilisé la berbérine il y a plusieurs mois qui m'avaient fait un bien fou, je vais donc envisager en reconsommer. Merci pour ta réponse, je ne suis vraiment pas motivée par les antibiotiques non naturels également. Je vais reconsommer avec progression et modération les FODMAP, pour ne pas priver ma flore bactérienne colique de leurs bienfaits, et observer !

Répondre
avatar
Isa
27 octobre 2016 à 10:57

C'est très surprenant ce que tu me dis: car personnellement lorsque j'ai arrêté les aliments riches en FODMAP, mon état et mes douleurs sont allés dans le positif. Après, si par exemple je remange un aliment riche en FODMAP, je vais forcément plus le sentir qu'avant car il va me redéclencher des douleurs que je n'ai plus. Alors qu'avant, comme j'avais mal tout le temps je ne le sentais pas : peut-être que c'est plutôt cela qui t'arrive, tu as l'impression de ne plus digérer les probiotiques et prébiotiques mais au final tu ne les digérais pas avant, mais comme tu avais mal tout le temps tu ne pouvais pas le sentir?

Depuis combien de temps suis-tu le régime pauvre en FODMAP?

Oui pour les antibiotiques naturels comme la berbérine; mais pas d'antibiotiques chimiques surtout, qui détruisent encore plus les intestins et la flore déjà si mal.

Répondre
avatar
Anonyme
28 octobre 2016 à 09:24

J'ai pris le temps de refaire le point avant de te répondre (vive le carnet de suivi !)
Je suis le régime low FODMAP depuis 3 mois et demi, et AIP depuis 4 mois et demi. J'ai eu depuis cette période une très nette amélioration de mes symptômes, que j'attribuait au protocole AIP, mais finalement c'était peut-être l'efficacité du régime low FODMAP... Et tu as surement raison, mon incapacité a digérer les prébiotiques et probiotiques se révèle surement grâce au régime low FODMAP : ce qui me perturbe, c'est que je semble bien les digérer sur le moment, mais ce n'est qu'en consommant régulièrement des FODMAP qu'au bout de quelques jours tous les symptômes digestifs reviennent...

Aussi je suis un peu perdue vis-à-vis de la diète low FODMAP : par exemple, Chris Kesser (dans l'article que je t'ai cité) la conseille vivement afin de diminuer le SIBO et SIFO (excès de Candida), sans probiotiques ni prébiotiques, mais la déconseille au long cours, car elle appauvrit la flore bactérienne colique.
A l'inverse, John Herron conseille cette diète au long cours, mais avec des probiotiques réintroduits (légumes fermentés voire kéfir/yaourts), et met en garde contre les écarts qui risquent de provoquer une récurrence des troubles digestifs et autres. La consommation de probiotiques dans sa version de la diète low FODMAP permettrait donc de ne pas appauvrir la flore colique, mais cela semble difficile à envisager avec un SIBO...

Quelle est ta vision des choses ? Te fies-tu plus à la diète préconisée par John Herron ? consommes tu des probiotiques ? Envisages-tu un jour de cesser la diète lowFODMAP ?

J'en profite pour te demander si tu as des infos sur le syndrome de la valve iléo-caecale : d'après mes lectures, celui-ci est une des causes de SIBO, et notamment exacerbé s'il existe un syndrome de l'intestin irritable (d'ou l'interet de suivre une diète lowFODMAP comme traitement symptomatique !), et aggravé par la consommation d'oléagineux et chocolat (deux catégories d'aliments que je ne tolère pas du tout). As tu des infos supplémentaires qui pourraient aider ? MERCI de tes conseils !

Répondre
avatar
Isa
29 octobre 2016 à 15:50

Déjà, un grand bravo pour ton carnet de suivi, car c'est ainsi que moi j'ai procédé et pu déceler les aliments qui me faisaient mal, ceux qui m'inflammaient, m'irritaient, ou ceux que je tolérais.
C'est tout à fait normal pour les FODMAP : car c'est la quantité et l'accumulation des FODMAP qui posent problème, donc quand tu as dépassé le bol de quantité que ton corps peut tolérer de FODMAP, hop douleurs !

Alors, concernant les avis de Chris Kesser et John Herron : déjà il faut comprendre que le régime pauvre en FODMAP est pauvre en FODMAP mais ne supprime pas totalement les FODMAP. Donc, même en suivant un régime pauvre en FODMAP, tu ne te coupes pas totalement des effets probiotiques et prébiotiques. De plus, tu me dis suivre le régime pauvre en FODMAP depuis 3 mois et demi : durant ces 3 mois et demi, tu n'as fait aucun écart de quantité sur les aliments que tu mangeais? et surtout as-tu essayé de réintroduire certaines classes de FODMAP pour voir ta propre tolérance?

En ce qui concerne les probiotiques : ils ne posent aucun problème en cas de SIBO, mais en cas d'une personne intolérante à l'histamine. L'es-tu?
Concernant les prébiotiques, tant qu'il y a un SIBO, oui ils sont à éviter.

Je serai curieuse que tu me dises ce que tu manges sur 1 semaine en exemple dans ton fichier de suivi.

Pour ma part, je mange environ 1 fois toutes les semaines des aliments riches en FODMAP, mais à chaque fois je paie cet écart en douleurs : ballonnements, spasmes intestinaux, troubles du transit.

Tu me parles du syndrome de la valve iléo-caecale : une coloscopie a montré que tu aurais cela?

Répondre
avatar
Anonyme
5 novembre 2016 à 14:42

En effet, depuis 3 mois et demi, je suis la diète lowFODMAP mais de manière non stricte : je fais régulièrement des écarts, notamment concernant les quantités. J'ai l'impression que la diète lowFODMAP est purement symptomatique, contraignante et néfaste au long terme, alors que les problèmes sous-jacents persistent...

Non je ne pense pas être intolérante à l'histamine, et je suppose un syndrome de la valve iléo-caecale, sans avoir de preuves diagnostiques.

Concernant mon alimentation, souvent pas de petit déjeuner (jeune intermittent), ou juste un bol de fruits rouges avec un peu de lait de coco, poisson / viande et légumes midi et soir, avec des légumes lowFODMAP à 80%...

Répondre
avatar
Isa
6 novembre 2016 à 10:41

Tout à fait, le régime pauvre en FODMAP soulage mais ne te guérira pas de l'inflammation: il permet de ne pas souffrir au quotidien de gaz, spasmes intestinaux, brûlures d'estomac et troubles divers digestifs quotidiens, mais à lui seul ne te permettra pas de guérir tes muqueuses irrités.

Répondre
avatar
Anonyme
6 novembre 2016 à 15:24

Oh oui, je souhaite et sûrement tant d'autres aussi la traduction en français de ces tableaux. Grâce à toi et ton travail j'ai pu commencer à revivre. Je vais à fond sur la viande, et sur les légumes pauvres en Fodmap. Quelques compléments alimentaires aussi.Pourtant je ne suis pas stricte. Je suis juste un peu draconienne avec les aliments jadis que je consommais et qui visiblement ne me convenaient pas (céréales et oléagineux surtout). Il reste le fromage qui passe de temps en temps. Le chocolat, pareil. Bref avec le SIBO c'est la mesure de ce que je mange qui compte. Pas tous les jours et pas en grande quantité.

Répondre
avatar
Isa
11 novembre 2016 à 13:02

N'oublie pas les bons gras et huiles aussi, c'est important.
Oui, céréales et oléagineux chez moi c'est une catastrophe et inflammation massive : mais rien ne dit que cela sera le cas pour toi aussi, à toi de tester ta propre tolérance et réaction de ton corps.

Répondre
avatar
Anonyme
12 février 2017 à 20:54

Bonjour Isa,
Tout d'abord merci pour ton partage de connaissances et d'expériences. Ton site est une mine d'informations.
Je voulais avoir ton avis sur mon cas.
J'ai un ventre très gonflé en permanence. Il grossit dès que je commence à manger donc avant d'être dans les intestins. J'ai la chance de n'avoir aucune douleur.
Je me demande si j'ai juste le SII ou aussi un SIBO ?
Merci d'avance pour ton avis.
Émilie

Répondre
avatar
Isa
13 février 2017 à 12:41

Bonjour Emilie, je suis ravie que mon blog t'aide :)
Pour savoir si tu as le SII ou le SIBO, va lire notamment ces 2 posts, cela devrait t'aider :
Signes montrant que le SIBO est la cause de votre colopathie fonctionnelle
3 étapes pour savoir si votre syndrome du colon irritable est le SIBO

Répondre
avatar
3 mai 2017 à 09:12

Coucou Isa, j'espère que vous (toi et la petite crevette) allez bien ?


Tu expliques que le régime SCD n'a pas fonctionné à cause de l'absence totale de glucides qui te faisait avoir des grosses crises de boulimie et des baisses importantes d'énergie. Voici mes questions:

1) n'est -ce pas la même chose avec le régime AIP ?? Je pensais que le régime AIP supprimait tout autant les glucides/sucres ?

2) Quels sont les glucides autorisés dans AIP et pas dans SCD

3) si ces deux régimes suppriment tous les deux les glucides, pourquoi l'un t'a-t-il fait avoir des crises de boulimie et l'autre pas ? le manque de sucre ne s'est pas fait ressentir de la même manière ?

Je me permets de te poser autant de questions à ce sujet car c'est justement MON GROS PROBLEME ! Je suis une "addict" au sucre comme pas possible. J'ai des pulsions à en devenir dingue, surtout à certaines périodes de la journée et après un repas. Parfois tu devrais me voir, on dirait une "junkie" qui cherche sa dose .... c'est affligeant.

Je sais qu'avec tous les soucis de santé que j'ai je dois impérativement arrêter le sucre, j'ai donc tenté de retirer tous les féculents .... suis devenue encore plus dingue ! Baisse totale d'énergie, crises d'hypoglycémie importantes, augmentation des migraines, et last but not least: des crises de boulimie comme quand j'étais plus jeune ...

Donc cela me fout une trouille pas possible de supprimer les glucides alors si l'un des deux régimes me permet de mieux appréhender et gérer ce "manque" de sucre, ça serait plus qu'appréciable et apprécié.

Désolée, j'ai fait une looonnngue tartine mais je c'est un point très important pour moi et j'espère qu'il pourra éclairer d'autres "shootées maladives" au sucre -)

grand MERCI pour ta réponse et bien le bonjour de Belgique ! -)

Répondre
avatar
3 mai 2017 à 09:16

Isa,

encore moi, sorry ....

c'est merveilleux de ta part de nous avoir traduit les listes des aliments en français (même quand on connaît l'anglais c'est tellement plus simple quand c'est en français)

pourrais-tu m'indiquer où tu as mis sur ton site la liste en français des aliments (ok et pas ok ) pour le régime SCD+Fodmap et la liste également en français pour le régime AIP+Fodmap.

je voudrais pouvoir comparer en détail les deux ...

MERCI MERCI MERCI

Répondre
avatar
Isa
3 mai 2017 à 14:45

Oui, bébé et moi nous portons à merveille, merci :)

1/ 2/ 3/ Non, pas du tout, le régime AIP ne supprime pas les sucres mais les aliments inflammatoires. Donc par exemple les les féculents tels que patates douces, ignames, arrow root, tapioca, etc sont permis. Donc rien à voir avec le régime SCD à glucides spécifiques qui lui reposent sur la suppression de la majorité des glucides, et même ceux qui ne sont pas inflammatoires.

Je suis aussi une addict du sucre, et d'autant plus quand contamination au candida albican. D'où pourquoi lorsqu'un régime supprime toutes les sources de sucre, mon corps et mon esprit ne tiennent pas.

Répondre
avatar
Isa
3 mai 2017 à 14:53

Je n'ai pas encore fait de telles listes mais j'ai beaucoup de demandes en ce sens. Donc je vais m'y mettre. Ta demande est notée.

Répondre
avatar
Anonyme
24 août 2017 à 09:04

Juste un grand merci d'être dans le partage bienveillant de l'information, l'économie du savoir c'est maintenant et c'est grâce à des gens comme vous.

Répondre
avatar