Chère maladie de merde...

Chère maladie de merde...
... je te HAIS.

Je te HAIS parce que tu as gâché 4 années de ma vie, et que tu continues à me la gâcher.
Je te HAIS parce que cela fait 4 ans que j'aurai dû avoir un bébé.
Je te HAIS parce que je ne suis pas enceinte et pourtant on dirait que j'attends des quadruplés.
Je te HAIS parce que ma vie n'est pas métro/boulot/dodo mais douleur/douleur/dodo.
Je te HAIS parce que tu es en train de briser mon couple et tous mes rêves.
Je te HAIS parce que tu ne me laisses aucune seconde de répit.
Je te HAIS parce que je ne sais plus ce qu'est une vie sans douleur.
Je te HAIS parce que tu fais de ma vie un cauchemar.
Je te HAIS parce que je suis obligée de te subir et que tu as raison de moi.
Je te HAIS parce que la vie d'avant sans toi, je ne sais même plus si un jour elle existera à nouveau.



Et enfin : je te HAIS parce que je viens de prendre 30 minutes pour écrire cette lettre qui t'est destinée et que ça ne changera rien : demain sera encore un jour de douleur, parce que, maladie de merde, tu ne veux pas me laisser tranquille.

Je te HAIS.




A votre tour de vous lâcher : 

Lâcher tout ce que vous avez envie de lâcher dans les commentaires de ce post !

PARTAGEZ CET ARTICLE

Auteur:

Malade depuis 4 années de colopathie fonctionnelle, SIBO, candidose, brûlures d'estomac, reflux, je m'en suis moi-même sortie. Je vous fais partager sur ce blog tous les moyens qui m'ont permis de m'en sortir.

N'oubliez pas de vous abonner à ce blog : Abonnement au blog Guérir ses Intestins, ainsi que sur mes réseaux sociaux : Ma page Facebook / Ma page Twitter / Ma page Google+ / Ma page Pinterest / Ma page Instagram

Post Précédent
Post Suivant
1 octobre 2015 à 22:22

COURAGE, COURAGE, COURAGE !
Je sais que c'est facile à dire mais il faut tenir et essayer de vaincre.
Perso, je fais aussi la diète quand ça ne va pas car c'est la seule solution. Je ne mange que très très peu jusqu'à ce que ça aille mieux. Puis je revis quelques temps jusqu'à ce que ça revienne.
Certes je suis moins atteinte que toi mais je te trouve très courageuse, ce serait dommage de tout abandonner ; après, des coups de gueule tu as le droit d'en avoir.

Répondre
avatar
Isa
1 octobre 2015 à 22:52

Merci beaucoup Aline!
Oui, aujourd'hui était un jour SANS, mais demain sera un jour AVEC je l'espère.
Ca part, ça vient, mais il ne faut pas perdre son objectif de vue, même si parfois c'est plus dur que les autres jours. Plein de bisous

Répondre
avatar
2 octobre 2015 à 19:42

Je comprends cette haine, cette colère, souvent même ce désespoir, Isa.
Je n'ai pas lu les articles précédents de la semaine, moi mm très fatiguée... et un peu (bcp) au fond. Bref, comme vous toutes ici.
Je n'ai pas non plus commencé la diète, vraiment trop amaigrie, je pense faire comme Aline, des jours de diète quand je serai moins faible.
Un vrai cercle vicieux.
Et comme tu as raison décrire ta haine pour qu'elle sorte, comme tu fais bien de la hurler, ce n'est pas, je crois, du temps perdu mais encore le constat de l'énergie pour le faire !
Je vais finir par aller à Lourdes :)
Je relirai les autres posts et te soutiens comme Aline, et comme tu nous soutiens.
Puisse demain être un jour AVEC qq chose de bon.
Tu le mérites. Je te trouve en effet TRÈS COURAGEUSE.
Bises

Répondre
avatar