Comment réintroduire les FODMAP?

Vous avez suivi le régime pauvre en FODMAPS pendant 6 à 8 semaines, et maintenant est venu la phase de réintroduction des FODMAPS.



réintroduction des FODMAP


Mais comment s'y prendre? comment réintroduire les FODMAP sans faire d'erreur et ruiner tous ses progrès réalisés grâce à l'application du régime pauvre en FODMAP?

Lisez la suite de mon post, je vais tout vous expliquer :



Comment réintroduire les FODMAP?


C'est très simple : pour chaque catégorie de FODMAP, il y a un aliment d'essai à tester.

Je rappelle que FODMAP signifie :





et les différentes familles de FODMAP sont : le lactose, le fructose, les fructanes, les galacto-oligosaccharides et les sucres-alcool polyols (sorbitol et mannitol).


Pour chaque famille à tester, on prend donc un aliment représentatif et on le réintroduit à petite dose, afin d'évaluer sa tolérance.



Ainsi, voici les différents tests à effectuer :


  • Test du lactose : 125 à 250 ml de lait ou bien 200 grammes de yaourt (attention lactose !).

  • Test du fructose : 1 demi mangue ou bien 2 cuillères à café de miel.

  • Test des fructanes : 2 tranches de pain de blé (attention gluten !) ou bien 1 gousse d'ail.

  • Test des galacto-oligosaccharides : 1/2 tasse de lentilles ou de pois chiches.

  • Test des sucres alcool (polyols) - pour le sorbitol : 4 abricots secs.

  • Test des sucres alcool (polyols) - pour le mannitol : 1/2 tasse de champignons.



Ces tests peuvent être effectués dans l'ordre que vous souhaitez.

Je vous conseillerai cependant de commencer par la famille que vous "sentez le mieux"; histoire de vous mettre en confiance.

Et bien évidemment, si vous êtes intolérant au lactose et/ou au gluten, ne pratiquez pas le test de ces familles !!! (d'où j'ai précisé dans la liste des tests d'autres alternatives).




Je précise que ce qui est important, c'est que lorsque vous testez l'un de ces aliments (et donc la classe de FODMAP en question), tout le reste de votre repas reste pauvre en FODMAP.

Ainsi, si vous avez une réaction négative, aucun autre biais ne peut en être la raison, et donc le verdict est sans appel : vous ne tolérez pas la famille de FODMAP que vous êtes en train de tester.

Enfin, entre chaque test, attendez toujours au moins 3 jours avant de re-tester une autre famille d'aliments.
Histoire de laisser votre corps souffler et se remettre du précédent test.






Je ne tolère aucun FODMAP, que faire?


J'ai plusieurs fois tenter la réintroduction des familles de FODMAP, et malheureusement il s'avérait chaque fois que je n'en tolérais aucune. TOUS les FODMAP étaient pour moi source de douleur, et les réintroduire ne faisait que m'enfoncer.

Je peux vous dire qu'à ce moment là, on se sent bien triste et seule.
Et on se pose (légitimement) les questions suivantes :


Est-ce que cela signifie que j'ai mal fait et suivi le régime pauvre en FODMAP?

NON, puisque en le suivant, je constatais bien une diminution nette de mes douleurs.




Est-ce que cela signifie que je dois repartir pour un nouveau round de 6 à 8 semaines de régime pauvre en FODMAP?

La réponse est OUI.

Car si vous ne tolérez pas les FODMAP, cela signifie qu'actuellement vous êtes contaminés par des bactéries intestinales et que ces bactéries à l'intérieur de vos intestins se nourissent des FODMAP que vous avalez : c'est pour cette raison que les FODMAP vous donnent des douleurs, des spasmes, des gaz, de la constipation ou de la diarrhée.

Car les FODMAP nourissent vos mauvaises bactéries et fermentent.




En fait, pour retenir l'essentiel, j'ai appris au fil du temps que :
les FODMAP sont une magnifique source d'aliments riches en nutriments, prébiotiques et pleins d'autres bonnes choses.

Mais pour quelqu'un qui a un déséquilibre de flore intestinale, les FODMAP ne nourrissent pas les BONNES mais les MAUVAISES bactéries.

Donc écoutez votre corps, et le jour où vous tolérerez les FODMAP, c'est que les BONNES bactéries auront gagné sur les MAUVAISES et ce jour là les FODMAP ne vous feront plus fermenter / de douleurs.


En attendant, ne forcez pas, écoutez votre corps, lui seul saura quand les FODMAP seront alors une bonne chose pour vous, et non une mauvaise.




PARTAGEZ CET ARTICLE

Auteur:

Malade depuis 4 années de colopathie fonctionnelle, SIBO, candidose, brûlures d'estomac, reflux, je m'en suis moi-même sortie. Je vous fais partager sur ce blog tous les moyens qui m'ont permis de m'en sortir.

N'oubliez pas de vous abonner à ce blog : Abonnement au blog Guérir ses Intestins, ainsi que sur mes réseaux sociaux : Ma page Facebook / Ma page Twitter / Ma page Google+ / Ma page Pinterest / Ma page Instagram

Post Précédent
Post Suivant
12 septembre 2015 à 19:05

Bonsoir Isa,
C'est toujours intéressant ce que vous publiez !
Et quelle constance !
J'espère que vous êtes un peu mieux ?
Pour moi mauvaise surprise....le début d'une cure de magnésium Thalamag m'a rendue malade comme un chien, j'ai mis 3 heures à comprendre l'origine de la régression totale de mon état. Il n'y est pour rien :/
Pffff.
Aucun retour sur le CONSTELLA.
Et bien lu les catastrophes du Resolor, Incroyable....

Bon courage à vous.

Répondre
avatar
Isa
14 septembre 2015 à 10:30

Merci beaucoup, ça me fait plaisir que mes posts vous aident !
Ah oui, les compléments alimentaires qui font régresser, malheureusement c'est à coup d'essai et parfois cela fait aller moins bien. Le magnésium j'avais aussi essayé et n'avais pas supporté, on a les intestins trop irrités pour du magnésium.

Répondre
avatar
29 avril 2017 à 21:00

bonjour isa si je supporte une famille ca veut dire que je supporterai tous les autres aliiments de cette méme famille.?.

Répondre
avatar
Isa
2 mai 2017 à 20:23

Pas forcément car tu peux avoir des intolérances alimentaires autre que les FODMAP (intolérance à l'histamine, à des aliments en particulier anticorps IGG, ou encore inflammation avec des aliments non AIP, etc).

Répondre
avatar
Anonyme
26 juillet 2017 à 08:37

Bonjour,

Je souffre d'une colopathie fonctionnelle et diverticulose, après avoir suivi le régime sans fodmap , j'en suis maintenant à la phase de ré introduction et il ne me reste pus qu'une famille d'aliments à tester ,jusqu'ici je les tolère toutes :-) Ma question est : si je tolère bien tous les aliments testés pendant cette phase de réintroduction qui reste "douce" au vu des quantités de FODMAP ré introduits, et isolés (on ne mélange pas les différentes familles de fodmaps irritantes), comment faire après ? Puis-je ré introduire, et mélanger, tous les types de fodmap sans limitation de quantités si je les ai bien tolérés pendant les tests de réintroduction ? Merci par avance de votre réponse. Virginie

Répondre
avatar
Isa
29 juillet 2017 à 19:19

Bonjour Virginie, dans tes réintroductions des familles de FODMAP, as-tu testé différentes quantités d'aliments? Car en plus de l'aliment et la famille, tout est question de quantités dans les FODMAP.

Répondre
avatar
Anonyme
31 juillet 2017 à 10:26

Oui j'ai testé différentes quantités (et même en très grande quantité, pour le pain normal ou les pois chiches, notamment pour le second test histoire de "bien" tester pour les aliments que j'adore et dont j'étais privée dans la phase sans fodmaps ;-). Par contre, vous parliez du Thalamag et du magnésium qui vous avaient direct irritées dans vos précedents commentaires, moi je crois avoir fait une réaction à de l'hammamélis composé, prescrite par mon angiologue en granulés homéopatiques (anti douleurs pour les jambes lourdes), j'étais bien avant la prise quotidienne d'Hamamélis, j'ai commencé à le prendre matin et soir et j'ai alors été très ballonnée quasi toute la journée plusieurs jours consécutifs. Je l'ai arrêté (tant pis pour les "jambes lourdes", les bas de contention suffiront), et plus du tout de ballonnements... (alors que je remange un peu de fodmaps en mélangeant les familles maintenant qui plus est). Coincidence ?
Virginie

Répondre
avatar
Isa
31 juillet 2017 à 21:01

Que contient exactement l'Hamamélis que tu prenais?

Répondre
avatar
Anonyme
1 août 2017 à 15:46

Hammamélis composé en granules, la composition est la suivante "
À base de saccharose et de lactose, les granules sont imprégnées de la dilution homéopathique d'Hamamelis virginiana 3CH, Anemone pulsatilla 3CH, Echinacea angustifolia 3CH, Acidum hydrofluoricum 3CH, Viburnum prunifolium 3CH, Tussilago farfara 3CH, Corylus avellana 3DH, Aesculus hippocastanum 3DH." Dans les contre-indications ils mentionnent aussi "Galactosémie, syndrome de malabsorption du glucose et du galactose, déficit en lactose."
Virginie

Répondre
avatar
Isa
2 août 2017 à 13:28

Le lactose dans l'homéopathie n'est pas l'idéal...

Répondre
avatar