Bonnes vacances !

Voilà, je voulais vous dire que je vais partir quelques semaines en vacances et que je reviendrai fin août.

Je vais partir un peu en vacances ...
... puis revenir pour réaliser des examens qu'on m'a demandé de pratiquer à l’hôpital
... puis ensuite repartir quelques jours
... pour ensuite revenir pour mon rendez-vous avec le professeur (celui qui me suit à l’hôpital) pour parler d'une éventuelle hospitalisation.


En fait il y a quelques semaines, j'avais pratiqué un scanner, et les cet examen a mis en évidence un trouble. Le professeur à l’hôpital m'a alors imposé de pratiquer une radio "cinétique", c'est-à-dire une radio qui montre les mouvements dans mon corps, mon estomac, mon duodénum, mon œsophage. Une radio "vivante" en quelque sorte.

Le professeur pense, au vu du scanner, que j'ai une maladie rare : le syndrome de la pince mésentérique.

Avant qu'il m'annonce ce nom, je n'avais jamais entendu parler de cette maladie.

Je ne pourrai pas détailler réellement de quoi il s'agit, mais je vous laisse un lien où vous pourrez lire les détails : Le syndrome de la pince mésentérique



Tout ce que je sais, c'est que même s'il s'avère que j'ai cette maladie, j'en ai parlé autour de moi et la chirurgie comporte trop de risque, donc il est hors de question que je la pratique.

Donc je refuserai -quelque soit le verdict- l'hospitalisation, et je vivrai "avec", comme j'arrive à le faire aujourd'hui.

Et en attendant, je ne veux voir que le positif, et continuer mon petit chemin vers la guérison.

Car mes changements alimentaires donnent de grands résultats, alors je continue ainsi :

  • respecter mes intolérances alimentaires et ma formule "gagnante"
  • profiter de mes vacances
  • prendre un max de soleil et de bonnes vitamines D


Et puis je reviendrai en pleine forme à mon retour de vacances !
Et ce blog repartira à plein régime !  (je fourmille d'idées de posts, et d'ailleurs j'emporte avec moi un cahier pour écrire mes idées dessus :)).



Et je vais vous avouer un petit secret.... :

ce blog va me manquer pendant mes congés;
et puis vous, mes lecteurs et lectrices, aussi !



Alors, à très bientôt, dès mon retour de vacances ;

Et pour être avertie automatiquement quand je recommencerai à poster des articles dès mon retour, abonnez-vous à mon blog (en haut du blog, vous n'avez qu'à inscrire votre email, et vous recevrez alors automatiquement une newsletter à chaque fois que j'écrirai un nouveau post).


Bisous à tous et toutes !

Et je vous souhaite :




PARTAGEZ CET ARTICLE

Auteur:

Malade depuis 4 années de colopathie fonctionnelle, SIBO, candidose, brûlures d'estomac, reflux, je m'en suis moi-même sortie. Je vous fais partager sur ce blog tous les moyens qui m'ont permis de m'en sortir.

N'oubliez pas de vous abonner à ce blog : Abonnement au blog Guérir ses Intestins, ainsi que sur mes réseaux sociaux : Ma page Facebook / Ma page Twitter / Ma page Google+ / Ma page Pinterest / Ma page Instagram

Post Précédent
Post Suivant
Kelly
18 août 2015 à 07:40

Happy Holidays !!!!!! HAVE FUN !!

Répondre
avatar
18 août 2015 à 08:22

Bonnes vacances et reviens en pleine forme !

Répondre
avatar
Isa
20 août 2015 à 08:54

Merci Aline ;
compte sur moi pour revenir en super forme, je fais tout pour.

Répondre
avatar
27 février 2016 à 19:02

Bonjour, Je souffre comme vous depuis des années de mêmes symptômes. Ma vie est un cauchemar depuis 3 ans et même si quelques "petits" soucis ont été diagnostiqués par les gastro-entérologues (retard de vidange de l'estomac, gastrite chronique, ballonnements/spasmes et colon irritable, nombreuses intolérances alimentaires etc) rien n'explique selon eux les douleurs quotidiennes que je ressens dans le creux épigastrique et qui deviennent invivables.
Un radiologue a suspecté le syndrome de la pince mésentérique en m'expliquant que mes douleurs pourraient s'expliquer par un pincement de duodénum par des veines (ce qui expliquerait aussi la mauvaise vidange gastrique et les tracas au niveau intestin). Mon gastro-entérologue a réfuté cette hypothèse.
Même si je sais que seule une opération extrêmement lourde et sans gage de réussite peut enlever cette pince mésentérique, j'aimerais savoir si le diagnostic est le bon car pour moi c'est insupportable de ne pas mettre un nom sur le mal qui nous ronge.
Pourriez-vous m'indiquer par email le nom du professeur qui vous a diagnostiqué cette pince mésentérique, afin de confirmer ou d'infirmer dans mon cas cette hypothèse ?
Je vous remercie par avance,

Bien cordialement,

Romain

thebomps@hotmail.fr

Répondre
avatar
Isa
27 février 2016 à 21:12

Bonjour, en effet la pince mésentérique nécessite une opération, que je ne te conseille absolument pas : trop de risque et pour un mieux inconnu.
As-tu fait le test respiratoire pour le SIBO? car le SIBO peut être la raison de ta mauvaise vidange de l'estomac et des symptômes que tu me décris. Et dans ce cas, même si tu te faisais opérer de la pince, le SIBO serait toujours là et donc tu aurais quelques temps plus tard à nouveau les mêmes problèmes !!
Pour le nom du gastro-entérologue pour la pince mésentérique, il s'agit de l'hôpital de Clichy et le chef de service de l'hôpital, le Professeur Yoram BOUHNIK. Par contre, il y a 4 à 6 mois d'attente pour avoir un rendez-vous avec lui.

Répondre
avatar
23 mars 2016 à 22:00

Merci beaucoup de la la réponse ! Je n'ai jamais fait de test pour le sibo, et je n'en avais jamais entendu parlé avant de lire votre blog.
Pour l'instant j'ai fait les tests d'intolérances alimentaire au laboratoire Zamaria et je suis intolérant au blé et beaucoup de céréales, à la pomme de terre, aux petits pois et haricots blancs et à beaucoup d'oléagineux.
J'ai fait en outre le test candia5 qui est positif et le test à l'indoxyl de sulfate qui est positif (présence +2).
J'ai consulté un médecin nutritioniste et depuis un mois et demi, j'ai enlevé les aliments auxquels je suis intolérant et je prends probiotique, L-glutamine, extraite de pépin de pamplemousse et origan. J'ai l'impression qu'il y a une légère amélioration des symptômes (même fréquence mais intensité légèrement moindre) mais cela a empiré depuis une semaine avec le début de prise d'un antidépresseur (effexor).
Je vais regarder pour cette piste sur le sibo, mais c'est un peu en lien avec le candida non ?
Romain

Répondre
avatar
Isa
23 mars 2016 à 22:07

Non, candida et SIBO sont deux choses différentes, va lire ce post : http://vivreavecuncolonmalade.blogspot.fr/2015/12/de-quoi-souffrez-vous-candida-albican.html.

Tes intolérances alimentaires sont le signe d'un leaky gut (intestins perméables). Parfait pour la glutamine. Attention avec les probiotiques si SIBO.
L'antidépresseur va aggraver la porosité intestinale...

Répondre
avatar
25 mars 2016 à 13:30

Ok, merci c'est beaucoup plus clair. Pour le sibo, il faut donc que je consulte un des médecins dont tu as donnée la liste sur une page pour pour qu'ils me fassent faire le test respiratoire ? D'après ce que j'ai compris le test ne se fait pas dans un labo mais à l'hôpital ?
Je ne sais pas si j'ai le sibo mais c'est une piste à étudier.
Pour les antidépresseurs, je suis d'accord avec toi, mais il y a des moments où on va tellement mal psychologiquement qu'on a pas le choix...

Je pensais à la pince mésentérique, car clairement, en plus des ballonnements, spasmes etc il y a un endroit très précis (creux épigastrique, légèrement à droite en dessous des côtes) qui est douloureux 24h/24h, peu importe ce que j'ai mangé. Même les moments ou je n'ai pas trop mal, si j'appuie avec mon doigt sur cette zone, c'est très douloureux. J'ai même fait un jeune pendant 4 jours il y a plus de 2 ans, et la zone restait douloureuse. Dans cette zone, il y a le duodénum et pas loin la vésicule biliaire (plusieurs vérifications, pas de calculs biliaires). C'est cette douleur qui a été le premier de mes symptômes, qui m'a amené à consulter sans rien trouver de particulier pour les médecins (légère gastrite, retard de vidange gastrique etc). Ensuite les spasmes, ballonnements, gaz, bruit d'intestins (mon intestin fait "glou glou" en permanence quand on appuie dessus) et autres diarrhées sont apparues progressivement, mais le symptôme qui m'affecte le plus est cette douleur assez localisée qui ne disparaît jamais et ne me laisse du répit que lorsque je m'endort.

Répondre
avatar
Isa
25 mars 2016 à 22:15

Oui, je te conseillerai de faire le test respiratoire pour diagnostic du SIBO, auprès de l'un des thérapeutes qui le pratique : http://vivreavecuncolonmalade.blogspot.fr/2015/11/les-tests-respiratoires-et-le-docteur.html

Lorsque tu feras le test, insiste bien auprès du thérapeute pour qu'il t'indique la vitesse de vidange de ton estomac, car je pense que ton souci se situe là. Et connaître le gaz auquel tu fermentes en majorité sera une bonne indication aussi.

Répondre
avatar
29 mars 2016 à 16:16

Ok merci.
Alors je viens d'appeler comme toi le seul thérapeute qui est gastro-entérologue et pas de rendez-vous avant début juin. Et il faut rappeler dans 3 semaines.
Du coup j'hésite à prendre rdv avec un autre thérapeute, sachant que je partage ton opinion, il semble plus cohérent de faire les tests avec un gastro-entérologue.

Répondre
avatar
29 mars 2016 à 16:21

Dans un de tes postes, tu avais parlé d'un médecin généraliste qui t'avais aidé à diagnostiqué ton intolérance à l'histamine, est-ce qu'il est sur la liste des thérapeutes qui pratiquent les tests respiratoires ?

Répondre
avatar
Isa
29 mars 2016 à 20:20

Oui, l'idéal est en effet un gastro-entérologue, mais par contre si tu es sur Paris, le seul thérapeuthe gastro-entérologue est le Docteur De Malezieu, celle que j'ai consulté, et un conseil : fuis là !!!!

Répondre
avatar
Isa
29 mars 2016 à 20:22

Idem, ce médecin m'avait prescrit une prise de sang pour l'intolérance à l'histamine, mais ce fut la seule chose positive qu'elle a fait parce que derrière elle ne sait même pas ce qu'est le SIBO, et j'ai dû moi lui donner un cours sur le SIBO.

Je te conseille de faire par toi même tous ces tests et examens, et de ne rien attendre de la médecine. C'est à compter de ce moment que j'ai commencé à m'en sortir.

Répondre
avatar
30 mars 2016 à 13:13

Ok merci, je vais essayer de prendre rdv avec un naturopathe du 93 qui fait les tests respiratoires pour avoir un diagnostic.
Je te tiens au courant quand j'aurais le rdv et les résultats.

Répondre
avatar
30 mars 2016 à 13:15

Oui mais du coup, c'est quand même important de faire ce test à l'histamine ? Sur internet, je lis que le diagnostic de l'intolérance à l'histamine n'est pas facile à poser.
Faut-il une prescription d'un médecin pour faire ce test ou on peut le faire spontanément (comme pour les intolérances alimentaires) dans un laboratoire de type Zamaria ?

Répondre
avatar
Isa
31 mars 2016 à 13:04

Tiens moi au courant. Surtout ce test respiratoire permettra de mettre un nom sur ton mal. Par contre sois prudent avec les produits qu'il te recommandera de prendre, dans mon cas ils m'ont bien enfoncé.

Répondre
avatar
Isa
31 mars 2016 à 13:07

En effet c'est pas toujours évident de trouver cette intolérance car plusieurs causes peuvent en être la raison. Non, aucunement besoin d'ordonnance, je l'ai fait au laboratoire Zamaria.

Répondre
avatar
31 mars 2016 à 14:39

J'ai rdv lundi prochain chez un naturopathe pour les tests respiratoires. Je te tiens au courant.

Sinon à force de me documenter sur le sujet, le lien de causalité entre mauvaise vidange gastrique et sibo n'est pas clair.
J'ai l'impression (ce n'est que mon avis) que lorsque on souffre de mauvaise vidange de l'estomac (ce qui est mon cas et le tien il me semble), à force ça finit pas détériorer la flore intestinale, entraînant sibo et ou candida et qu'on développe alors un tas d'intolérances alimentaires dues au "leaky gut". Mais pour casser ce cercle vicieux, une solution ne serait pas d'accélérer la vidange gastrique ? Tu as écrit une note sur les prokinétiques, j'ai lu aussi des articles du dr Donatini qui explique qu'on peut favoriser sa vidange gastrique avec prokinétiques naturels (gigembre, jus de betterave/pruneau, sulfate de magnésium), exercices de yoga quotidiens et ostéopathie.
Tu n'as pas essayé sur le long terme les prokinétiques naturels pour voir l'impact sur ta vidange gastrique ?

Répondre
avatar
31 mars 2016 à 14:48

En tout cas ce qui est sûr, me concernant, c'est que j'ai d'abord eu des problèmes de douleur chronique au niveau de l'estomac (gastrite chronique). Et comme j'étais rassasié très rapidement, j'ai fini par faire des tests de vidange gastrique (scintigraphie) qui ont montré un retard de vidange gastrique. Pas de quoi inquiéter les gastros, sauf que 2 ans plus tard me voilà encore plus mal en point. les problèmes au niveau des intestins (spasmes, ballonnement violents, gaz malodorants désolé pour le glamour lol) sont apparus dans un second temps donc j'ai l'impression que le dérèglement de le flore intestinale est une conséquence de la mauvaise vidange gastrique.
A creuse, je dois me battre contre estomac + intestins maintenant.

Répondre
avatar
Isa
31 mars 2016 à 21:26

Si justement le lien entre mauvaise vidange gastrique et SIBO est clair : l'une des causes du SIBO est justement la gastroparésie (mauvaise vidange gastrique). Cette mauvaise vidange entretient le SIBO, et c'est d'ailleurs pour cette raison que dans le protocole de guérison du SIBO entre en jeu les prokinétiques : http://vivreavecuncolonmalade.blogspot.fr/2015/10/le-protocole-de-guerison-du-sibo-les.html

Et si, j'ai essayé pendant plus d'1 an les prokinétiques.
Lis mes posts et mon blog :)

Répondre
avatar
31 mars 2016 à 22:58

Ok merci, j'avais bien compris alors.
Si j'avais lu ton poste sur les prokinétiques, mais j'ai pas compris que tu les avais pris sur plus d'un an.

Je pense que je vais m'y mettre, je commence par le gingembre.

Ton blog est une vraie mine d'or d'informations, j'ai lu beaucoup de pages depuis quelques jours mais je m'emmêle encore les pinceaux. Chapeau, en tous cas et encore merci de partager ta connaissance, tu vas pouvoir écrire un livre :)

Répondre
avatar
1 avril 2016 à 00:52

Bonjour Rom Thebomps,
En ce qui concerne les antidépresseurs, il en existe des naturels avec moins d'effets secondaires et plus efficace que les antidépresseurs chimiques qui sont très très très dangereux. Je peux t'envoyer des mails de spécialistes sur le sujets. Sinon tu peux interroger des herboristeries, il y a de très bien sur Paris ou sur le net que tu peux interroger par messagerie. En ce qui concerne les infos de professionnels sur le sujet, si tu es intéressé il me faudrait une adresse mail, car c'est trop long pour le mettre dans ma réponse sur le blog d'Isa.

Répondre
avatar
1 avril 2016 à 01:37

Rom Thebomps : Oups j'ai oublié, il existe un magazine très bien : Plantes et santé : http://www.plantes-et-sante.fr/decouvrir/le-magazine-plantes-sante-va-vous-dire-ou-est-le-vrai-bien-etre?gclid=CL39wv6K7MsCFQF7vQodX34Avw

Répondre
avatar
1 avril 2016 à 19:28

Bonjour,
oui je sais que c'est pas bon du tout sur le long terme les antidépresseurs chimiques. J'en ai déjà pris dans ma vie et j'en reprends depuis quelques semaines car c'est la catastrophe au niveau perso et pro.
Parallèlement j'ai repris le sport que je ne pratiquais plus depuis 3 mois à cause d'une blessure au mollet et qui étais un très bon anti-dépresseur naturel pour moi. J'ai aussi commencé le yoga et des méthodes de relaxation.
Je ne compte pas en prendre pendant longtemps, m'en servir comme une béquille puis réussir à prendre le relai avec les méthodes naturelles.
Oui je suis intéressé par les herbes naturels, c'est gentil de m'en parler.
Mon mail : thebomps@hotmail.fr
Merci

Répondre
avatar
Isa
1 avril 2016 à 20:28

Si tu as des soucis à l'estomac, surtout pas de gingembre, sinon tu vas hurler de douleurs et brûlures à l'estomac avec : le gingembre a tendance à provoquer des brûlures d'estomac. Donc soit prudent.

Répondre
avatar
2 avril 2016 à 11:29

J'ai essayé depuis hier, gingembre en arkogelule, un peu de gingembre fais que je rape, et même infusion, ça n'a pas fait trop mal.
J'avais une gastrite, mais je n'ai pas fait de fibroscopie depuis 2 ans, peut-être que ça va mieux et que c'est plus au niveau de la vidange qu'il y a un problème.

Répondre
avatar
Isa
2 avril 2016 à 12:49

Alors c'est clairement le signe que tes douleurs à l'estomac ne sont pas des brûlements mais en fait la remontée des aliments. Et donc oui les prokinétiques dans ce cas peuvent grandement te soulager. Et encore mieux que le gingembre : le Triphala. C'est le meilleur prokinétique naturel qui existe.

Répondre
avatar
2 avril 2016 à 13:12

Ok merci des infos, j'en ai commandé sur internet hier. Je pense faire effectivement du reflux entre le duodenum et l'estomac, car à la fibrsocopie, les gastros retrouvaient systématiquement un reflux de bile dans l'estomac.

Répondre
avatar
2 avril 2016 à 13:17

Sinon grosse prise de conscience ce matin, en faisant l'historique avec ma femme, je me souviens en novembre 2012 avoir eu comme des dartres rouges dans le cou et le haut du dos. Ce n'étais pas de l'eczema, mais j'avais consulté une dermato et si ma mémoire est bonne elle m'avait prescrit des ANTIBIOTIQUES et mes taches rouges ont disparu au bout de quelques semaines.
Et comme par hasard, 2 mois plus tard en février, première grosse crise après un repas de famille, je finis aux urgences pour la première fois de ma vie, et après début du cauchemar avec le parcours médical classique : examens à gogo, prise d'IPP, débridat et autres saloperies pendant des mois !!

Répondre
avatar
3 avril 2016 à 02:30

Bonjour Isa, j'ai lu que tu avais pris des prokinétiques pendant 1 an. Et maintenant que prends tu, à part les patates douces pour ton transit ? Merci pour la réponse.

Répondre
avatar
Isa
3 avril 2016 à 19:12

Depuis que j'ai résorbé l'inflammation, je n'ai plus aucun problème de transit, tout s'est régulé par lui-même : les problèmes de transit existent parce qu'il y a un problème d'inflammation et d'irritation derrière.

Répondre
avatar
Isa
3 avril 2016 à 19:14

Schéma classique : antibiotiques => dégradation de la flore et douleurs à l'estomac => IPP => encore plus de dégradation de la flore, propice au SIBO, irritation des intestins => antispasmodiques => et le cercle s'intensifie....

Répondre
avatar
4 avril 2016 à 15:41

Oui, il est plus que tant que le corps médicale arrête de prescrire à tout va des médocs en fonction des symptômes et prennent plutôt le temps de s'intéresser aux causes. Le problème c'est le lobby pharmaceutique derrière et le fait aussi que les gens sont demandeurs de médicaments dès le moindre problème (moi le premier, pendant des mois j'étais dans l'attente du médicament magique qui pourrait me soigner) !

Répondre
avatar
4 avril 2016 à 15:50

Je viens de faire les tests respiratoires :
à jeun pas d'hydrogène et de méthane mais méthylacétate à 4,5 (norme 2, max de 5 à 15).
Après ingestion du liquide, 1h30 plus tard le méthane passe à 0,4 et le méthylacétate à 5,5.
Ce n'est pas catastrophique d'après le thérapeute qui pense effectivement que mon problème vient d'une vidange trop lente de mon estomac. Il me préconise dans un premier temps d'accélérer cette vidange avec des prokinétiques naturels, du sulfate de magnésium, de la betaine HCL, des règles d'hygiène de vie (alimentation spécifique, manger peu le soir, peau d'eau pendant le repas etc, exercices de relaxation etc)
Il pense qu'au bout de quelques mois cela peut améliorer la putréfaction dans les intestins. Il me propose de le revoir gratuitement dans quelques mois (il habite juste à côté de chez moi) pour me faire ressoufler dans l'appareil, afin de voir si les taux sont descendus. Sinon il me proposera les traitements classiques à base de champignons et huiles essentiels.
Je l'ai trouvé très bien (il s'agit de Christophe Etienne), ma femme ira certainement le voir en prévention.

Répondre
avatar
Isa
4 avril 2016 à 15:52

On s'est tous fait avoir, c'est humain et normal.

Répondre
avatar
Isa
4 avril 2016 à 15:55

Au vu de tes symptômes et douleurs, c'était clairement du methylacétate, et un problème de vidange qui va de pair avec le SIBO.

Répondre
avatar
4 avril 2016 à 16:02

Oui, maintenant j'en ai scientifiquement la confirmation.
J'ai fait un tour sur le blog mais je n'ai pas trouvé, avais-tu fait un post avec la signification des différents taux pour le test respiratoire et les "scores" que tu avais obtenus ?

Répondre
avatar
Isa
4 avril 2016 à 18:22

Non, pas encore, mais ce post est prévu :)

Répondre
avatar
4 avril 2016 à 19:11

Ce serait intéressant que tu refasses le test pour voir l'évolution ! Je l'ai fait chez Christophe Etienne (moi aussi je l'ai trouvé très bien).

Répondre
avatar
4 avril 2016 à 20:06

Oui il m'a gardé longtemps, j'ai appris plein de choses.
Tu as eu quels résultats aux tests respiratoires ?

Répondre
avatar
4 avril 2016 à 20:19

Ta questions s'adresse à Isa ou moi ?
Qu'est ce qu'il t'a appris de beau ? :-)

Répondre
avatar
4 avril 2016 à 21:01

A toi :=).
Il m'a notamment donné pas mal de conseils pour améliorer la vidange gastrique et un document récapitulatif.

Répondre
avatar
5 avril 2016 à 07:23

Hydrogène : 0
Méthane : 5
Méthyl : 12
J'ai aussi eu le doc...

Répondre
avatar
5 avril 2016 à 10:10

ok, donc pour toi aussi, il pense que la cause est un mauvaise vidange gastrique ?

Répondre
avatar
5 avril 2016 à 16:06

une mauvaise vidange gastrique n'aide pas, c'est sûr !!!
je pense qu'il n'y a pas une cause, mais un ensemble de causes : trop de sucre,naissance par césarienne etc

Répondre
avatar
16 avril 2016 à 09:34

Hello,
J'ai refait les tests respiratoires avec un autre thérapeute (une ostéopathe) et les résultats sont très différents.
15 pour le méthyl acétate, 5 pour le méthane et 0 hydrogène.

Je pense que les résultats sont assez variables selon ce qu'on a mangé les jours précédents (j'ai fait beaucoup d'excès les jours précédents, j'étais à l'hôtel en vacances avec ma femme et j'ai mangé beaucoup en quantité et "craqué" en prenant des oeufs et des yaourts, des desserts). De plus je pense que je soufflais pas comme il faut la première fois : j'inspirais et j'expirais en enlevant pas la bouche du tube, alors que là j'expirais, j'enlevais la bouche pour inspirer, puis j'expirais de nouveau.

Au moins le diagnostic est clair: fini les écarts, il faut que j'entame un régime stricte et arrêter les médicaments (j'ai commencé mon sevrage d'anti-dépresseur, je réduis petit à petit) !

Bon courage à tous :=)

Répondre
avatar
Isa
16 avril 2016 à 21:38

Ben écoute, tu as mis le doigt sur l'un des sujets de mes prochains posts, le test SIBO et l'absence de préparation pour ce test (qui impacte les résultats): dans les prochaines semaines, tu en sauras plus, et comprendra mieux :)

Bien pour le sevrage des médicaments !

Répondre
avatar
17 avril 2016 à 23:31

Merci Rom pour ces précisions, peux tu me donner le nom de ton ostéopathe ? et Isa j'attends avec impatience la préparation au test respiratoire car je ne pourrais pas le faire avant juin, étant donné que pour l'instant je suis à l'étranger.

Répondre
avatar
Isa
18 avril 2016 à 23:13

Oui, je publierai à ce sujet, promis :)
Si j'oublie, n'hésite pas à me le rappeler (j'ai tellement de sujets à poster :-))

Répondre
avatar
20 avril 2016 à 22:45

Hello, Il s'agit de Ghislaine hamon dans la liste des thérapeutes données par Isa.

Répondre
avatar