Lettre à mon corps

Ce texte n'est pas de moi, mais je souhaiterai vous le faire partager, car lorsque je l'ai lu j'en ai eu les larmes aux yeux.

Car c'est exactement ce que je voudrais dire à mon corps :




Lettre à mon corps 


Bonjour mon corps, C’est à toi que je veux dire aujourd’hui combien je te remercie de m’avoir accompagné si longtemps sur les chemins de ma vie. Je ne t’ai pas accordé l’intérêt, l’affection ou plus simplement le respect que tu mérites. …

Souvent, je t’ai même maltraité, matraqué de reproches violents, ignoré par des regards indifférents, rejeté avec des silences pleins de doutes.

 Tu es le compagnon dont j’ai le plus abusé, que j’ai le plus trahi.

Et aujourd’hui, au mi-temps de ma vie, un peu ému, je te redécouvre avec tes cicatrices secrètes, avec tes lassitudes, avec tes émerveillements et tes possibilités. Je me surprends, surprends à t’aimer, mon corps, avec des envies de te câliner, de te choyer ou te donner du bon.

J’ai envie de te faire des cadeaux uniques, de dessiner des fleurs et des rivières sur ta peau, de t’offrir du Mozart, de te donner les rayons du soleil et de t’introduire aux rêves des étoiles. Tout cela à la fois dans l’abondance et le plaisir.

Mon corps, je te suis fidèle. Oh, non pas malgré moi, mais dans l’acceptation profonde de ton amour.

Oui, j’ai découvert que tu m’aimais, mon corps. Que tu prenais soins de moi, que tu respectais ma présence.

 Combien de violences as-tu affrontées pour me laisser naître, pour me laisser être, pour me laisser grandir avec toi !

Combien d’accidents as-tu traversés pour me sauver la vie !

 Mon corps, maintenant que je t’ai rencontré, je ne te lâcherai plus. Nous irons jusqu’au bout de notre vie commune….

Et quoi qu’il arrive, nous vieillirons ensemble. 

 Jacques Salomé



Alors, mon corps, cette lettre, je te l'adresse. 

Maintenant, je la mets sous enveloppe, et te la poste.




Je t'aime mon corps et dorénavant je ne te ferai que du bien.
Car tu le mérites.


PARTAGEZ CET ARTICLE

Auteur:

Malade depuis 4 années de colopathie fonctionnelle, SIBO, candidose, brûlures d'estomac, reflux, je m'en suis moi-même sortie. Je vous fais partager sur ce blog tous les moyens qui m'ont permis de m'en sortir.

N'oubliez pas de vous abonner à ce blog : Abonnement au blog Guérir ses Intestins, ainsi que sur mes réseaux sociaux : Ma page Facebook / Ma page Twitter / Ma page Google+ / Ma page Pinterest / Ma page Instagram

Post Précédent
Post Suivant
Anonyme
25 juillet 2015 à 03:08

Très beau texte, j'aime beaucoup Jacques Salomé

Répondre
avatar
Isa
28 juillet 2015 à 11:53

Je suis contente qu'il te plaise :)

Répondre
avatar
30 octobre 2016 à 09:05

BonjourQuel test faut t il passer pour détecter une intolérance à l histamine? connais tu le laboratoire qui vend des enzymes pour digérer l histamine ?

Répondre
avatar
Isa
1 novembre 2016 à 15:35

Bonjour jiji, pour détecter une intolérance à l'histamine, il faut faire le test au laboratoire Zamaria (à Paris 16ème): j'en parle dans mon ebook : Intolérance à l'histamine : le guide complet pour tout savoir !.
Il y a différents types d'enzymes et compléments naturels qui aident pour digérer l'histamine; après cela dépend lesquels tu vises et tes besoins?

Répondre
avatar