Test sanguin / intolérances alimentaires : MES RESULTATS

Vendredi dernier, j'ai reçu les résultats de ma prise de sang pour détecter mes intolérances alimentaires.

Je souhaitais donc vous communiquer les résultats de mon test d'intolérance alimentaire (effectué chez Zamaria) :





Rapport du laboratoire : mes intolérances alimentaires


Rapport du laboratoire :

(taux d’allergie entre parenthèse : taux / 100)

Œuf (98)
Semoule de blé (82)
Farine de blé (84)
Couscous (83)
Riz (53)
Moule (66)
Amarante (67)
Agar-agar (45)
Pomme de terre (41)
Figue (46)
Nectarine (75)
Ananas (78)
Prune (40)
Noix (de cajou, de cola, tigrée, etc) (78)
Pistache (52)
Graine de moutarde (80)
Levure de bière (47)


Et bien entendu la gliadine (gluten), le maïs et la caséine qui en sont aussi ressorties.

Par contre, dans la liste des 220 aliments testés, il n'y avait pas le soja, le fructose, le fructane et les polyols (sorbitol, xylitol, etc): or je sais, de par les tests d'éviction que j'ai fait par le passé, que je réagis très très fortement à ces substances et que j'y suis donc clairement intolérante.

Mais comme on m'a dit au laboratoire, ils ne peuvent pas tout tester, mais cette liste va grandement m'aider à avancer vers le mieux et la guérison de mes inflammations !!!






Ce qui découle des résultats


Je comprends mieux le pourquoi je patauge depuis tant de temps...

Car au delà d'avoir arrêté le gluten et la caséine comme on me l'avait bien conseillé dès le début, il s'avère que dans mes repas normaux au quotidien, je mangeais :

Des pommes de terre

La dernière fois que j'en ai mangé, j'ai terminé à l'hôpital à cause d'une hémorragie. Donc les résultats sont bien cohérents avec la réaction de mon corps. Je pensais que c'était à cause de l'amidon que je ne tolérais pas les pommes de terre, car nombreux sont les féculents riches en amidon qui me donnent de gros soucis au niveau de la digestion. Don, du coup, je n'avais pas classé les pommes de terre comme aliments d'intolérance à prohiber au même titre que la caséine et le gluten et donc j'en mangeais de temps en temps... Erreur donc...



Des laits d'amande, de noisettes, etc

A défaut de pouvoir prendre des laitages d'animaux, je m'étais donc tournée vers les laits végétaux. Mais ils sont à base de noix, et je suis intolérante. Là aussi je comprends mieux le pourquoi je ne tolérais pas du tout ces laits végétaux.


Du riz

Alors là, je crois que c'est le résultat qui justifie le plus le bien fondé de ce test ! Etant donnée qu'on m'avait prohibé le gluten et le maïs, je m'étais donc naturellement tournée vers les produits sans gluten et sans maïs. Or, il faut savoir que les produits sans gluten sont à base de riz et/ou maïs. Donc chaque semaine, je mangeais du riz sous forme de... riz basmati, galettes de riz, pain de riz sans gluten, et j'en passe... donc il n'y a pas 1 semaine, voir 1 journée où je ne m'intoxiquais pas en mangeant du riz !!! J'avais des douleurs en en mangeant, mais je mettais ça sur le compte de la constipation que donne le riz... C'est ça la difficulté de bien se rendre compte des aliments nocifs quand on souffre d'une multitude de maux et qu'on ne fait donc pas forcément le lien immédiat entre un aliment X et les symptômes qui en découlent pour les jours qui suivent.

Bref, encore la veille de recevoir mes résultats de l'examen, je mangeais du riz, et j'enflammais donc encore une dernière fois mes organes, avec réaction anticorps IGG et tutti quanti....






Test des intolérances alimentaires : utile ou pas?


Ce test n'est pas utile : il est pour moi indispensable et essentiel.
 Et je vous invite vraiment tous et toutes à l'effectuer.

Car il est clairement impossible sans lui d'avoir une liste complète de ses allergènes, et donc comme dans mon cas avec le riz, il se peut que chaque jour sans le savoir vous contribuiez à pérenniser et entretenir l'inflammation de vos intestins. 


Et puis, une autre raison - celle-ci beaucoup plus personnelle -, qui fait que dans mon cas ce test était indispensable :
Depuis plusieurs mois, on me disait de stopper totalement toute consommation à base de gluten, caséine, maïs et soja. On m'avait fait des tests d'éviction empirique sur des périodes de plusieurs semaines, j'allais mieux sans ces substances, c'était clair et visible, mais pourtant... à mes yeux cela restait de l'empirique, du non sûr, du non médical, personne ne m'avait vraiment prouvé que si j'en mangeais je tuais à chaque bouchée mes intestins. Et donc dans ma tête je me disais : "je n'ai pas le droit de manger ces substances parce qu'on me dit que ce n'est pas bien, mais qui me dit que ces substances me font autant de mal que cela?".

Et donc quand j'avais des sur-envies de manger ces aliments, je ne me l'interdisais pas et je me lâchais total dessus avec des grosses crises d'orgie car je me sentais privée de ces substances à mes dépens.
Et c'est là la nuance : on m'en privait à mes dépens sans réel preuve médicale.

Maintenant je sais que je dois m'en priver car elles m'ont effectivement été notifiées comme substances nocives médicalement parlant.
Et d'ailleurs, dorénavant je ne vois plus ces aliments comme des aliments potentiels, mais comme des aliments interdits. Comme des aliments mortels pour mon corps. Comme du sucre pour le diabétique.

Cela fait donc 1 semaine que mon regard a changé, et que l'envie de crise et d'écart s'estompe peu à peu.
1 seule fois depuis que j'ai reçu les résultats, j'ai eu envie de me lâcher sur toutes ces substances prohibés et de faire une crise de boulimie dessus.




Mais de suite, comme à l'accoutumée lorsque j'ai envie de criser, j'ai la liste des aliments que j'ai envie de manger qui défile dans ma tête.

J'ai donc pris 1 stylo, 1 papier, et j'ai écris cette liste :

  • Paninis ----> gluten
  • Pain de boulangerie ---> gluten
  • Après j'ai pensé me rabattre par défaut sur du pain sans gluten mais le seul pain que j'aime est le pain de riz avec des graines de courge ---> riz
  • Noix de cajou ---> noix
  • Barres de chocolat ---> gluten, caséine
  • Gâteaux au chocolat ---> gluten, caséine
  • Viennoiseries ---> gluten, caséine
  • Plats cuisinés ---> gluten




J'ai alors sorti la feuille des résultats du laboratoire, mis à côté de chacune de mes envies si contenant d'intolérants ou pas, et il s'est avéré qu'aucun des aliments que je désirais n'était médicalement possible... à moins de me flinguer clairement les intestins et créer une inflammation. 



Et du coup, toutes mes envies devenant impossible à satisfaire, je me suis dis : "bon ben aucun aliment de mes envies de crise, alors je ne peux pas criser". Car je ne veux absolument pas faire de crise si ce n'est pas pour me goinfrer de ce qui satisfait mes envies. Et donc là il n'y avait plus aucune envie.
Et le sujet était clos, sans aucune frustration.

Et depuis, plus aucune envie d'orgie, car pas d'aliment possible pour satisfaire ces envies d'orgie.
Tout simplement.

Alors, dans mon cas, le concret de la prise de sang et de ces résultats étaient VITAL.
Un besoin CAPITAL.





PARTAGEZ CET ARTICLE

Auteur:

Malade depuis 4 années de colopathie fonctionnelle, SIBO, candidose, brûlures d'estomac, reflux, je m'en suis moi-même sortie. Je vous fais partager sur ce blog tous les moyens qui m'ont permis de m'en sortir.

N'oubliez pas de vous abonner à ce blog : Abonnement au blog Guérir ses Intestins, ainsi que sur mes réseaux sociaux : Ma page Facebook / Ma page Twitter / Ma page Google+ / Ma page Pinterest / Ma page Instagram

Post Précédent
Post Suivant
Anonyme
28 mars 2017 à 22:00

C quoi le nom du test s il te plaît ?

Répondre
avatar
Isa
30 mars 2017 à 18:01

Il s'agit du test des intolérances alimentaires, effectué au laboratoire Zamaria.

Répondre
avatar
Anonyme
9 avril 2017 à 23:12

Bonsoir isa, en effectuant ces test as tu été intolérante aux poissons. je me demande si on est intolerant à l histamine le test peut il révéler une intolérance aux poissons,je c pas si tu as compris mon raisonnement lol.

Répondre
avatar
Isa
11 avril 2017 à 19:02

Le test à l'histamine détermine si intolérance à l'histamine ou non. Mais ne te dira pas si tu es intolérant ou non aux poissons.
De plus, j'ai beau avoir une intolérance à l'histamine, le test des intolérances alimentaires ne m'a pas sorti les poissons comme intolérance.

Répondre
avatar
Anonyme
11 avril 2017 à 23:05

Merci pour la réponse

Répondre
avatar