L'alimentation anti reflux et brûlures d'estomac

Comme je vous l’ai mentionné dans ma petite présentation d’accueil du blog, je souffre de:
  • une hernie hiatale
  • un relâchement du sphincter œsophagien inférieur
  • de reflux gastro-œsophagien (RGO)

Tout ceci impliquant des brûlures d’estomac quotidienneset une gastrite
(inflammation de l’estomac).



stop aux brûlures d'estomac



Pour remédier à ses brûlures d'estomac, il est important de connaître les aliments à éviter (aliments favorisant les brûlures d'estomac) et les astuces au quotidien pour se soulager des remontées acides et brûlures d'estomac :


Qu’est-ce qu’une hernie hiatale ? 



Il existe 2 types de hernie hiatale : la hernie par roulement et la hernie par glissement.

Pour ma part, j’ai une hernie par glissement.

Normalement, le cardia constitue une barrière « anti-reflux ».

Mais quand le sphincter ne fonctionne plus, il laisse remonter vers l’œsophage le liquide gastrique qui va irriter l’œsophage et créer une inflammation de l’œsophage et de l'estomac.

La hernie par glissement favorise la survenue d'un reflux gastro-œsophagien, et donc donne des signes en rapport tels que pyrosis, régurgitations, toux, irritation laryngée, douleur thoracique (et j’en passe des meilleurs....).

Et donc à force d’être attaquée et irritée, les parois de l’estomac sont enflammées, ce qui donne une complication sous la forme de gastrite (maladie inflammatoire de la paroi de l'estomac) ou d'œsophagite (inflammation de la muqueuse de l'œsophage).

Donc on comprend que cette maladie et les conséquences qui en découlent ne sont pas à prendre à la légère.

Alors que faire pour lutter contre l’inflammation de nos muqueuses stomacales ?






Aliments à proscrire en cas de RGO / brûlures d'estomac



Malheureusement, certains aliments sont à proscrire car ils font empirer les symptômes du reflux gastro-œsophagien en :
  • augmentant le relâchement du sphincter inférieur. 
  • augmentant la production d’acide dans l’estomac.

Les aliments déclencheurs de symptôme de RGO reflux acide sont :

  • Le poivre
  • Les épices
  • Le chocolat
  • Les agrumes (orange, pamplemousse, citron, etc) et jus d'agrumes
  • L'alcool, le thé, le café, les boissons gazeuses
  • Lait et produits laitiers (crème, fromages, yaourts, etc)
  • Les oignons
  • L'ail
  • Le vinaigre, la moutarde, le ketchup, les cornichons
  • La menthe
  • Le sel, le sucre raffiné
  • Les tomates et produits dérivés de la tomate (sauce tomate, pâte de tomate, pizza, etc)
  • Les aliments gras, riches en matières grasses : beurre, charcuteries, viandes rouges, jaunes d'oeuf, fritures, pâtisseries, etc
  • Les aliments producteurs de gaz : il s'agit des aliments riches en FODMAP. Ils augmentent les ballonnements et donc exercent de façon indirecte un effet négatif sur le sphincter en le poussant à s’ouvrir: les boissons gazeuses, le sorbitol, le fructose, le son, les légumes « soufrés » (brocolis, choux-fleurs, choux de Bruxelles, choux chinois, navet, rutabaga, oignon), les crudités, les farines complètes, les légumineuses, certains fruits (pomme, poire, goyave, melon, mangue, papaye, raisin, cerise, abricot sec, pruneau, figue, dattes). Pour en connaître la liste complète et la quantité à manger maximale pour chaque aliment, voici le lien : Liste complète et entière des aliments pauvres en FODMAP (pdf à télécharger)





Mes astuces anti-RGO au quotidien



Outre le fait de prohiber totalement les aliments que je vous ai énumérés ci-dessus, parfois le reflux est quand même coriace et présent.

Dans mon quotidien, les brûlures d’estomac sont les plus vives pendant la nuit.

Le reflux est en effet accentué par la position couchée (toute l’acidité de l’estomac remonte jusque dans l’œsophage et la gorge).

Les régurgitations acides m’empêchent parfois de pouvoir m’allonger dans le lit, je suis donc obligée de dormir assise (autant vous dire qu’il faut être très fatiguée pour arriver à dormir dans cette position…).



Astuces supplémentaires à appliquer au quotidien pour diminuer au plus ces régurgitations :


  • Je laisse au minimum 3 à 4 heures entre la fin de mon dîner et mon coucher (le temps de bien laisser la digestion et les sucs gastriques être dilués) 
  • Je ne dors que sur mon côté droit afin que l’estomac se déverse dans la direction du duodénum et non pas dans la direction de l’œsophage (dès que je bouge vers le côté gauche, la douleur m’irradie et je comprends mon malheur !) 
  • Je dors toujours avec la tête surélevée pour diminuer les remontées : soit avec des coussins que j’entasse, mais ce n’est pas l’idéal (surtout pour le dos), soit je surélève carrément la tête du lit en mettant des livres sous les pieds du haut du lit (mais là ce n’est pas l’idéal pour le lit lui-même, et pour mon mari…). A vous de trouver le compromis idéal.
Et un dernier fort utile : ne pas boire d'eau pendant les repas.
Donc les boissons, c'est 30 minutes avant un repas ou bien 2 heures après.



Et vous, quels sont vos astuces anti-brûlures d'estomac?

PARTAGEZ CET ARTICLE

Auteur:

Malade depuis 4 années de colopathie fonctionnelle, SIBO, candidose, brûlures d'estomac, reflux, je m'en suis moi-même sortie. Je vous fais partager sur ce blog tous les moyens qui m'ont permis de m'en sortir.

N'oubliez pas de vous abonner à ce blog : Abonnement au blog Guérir ses Intestins, ainsi que sur mes réseaux sociaux : Ma page Facebook / Ma page Twitter / Ma page Google+ / Ma page Pinterest / Ma page Instagram

Post Précédent
Post Suivant
17 novembre 2015 à 22:56

Bonjour Isa. Je suis présentement en sevrage des IPP que je prend depuis plus de ...10 ans !! Comment as tu cessé de prendre cette cochonnerie ? Présentement je suis suivi par une naturopathe qui ma prescrit de prendre du gastro relief (zinc L carnosine) et quelques autres produit pour rebatir ma digestion ainsi qu'une diete alimentaire. Je suis passé de 60mg par jour a 30 depuis aout mais non sans grande difficulté. Le sevrage est vraiment terrible, j'ai constamment limpression d'avoir lestomac plein des que je mange et les douleurs sont parfois intense (douleurs et-ou brulement). Combien de temps ta pris le sevrage de ce médoc ? merci pour ce blog hyper génial et utile.

Répondre
avatar
Isa
18 novembre 2015 à 18:27

Coucou Joane, 10 ans d'IPP, oh ma pauvre !! J'en ai fait 2 ans à haute dose, et j'ai eu tant de douleurs avec mais aussi après pour le sevrage ! Alors surtout, faut y aller pas à pas, surtout n'arrête pas d'un seul coup sinon tu vas souffrir ma pauvre ! J'ai jamais eu aussi mal de ma vie avec le sevrage des IPP, mais faut passer par là, c'est obligatoire. Je vais te préparer un post pour te dire exactement comment j'ai fait le sevrage : diminution des IPP petit à petit, et en parallèle tu dois prendre des compléments alimentaires pour te soulager des brûlures. Moi je souffrais tant avec le sevrage que vraiment je me bourrais de choses naturelles pour me soulager. Et petit à petit tu pourras diminuer les doses. Pour te rassurer, à l'heure actuelle je n'ai plus aucune douleur quasiment de douleurs à l'estomac ! donc tu vois, faut serrer les dents et garder courage.
Je te prépare donc le post où je t'expliquerai tout pour le sevrage.
Et top le zinc L-carnosine, c'est le produit que je t'aurai conseillé ! Par contre peux-tu me préciser la marque du produit que tu prends? car y a des zinc L-carnosine qui sont mieux que d'autres. Que prends-tu d'autres pour te soulager l'estomac?

Répondre
avatar
Cécile
29 décembre 2016 à 12:26

Bonjour Isa,
j'avais laissé un message sur FB, mais je n'ai pas eu de réponse!!
Je tente donc ici.Je voulais savoir,à l'heure actuelle , où en es-tu de tes problèmes de brûlures d'estomac. Car tu dis que même en éliminant les aliments "indésirables", tu avais encore des remontées.... As-tu depuis trouvé d'autres solutions et lesquelles? Car je suis dans ce cas: relâchement du sphincter, oesophage inerte, et remontées acides très importantes!!! J'ai éliminé tout ce qu'il ne fallait pas manger, un petit mieux, mais persiste toujours "le feu" dans mon oesophage, (également une candidose oesophagienne).... Merci de ta réponse!

Répondre
avatar
Isa
29 décembre 2016 à 13:54

Coucou Cécile, tu as bien fait de poster ici car je reçois tellement de messages sur FB et boîte mail (environ 200 nouveaux par jour!) que c'est impossible pour moi d'y répondre à tous (et je n'ai même pas vu le tien du coup).
Aujourd'hui je n'ai plus aucune brûlure d'estomac : après l'arrêt des IPP, j'ai mis 1 an environ pour retrouver une acidité d'estomac normale et j'ai pris pendant cette année là en masse énormément de remèdes et compléments naturels pour me soulager. Parallèlement à ça, je ne mangeais plus les aliments donnant du reflux. Prends-tu des compléments naturels pour te soulager? As-tu pris des IPP pendant un temps ou non? Es-tu sous médicament à l'heure actuelle?

Répondre
avatar
Cécile
9 janvier 2017 à 19:05

j'ai tout arrêté (les ipp)... Forcément brûlures plus intenses, mais comme ils ne me soulageaient pas trop... Ca fait plus de 5 ans que je souffre de reflux très intenses, d'une (ou 2 )hernies discales (y a t-il un lien??), depuis ma dernière grossesse. Donc prise d'IPP (jusqu'à 80/jour), sans résultat exceptionnel!!! J'en ai eu ras le bol de consommé ces IPP , j'ai donc arrêté dernièrement (10 décembre). Depuis j'ai essayé de faire très attention à mon alimentation, et déjà supprimé tout sucre (dure, surtout pour le chocolat). Je prends des probiotique depuis déjà plusieurs mois. Mais j'avoue que je suis arrivée à être dégoûté de la nourriture, car ce que j'aime je n'y ai pas le droit, et que même avec un régime dur, j'ai tjrs des reflux. Dernièrement j'ai commencé à prendre du magnésium (sels marin), dès le 1er jour, j'ai eu bcp moins de reflux; j'étais super contente, même si le magnésium (haute dose),me donne la diarrhée (je suis hyper constipée, donc ça m'arrange)... Mais de ce fait, je me suis octroyée le droit à un peu de chocolat, et là boom... gros reflux!!! Bref j'avoue être dépitée, qd on n'éprouve plus de plaisir à manger, que l'on mange "ce qui est bon pour le corps", mais qu'on en éprouve pas de plaisir c'est dur... je suis épicurienne, donc... Je suis pas très légumes...mais je ne mange plus que ça et un peu de viande et de poisson... Autre souci, je souffre de mycose digestive. Je me demande d'ailleurs par rapport à tout ce que j'ai lu, si c'est la mycose qui me donne des brûlures ou l'acidité qui me donne la mycose. Je prends pour ça des gélules avec des antifongique naturelle depuis un mois sans gd succès. Donc je mets de lHE d'arbre à thé dilué avec un peu d'eau sur ma langue; j'ai moins mal mais je sens bien qu'elle ne demande qu'à "flamber". Ne pourrais-je plus manger de chocolat ??? Là, je me demandais si je ne prendrais pas du zinc carnosine, mais es ce juste pour soulager (et qd on l'arrête, les brûlures reprennent), ou ça soigne??? Devrais-je prendre de la glutamine, ou n'es ce pas nécessaire? Car évidemment je n'ai pas de gros moyens donc j'aimerais vraiment ciblé ce qui a de nécessaire à mon cas... Merci en tout cas pour ton soutien....

Répondre
avatar
Cécile
9 janvier 2017 à 19:08

Ah j'oubliais, on m'a diagnostiqué une béance cardiale, et mon oesophage est inerte!!!! D'ailleurs n'y a t-il pas une solution pour redonner du tonus au cardia , le remuscler pour qu'il fasse son job???

Répondre
avatar
Isa
12 janvier 2017 à 15:33

Beaucoup d'informations que tu me donnes là. Alors non, à ma connaissance, pas de lien entre hernie discale et reflux. Par contre entre mycose digestive, IPP, acidité il y a bien un lien ! Ta mycose a dû apparaître à cause de ta prise d'IPP, ces médicaments coupant toute l'acidité, les bactéries peuvent alors apparaître et se décupler et c'est la fête au candida albican, mycoses, etc. Le magnésium t'a soulagé car c'est un minéral alcalin.
Malheureusement ma réponse ne va pas te plaire mais le chocolat est l'un des pires aliments pour les brûlures d'estomac... As-tu essayé la caroube à la place : La poudre de caroube : substitut au chocolat?.

Le zinc carnosine soulage mais soigne aussi. Mais as-tu fait une prise de sang pour évaluer ton niveau de zinc? cela serait intéressant à faire dans ton cas.

Oui, la glutamine aussi t'aiderait.

Répondre
avatar
Isa
12 janvier 2017 à 15:35

J'ai moi-même une béance et hernie hiatale, et malheureusement il n'y a rien à faire contre. Hormis l'opération, mais :
1/ L'opération comporte des risques et peut même aggraver la situation de reflux.
2/ Souvent au bout de quelques années, la béance revient.

Répondre
avatar
5 avril 2017 à 21:21

Bonjour! Je prends 80 mg de nexium par jour mais j'ai des reflux malgré tout qui me brûle la gorge, j'aimerais savoir quoi faire pour diminuer les ipp car je commence à ressentir des effets secondaires à la prise de ce médicament, merci

Répondre
avatar
Isa
6 avril 2017 à 18:36

Tu dois prendre des remèdes naturels pour te soulager : Brûlures d'estomac : les 12 meilleurs remèdes pour les soulager.
Ainsi que modifier ton alimentation pour supprimer les aliments provoquant du reflux et brûlures d'estomac : liste dans le post ci-dessus.
Et enfin te sevrer petit à petit du nexium (IPP) : Comment se sevrer des IPP?.

Répondre
avatar
25 mai 2017 à 19:54

Bonjour
Êtes vous sur pour le citron ?
Car pour moi ce n'est pas un acide pour le corps, bien au contraire c'est un aliment alcalinisant, maintenant vous le déconseillez peut être pour une autre raison ?
Je vous avais fais un long courrier ou j'expliquai mon parcours et vous posais des questions sur la meilleur façon d’arrêter le nexium 20 pour moi ( que je prends depuis un an et demi, et vous dire comment moi j'ai su me sevrer de nombreux médicaments d'une autre façon. Mais j'ai eu une coupure internet et j'ai tout perdu grrrr je n'ai plus la force ni le courage de recommencer aujourd'hui ! et pourtant j'aurais bien voulu valider mon panier sur amazone le plus rapidement possible car je suis à bout de force de me battre toute seule. Que me conseillez vous de prendre pour commencer ? J'ai déjà trouvé le plantain à la pharmacie et de la tisane de mélisse (et de sauge aussi qui m'aidait bien pour la digestion)et je reprend de l'argile blanche le matin. Et je ne sais plus quoi manger non plus, car j'ai de plus en plus d'intolérances alimentaires...
Pourriez vous m'aider pour ma commande ?
Et merci encore pour le partage et votre aide précieuse
Corinne

Répondre
avatar
Isa
5 juin 2017 à 16:23

Bonjour Corinne, je déconseille le citron en cas d'intolérance à l'histamine mais aussi c'est un aliment pouvant accentuer l'irritation dans les intestins mais aussi dans l'estomac.

Pour les meilleurs remèdes pour soulager les brûlures d'estomac, les voici : Brûlures d'estomac : les 12 meilleurs remèdes pour les soulager.

Concernant le fait que tu développes de plus en plus d'intolérances alimentaires, c'est le signe d'un leaky gut (hyperméabilité intestinale) grandissant.

Répondre
avatar
11 juin 2017 à 09:28

Je prends des IPP (Pantomed) 20 mg depuis 20 ans sans effet secondaire significatif. J'arrive â le stopper quelques jours mais impossible plus. Comment me sevrer de ces médicaments et que puis je prendre à la place pendant ce sevrage? Est-ce-que le grade de l'oesophagite ne risque pas de grimper en arrêtant les IPP? (grade 2 actuellement)

Répondre
avatar
Isa
16 juin 2017 à 11:13

Réré, il ne faut pas stopper d'un coup les IPP, d'autant que tu les prends depuis 20 ans. Il faut se sevrer petit à petit en diminuant peu à peu les doses et espaçant les prises, comme expliqué dans le post ci: Comment se sevrer des IPP?.

Et se complémenter en remèdes naturels pour t'aider, soulager et réparer ton estomac : Brûlures d'estomac : les 12 meilleurs remèdes pour les soulager.

J'avais aussi une oesophagite grade 2, et je n'en ai guéri qu'en stoppant justement les IPP et prenant des compléments naturels pour réparer.
Aujourd'hui, je n'ai plus aucune douleur à l'estomac et ne prend plus aucun médicament.

Répondre
avatar
Irena
29 juillet 2017 à 11:17

Bonjour Isa,
j'ai diminué mes doses de 40 mg a 10 mg, maintenant je voudrais espacer la prise du médicament. Parfois je saute 1 jour ou 2 et ça se passe bien (en suivant naturellement le régime alimentaire) et parfois j'ai des brûlures des le matin, quoi que je fasse, et je suis obligée de prendre un IPP 10 mg. Combien de temps cela peut durer? Là, je pars en vacances, et j'ai peur de ne pas manger comme je voudrais, que faire? Recommencer les IPP? Ce n'est pas possible!Merci pour ta réponse :)

Répondre
avatar
Isa
29 juillet 2017 à 20:36

Irena, cela fait combien de temps que tu es passée de la dose 40 mg à 10 mg? l'as-tu fait d'un coup ou progressivement? Pour que je comprenne et puisse te conseiller mieux, il me faut plus d'informations là :)

Répondre
avatar
9 novembre 2017 à 09:21

Bonjour,
J ai découvert il y a peu de temps les méfaits de l'inexium, j en prends depuis 10 ans d'abord 20mg puis depuis 4 ans 40mg par jour pour des remontées acide, petite hernie hiatale . depuis 2 ans les effets du médicament ne sont plus très efficace ! J ai une pierre au niveau du sternum , des remontée s , maux de l'intestin bref pas la joie moi qui en plus suis hyper anxieuse ça n'arrange rien !. J'ai bien compris et noté tes conseils pour arrêter cette cochonnerie .J'attends les résultas d'une prise de sang ( voir taux de zinc) et je vais demander à mon doc de me prescrire du 20 mg , par contre j'ai juste une question , les compléments que tu préconises il faut les prendre tous ensemble ? ou en associer quelques uns ? Merci pour tes conseils
Marie line

Répondre
avatar
Isa
26 novembre 2017 à 18:12

Bonjour Marie Line, 10 années d'IPP, aïe aïe les dégâts. J'imagine que tu veux parler des compléments naturels pour soulager les brûlures d'estomac que j'ai mentionné ici : Brûlures d'estomac : les 12 meilleurs remèdes pour les soulager. Oui, tu peux parfaitement les associer, après il est préférable de les essayer un à un et séparément et voir l'effet sur ton corps. Et tenir compte dans ton choix aussi des contre-indication que j'ai indiqué pour chacun des compléments.

Répondre
avatar