Perméabilité intestinale (leaky gut) : attention à la zonuline et aux lectines

Vous souffrez de multiples intolérances alimentaires;
vous souffrez de maladie autoimmune;
vous souffrez du colon irritable;
vous souffrez du candida et/ou du SIBO.

Il y a malheureusement de forte chance que vos maux soient en corrélation avec une hyperméabilité intestinale (leaky gut en anglais).

Qu'est-ce que la perméabilité intestinale?
Et comment y remédier? :




Qu’est-ce que la perméabilité intestinale ?



Au quotidien, l’intestin joue son rôle de barrière de protection : sa paroi permet le passage de macromolécules nécessaires à sa survie (les aliments issus de la digestion, l’eau, les minéraux), mais bloque l’entrée aux molécules indésirables comme les bactéries ou les molécules étrangères.

Sauf que lorsqu’on souffre de perméabilité intestinale, l’intestin devient donc perméable et n’est plus capable de jouer sa fonction de barrière de protection : ainsi toutes les molécules d’origine alimentaire ou bactérienne ne vont pas être stoppées et vont donc traverser la muqueuse intestinale et arriver dans le sang.

Une fois dans la circulation sanguine, ces substances vont intoxiquer l’organisme : il en résulte des réactions inflammatoires.


Les conséquences :

  • Entrée massive d’antigènes
  • Entrée massive de pathogènes
  • Entrée massive de toxines
  • Entrée d'aliments non digérés


Et c’est là que les problèmes apparaissent inévitablement, en boucle sans fin : les douleurs, les irritations, l’amoncellement de toxines, les inflammations.

Il faut donc impérativement arrêter d’alimenter cette perméabilité intestinale et donc ainsi le processus inflammatoire (et les irritations qui en découlent).








La perméabilité intestinale : comment lutter contre ?




La zonuline


La perméabilité intestinale est notamment régulée par une protéine : la zonuline.


Mais il existe malheureusement des aliments qui perturbent cette zonuline, renforçant donc notre état d’intestin perméable.


Pour lutter contre l’intestin perméable, nous ne devons donc pas manger d’aliment perturbateur de la zonuline.


Les aliments qui perturbent la zonuline :


  • La caséine (protéine du lait)
  • La gliadine (gluten)
  • Les pommes de terre
  • Les piments
  • La tomate





Les lectines


Les lectines sont des protéines alimentaires qui se lient de façon spécifique à de nombreux antigènes qui se présentent sous la forme d'hydrates de carbone et que l'on peut trouver dans les intestins et le système immunitaire.



Elles favorisent la perméabilité intestinale en stimulant la production de substances inflammatoires et augmentant les réactions auto-immunes.



Nous devons donc ne pas manger d’aliments contenant de grandes quantités de lectines.




Les aliments qui contiennent le plus de lectines sont :


  • Les céréales et pseudo-céréales : toutes, y compris celles sans gluten tels que le quinoa, sarrasin, millet, etc
  • Les légumineuses (lentilles, haricots, flageolets, fèves, pois, soja) : les lectines du soja étant particulièrement néfastes
  • Les solanacées (pommes de terre, tomates, poivrons, aubergines)
  • Les oléagineux (noix, noisettes, amandes, etc)
  • Les produits laitiers
  • Le maïs
  • Les oeufs
  • Les graines crues
  • Les baies de Goji


Sachez que pour diminuer la quantité de lectine, le trempage ou la germination des graines, céréales, légumineuses, oléagineux sont essentiels.
Même si bien évidemment cela n'éliminera pas totalement la lectine qu'ils contiennent...


On note par ailleurs que les aliments perturbateurs de la zonuline et ceux contenant de grandes quantités de lectines se recoupent pas mal; tant mieux cela facilite notre tâche pour les éliminer ;)




CONCLUSION


Les aliments riches en zonuline et lectines (aliments listés dans ce post) modifie les jonctions serrées des intestins, qui justement en se desserrant, laissent alors passer tout ce qui est bon mais aussi mauvais…

C'est le début du cercle infernal de la perméabilité intestinale et donc en fonction des prédispositions familiales c’est la porte ouverte aux maladies auto-immunes comme la SEP, Alzheimer, fibromyalgie, rhumatismes en tout genre, MICI (maladie de Crohn, rectocolite etc….).

PARTAGEZ CET ARTICLE

Auteur:

Malade depuis 4 années de colopathie fonctionnelle, SIBO, candidose, brûlures d'estomac, reflux, je m'en suis moi-même sortie. Je vous fais partager sur ce blog tous les moyens qui m'ont permis de m'en sortir.

N'oubliez pas de vous abonner à ce blog : Abonnement au blog Guérir ses Intestins, ainsi que sur mes réseaux sociaux : Ma page Facebook / Ma page Twitter / Ma page Google+ / Ma page Pinterest / Ma page Instagram

Post Précédent
Post Suivant
30 octobre 2015 à 22:46

parfait cette synthese paleo aip :)

Répondre
avatar
18 novembre 2015 à 10:36

Je suis effrayée ! Je ne me sens pas capable d'entamer un tel régime ... Je n'ai déjà plus de vie sociale et le moral dans les chaussettes alors si en +, je ne peux plus manger ... Je sais que manger = souffrir en ce moment mais ma relation avec la nourriture passe par le plaisir de manger, à table, en famille ... alors un tel régime ! Je vais déprimer et replonger ...

Répondre
avatar
Isa
18 novembre 2015 à 19:13

Il ne faut pas tout supprimer;
mais par contre les aliments que j'ai cité dans ce post sont les PIRES aliments inflammatoires pour mon corps. J'en mange un peu = inflammation totale pendant des semaines et semaines.
Malheureusement, de par mon expérience personnelle, si ton corps est comme le mien, alors si tu manges ces aliments, tu ne pourras pas aller mieux... Je te parle à partir de mon expérience personnelle.

Répondre
avatar
Solene
18 novembre 2015 à 21:28

Il faut y aller doucement et ne pas tout supprimer d'un seul coup
Par exemple j'ai commencé il y a 2 ans en supprimant les produits laitiers puis 5 mois après gluten et œufs après test intolérance
Puis le sucre 6 mois après et 8 mois après céréales en totalité et oléagineux
Je te conseille de lire "je me mets au Paleo avec Aglaee Jacob" tout est très bien expliqué bon courage

Répondre
avatar
20 décembre 2015 à 05:25

je voudrais savoir quelle quantite de carotte vous avez pu manger au debut je suis hypersensible au salycate gonflement des mains visage si vous avez mangez bio les legumes aussi merci

Répondre
avatar
Isa
20 décembre 2015 à 11:28

Alors, les carottes sont vraiment chez moi l'aliment anti-douleur par excellence ! donc je peux en manger jusqu'à 1.5 kilos (voir même 2 kilos quand j'ai très faim) par repas sans aucun souci.
Et non, je ne les prends pas forcément bio.

Répondre
avatar
Jacob
27 décembre 2015 à 18:54

Bonjour, et merci pour cette liste
moi j'ai le colon irritable,l'intolérance au gluten et lactose mais également le syndrome de l'allergie oral avec le pollen(allergie-croisée.
Personnement j'ai pas de probleme avec le riz basmati , concernant les céréales sans gluten vous me conseiller lesquelles,le sarrasin me provoque une allergie oral, le mais et le millet je ne els digèrent pas.
Vous pensez quoi des flocons d'avoines sans gluten ?, les châtaignes ?
le probleme avec la patate douce c'est qu'elle provoque des balonnement si je prends beaucoup

Répondre
avatar
Isa
27 décembre 2015 à 19:35

Concernant les céréales sans gluten, mon avis (et mon corps me dit la même chose), c'est qu'ils trouent les intestins et aggravent la perméabilité intestinale tout autant quasiment que le gluten.
Donc flocons d'avoine non. Chataignes, oui.

Répondre
avatar
Jacob
27 décembre 2015 à 22:12

merci de ta réponse rapide, et donc que prendre pour l'apport en glucides. Les letines disparaissent aprés trempage dans une eau filtré ? si je trempe le riz dans eau filtré ?
Dernierement j'ai remarque que les oeufs me provoquent des ballonements meme si je e les cuits à l'eau
Difficile de supprimer les céréales car il m’apporte de l'energie et des calories en plus pour prendre un peu de poids . Ce que j'ai remarqué aussi c'est que aprés avoir manger du riz mon ventre se gonfle

Répondre
avatar
Isa
27 décembre 2015 à 22:28

Les leptines diminuent avec le trempage ou la germination, mais ne disparaissent pas, non.
Pour les glucides : patates douces, chataignes, carottes, betteraves, potiron, etc.
Oui les oeufs (surtout le blanc) sont allergènes et peuvent donner des gaz.
Cela ne m'étonne pas pour ta réaction avec le riz.

Répondre
avatar
superman
28 décembre 2015 à 19:16

aujourd'hui j'ai pas pris d’œufs et pas de ballonnement donc un point positif.
et les oeufs de caille il y a aussi des lectines ?
j'ai pas pris de riz basmati et pas de ventre gonflé, sachant que tous les riz du commerce sont contaminer au gluten.
J'ai pris des bananes et de la patate douce a chaire blanche ( un peu de gaz mais c'est pas méchant). je la cuis a l'eau pendant 30 minutes à ébullition. J'ai vu sur le net aussi la farine de coco et châtaigne, mais pas encore tester

Répondre
avatar
Isa
29 décembre 2015 à 11:54

Les oeufs de caille, c'est un bien meilleur choix, si tu n'as pas d'intolérance propre à l'oeuf !
Oui, super pour bananes et patates douces :)
Farine de coco et chataîgne, si cela t'intéresse, j'ai des paquets neufs chez moi. C'est bien, tu avances, je suis contente :)

Répondre
avatar
1 juillet 2017 à 15:05

Bonjour Isa,
Lors des repas, pour remplacer le pain étant intolérant au gluten je prend des galettes "pain des fleurs". J'avais démarré au sarrazin, puis j'ai pris au quinoa mais là je ne sais plus ....j'aimerais avoir ton avis. Merci
Michel

Répondre
avatar
Isa
2 juillet 2017 à 15:42

Bonjour Michel, les tartines pain des fleurs sont bien mieux que le pain sans gluten car seulement composé de farine de riz+farine de quinoa pour la version quinoa, ou 100% farine de sarrasin pour la version sarrasin.
Mais cela reste des céréales ou pseudo céréales, après tout dépend si tu les tolères.

Répondre
avatar